On l’avait aperçu hier soir lors de la soirée organisée exclusivement pour tous les poulains du groupe VW. Parmi ces poulains,… un taureau. Costaud. Ou plutôt, athlétique. Avec l’agréable surprise signée Jaguar – le Concept C-X75 -, la Sesto Elemento que Lamborghini a fièrement présenté s’avère l’une des vedettes du salon. Mr Winkelmann en personne a tenu chaque conférence devant ce qui annonce le futur de la marque : un rapport poids/puissance record. Car si la Sesto Elemento ne conserve ‘que’ le V10 de 570 ch de la Gallardo, la masse totale de 999 kg anéanti une Veyron de 1001 ch à propos du fameux ratio…
Une bête. A l’arrêt sur sa plateforme tournant sur elle-même au ralenti, elle ne demande qu’à bondir. Quelle frustration que ces salons automobiles, surtout devant de tels monstres que l’on aimerait justement voir ‘mobiles’. Mais même à l’arrêt, elle impressionne. Les coloris qui l’habillent sont au nombre de deux : le gris de la fibe de carbone qui semble composer chaque élément de l’auto, puis ces teintes de rouge sur le capot notamment, ainsi que l’imposant cul de boîte.
Même si on reconnait sans mal des lignes de Gallardo, ce concept s’en écarte terriblement. Son poids tout d’abord (une LP560 pèse 1 500 kg), on poura également citer ces échappements qui sous l’aile arrière pointent vers le ciel. Ou encore, la présence d’une planche de bord minimaliste paraissant comme en suspension, entièrement réalisée en fibre de carbone. Pas de notion de confort ici. Un concept étourdissant. L’avenir de Lamborghini s’annonce particulièrement appétissant si le Sesto Elemento en est la bande annonce !

Laisser un commentaire