Dans le famille Essesse, on trouvait également sur le stand Abarth du Mondial la petite découvrable 500C. Nous avions trouvé l’Abarth 500C digne du Scorpion mais malheureusement un peu trop sage, notamment côté style (evo n°53). En effet, même Abarth, la 500 découvrable s’adresse en bonne partie à la gente féminine. L’ensemble ne paraissait donc pas des plus viril.
Dans quelques temps débarquera la version SS de la petite bête. Elle pourra bénéficier de 160 ch et 230 Nm, lui permettant un 0 à 100 km/h de 7,6 sec (contre 8,1 sec pour l’Abarth 500C). Comme sa grande soeur Punto Evo SS, la 500C SS intègre les très beaux sièges baquets Sabelt ainsi qu’une jolie teinte de carrosserie grise, cette fois-ci biton. Côté nouveautés est prévu l’installation d’un nouveau silencieux plus généreux en décibels au delà des 4 000 tr/min. Et avec ses jantes spécifiques à la Essesse, l’ensemble s’avère plus agressif que la simple Abarth 500C, sans même parler des performances.
Enfin, tout comme avec la Punto Evo SS, Abath reste malheureusement discret sur les tarifs. Et aucun concept de roadster 100 % Abarth à Paris ; dommage. On attend pourtant un engin de ce genre de la part du constructeur/préparateur. Ce sera l’affaire d’un prochain salon.

 

Laisser un commentaire