Affichant des lignes particulièrement dynamiques, la version définitive du nouveau SUV compact de la marque sera présentée lors du Mondial de Paris 2010.
Très proches de ceux du concept LRX, les traits du Range Rover Evoque feront fureur en centre ville. De baroudeur, ce SUV en a le blason, même s’il jouera sans doute davantage les globe-trottoirs aux abords de boutiques fashion. Il sera d’ailleurs le premier Land Rover à opter pour une transmission aux seules roues avant… Shocking. Raison invoquée, limiter consommations et émissions de polluants.
C’est d’ailleurs réussi puisque sont annoncées des émissions de CO2 de 130 g/km seulement dans le cas de la motorisation diesel 2.2 de 150 ch. Les chasseurs de ‘4×4’ n’auront plus là l’argument C02 à se mettre sous la dent. Mais un vrai ‘4×4’, l’Evoque pourra le devenir, l’option 4WD étant prévue associée à de multiples motorisations. Parmi elles on trouvera le 4-cyl 2.0 turbo Ecoboost développant jusqu’à 240 ch (celui-là même qui motorisera désormais la Mondeo, et que l’on devrait retrouver sous le capot de la future Focus ST avec 250 ch).
Ainsi armée, est annoncé un 0 à 96 km/h de 7,1 sec, tandis qu’on lui prédit un comportement ‘dynamique et sportif’ (il aura droit à une suspension active). Des prétentions tout à fait raccords avec ses lignes. Un design reprenant les traits typiques de Range Rover dans un format plus compact et spectaculaire. La vitre arrière s’apparente d’ailleurs plus à une meurtrière qu’à… une vitre arrière. On est pourtant bien en présence du modèle définitif. Parfait pour les manœuvres dans son environnement de prédilection. Mais les ingénieurs ont pensé à tout ; ajouter des aides de parking, capteurs et caméras.
Il aurait été dommage de gâcher un tel style pour quelques raisons pratiques. Ce petit SUV sacrément branché – et dynamique dixit Tata – débutera sa carrière durant l’été 2011, après avoir ébloui le public parisien en cette rentrée 2010.

Laisser un commentaire