Ça ne saute pas aux yeux, mais ceci est la toute nouvelle Bentley Continental GT. La 1ère Bentley de l’ère Audi a connu un beau succès depuis son introduction en 2003. Il ne faut donc pas trop bousculer sa prestigieuse clientèle. Ce serait fâcheux.
Il s’agirait plutôt d’une profonde révision. Certes tous les panneaux de carrosserie sont nouveaux (si si…), mais le design général ne vacille pas d’un pouce. Seuls les traits de la face avant ont été visiblement adoucis, les arrêtes émoussées. Mais désormais réalisés pour la plupart en aluminium, ces nouveaux panneaux participent au petit régime que s’est imposée la GT. Elle perd en effet 65 kg, ce qui reste tout à fait remarquable. Malheureusement, sur une auto de plus de 2,3 tonnes, le pourcentage est assez minime. L’auto passe ainsi officiellement de 2 385 à 2 320 kg.
Pour déplacer une telle masse, le W12 6.0 reste en poste. Légèrement révisé, il développera alors un maximum de 575 ch et 700 Nm (contre 560 ch et 650 Nm actuellement). Un couple passant par une boîte 6 ZF automatique révisée, aux changements de rapports plus rapides de 50 %. Le 0 à 100 km/h est annoncé en 4,5 sec (contre 4,8 sec) et le 0 à 160 km/h en 10,2 sec. Le couple passera ensuite par la transmission intégrale qui répartira maintenant le couple à 40 :60 (avant/arrière) contre 50 :50 auparavant, ce qui pourrait assurer une conduite plus dynamique. A ce sujet, le contrôle électronique de la stabilité a été retravaillé, censé permettre des vitesses d’entrée de courbe plus rapides. Tandis que la suspension est légèrement redessinée afin de réduire les masses non-suspendues.
A l’intérieur, on peut citer la présence d’un nouveau système d’infotainment ou l’installation de nouveaux sièges que Bentley annonce comme étant davantage confortables et libérant un espace aux jambes plus généreux. Les fondamentaux de la Continental GT ne seront donc pas remis en cause. Ce sera puissant, rapide, le tout dans un confort princier.
La plus grosse nouveauté arrivera finalement un peu plus tard dans le courant 2011, avec l’introduction d’un modèle à motorisation V8 4.0. On en attend des émissions de CO2 réduites de 40 % tout en assurant des prestations routières dignes du rang de la GT. Espérons une baisse de poids sur le train directeur par la même occasion.
Cette ‘nouvelle’ Continental GT sera présente au Mondial de Paris 2010, sa commercialisation étant prévue pour mars 2011. Prévoir une légère hausse des tarifs.

Laisser un commentaire