Une petite phrase que beaucoup ont arborée – casques, tee-shirts – et qui n’avait pour rôle que d’entretenir la légende. Mais qui est donc ce Stig ? Est-il vraiment une espèce de bête curieuse, un animal sauvage à la forme humanoïde, apprivoisé, dont la seule raison d’être est  d’aller le plus vite sur quatre roues. Un animal dont l’instinct n’est que de passer toujours plus fort dans chaque courbe se présentant à sa visière et qui, comme certains le disent, peut littéralement sentir un virage de ses naseaux ?…
Le plus plaisant dans cette histoire était peut-être le secret qui régnait autour de son identité, restée secrète. Jusqu’à maintenant… Eh oui, le white Stig est décasqué, il s’agit du pilote britannique Ben Collins âgé en 2010 de 35 ans. L’homme avait d’ailleurs participé à plusieurs reprises à l’émission, à découvert, en tant qu’invité ou, pilote invité. Ayant une carrière en championnat FIA GT ou GT3, Indy, championnat GT britannique, F3 française, ou encore Le Mans Series, il aura en cette année 2010 souhaité sortir ses mémoires de pilote. Dont l’information principale est donc qu’au cœur du fameux show télévisé britannique Top Gear, il est, était, The White Stig. Bien sûr, la BBC s’est montré hostile à ces révélations, le Stig étant un personnage marquant de Top Gear, et dont l’attrait dominant restait son identité secrète en plus de ses qualités de pilote. Afin de brouiller les pistes, James May, l’un des présentateurs de l’émission avait même laissé entendre qu’il y avait plusieurs Stig et non un seul. Mais c’en est aujourd’hui terminé de ce distrayant secret.
Le livre signé Ben Collins, ‘The Man in the White Suit’ va bien sortir, la BBC n’ayant pas réussi à l’interdire. La chaîne se dit déçue autant pour les fans de l’émission que parce que Collins a rompu une part de son contrat qui le contraignait au silence (il a d’ailleurs été viré pour cette raison). Quoi qu’il en soit, feuilleter ce livre sera sans doute l’occasion pour ces fans de découvrir les coulisses du show.
Ce sera également l’occasion pour l’équipe de Top Gear, forte d’une petite armée de talentueux scénaristes, d’imaginer un rebondissement pour la prochaine saison qui devrait arriver cet hiver. Finalement un bon moyen de nous tenir en haleine.

Laisser un commentaire