L’Impreza la plus sportive revient dans sa configuration quatre portes. Les puristes verront peut-être en cela une bonne raison de sourire. Avec le retour du coffre surmonté d’un impressionnant aileron, c’est un peu des anciennes Impreza, plus radicales, qui ressurgit. Mais un coffre et une aile de gros porteur n’ont jamais suffi à faire une bonne voiture. Alors n’y a-t-il que cela à attendre pour ce nouveau cru 2011 ?
La bonne nouvelle, c’est que la réponse est non. Car en plus de proposer désormais deux carrosseries, Subaru a revu dans le détail les caractéristiques de sa STI. Parmi les modifications, on peut citer une hauteur de caisse abaissée de 5 mm, une suspension avant maintenant dotée de bras inférieurs en aluminium. Le châssis se veut également plus rigide avec des silent-blocks isolant la double triangulation arrière plus fermes, tout comme les ressorts et amortisseurs, ou les barres stabilisatrices de plus gros diamètre. Par ailleurs, les jantes seront désormais plus légères, facilitant le travail d’amortissement.
Pour le reste, la STI conserve sa complexe mais très efficace chaîne de transmission. Du 2.5 turbo de 300 ch accouplé à une boîte 6 manuelle, jusqu’à la transmission intégrale, son système DCCD (différentiel central) et ses différentiels à glissement limité avant (hélicoïdal) et arrière (Torsen). Tout ceci accompagné des dernières améliorations mentionnées un peu plus haut permet à l’Impreza d’afficher des performances en progrès. D’ailleurs, un certain Tommi Mäkinen a récemment réalisé un nouveau record pour une Impreza sur la piste du Nürburgring ; 7’55’’00.
Dès octobre 2010 en concession, L’Impreza WRX STI nouveau cru sera proposée avec cette carrosserie 4 portes – bien plus séduisante. Les modifications du châssis concerneront bien sûr les deux modèles 4 et 5 portes, respectivement baptisés STI S et STI Club. Dernière bonne nouvelle : si la STI Club 5 portes demeure affichée 47 800 €, la plus séduisante S avec ses 4 portes et son aile arrière s’avère beaucoup moins chère (certes un peu moins bien équipée, mais on ne demandait pas mieux), puisqu’elle sera vendue à partir de 41 600 €. Il est vrai, c’est encore très cher, mais tout de même 6 200 € de moins que la STI Club.
La trajectoire effectuée par Subaru pour ce nouveau cru n’a vraiment rien pour nous déplaire… Pourvu que ça dure !

Laisser un commentaire