Merveilleusement bien construite mais malheureusement très chère, la petite Audi en est à ses débuts de carrière. Ayant toutes les qualités d’une Audi (et les défauts, les anti-audistes le resteront sans doute), la petite A1 a pour ambition de concurrencer la Mini de BMW. Pas si simple tant la Mini jouit d’une belle réputation, que ce soit du côté des midinettes branchées que de celui des conducteurs passionnés.
Pour réussir son coup, l’A1 n’a cependant pas de mécanique suffisamment virulente pour émoustiller ces derniers, les passionnés. Il faudra pour cela attendre la S1. Bien en route, elle n’aura d’ailleurs droit qu’à deux roues motrices couplées à un petit mais costaud 4-cyl turbocompressé.
Mais afin de patienter jusque-là, le coin des préparateurs pourra en attirer quelques-uns. On en vient donc à ABT qui se propose de modifier quelques attributs de la petite allemande. Car de série, dans sa définition la plus puissante 1.4 TFSI, l’A1 n’offre que 122 ch… L’attaque contre la Mini BMW est encore hésitante, on est loin des 184 ch d’une Cooper S, et plus encore de l’artillerie d’une JCW.
Cependant, la solution ABT n’aura rien de miraculeuse, puisque le préparateur offre 150 ch au 1.4 TSI. Pas un de plus. Elle semble encore loin de pouvoir concurrencer une Cooper S. ABT ne donne d’ailleurs aucune performance chiffrée. Pour aller bousculer Mini sur le terrain des performances, il en faudra un peu plus. Idem sur le plan des sensations (même si l’A1 possède un bel équilibre).
En plus de sa préparation moteur, ABT propose également quelques stickers. Une composition visuelle d’un goût plus que douteux (photos ci-dessous, attention les yeux). Ça n’est heureusement pas obligatoire. Sans aller jusque-là, de nouveaux boucliers, des jupes latérales ou un diffuseur arrière sont disponibles pour la petite Audi. Tout comme un kit de ressorts courts ou des jantes Z Titan de 17 et 18 pouces.
Même signée ABT, l’A1 n’a toujours pas les moyens d’aller chasser une Mini en termes de performance. Ou de personnalisation esthétique… C’est sûr, on attend la petite S1 avec impatience.

 

 

 

 

Laisser un commentaire