Après avoir présenté son nouveau CL, Mercedes dévoile plus en détails ses deux variantes signées AMG, pour le moins coupleuses.
Basé sur une plateforme de Classe S, le CL n’a jamais été un modèle de sportivité. Mais lorsque mitonné dans les ateliers du préparateur maison AMG, il se mu en une bête étrange hésitant entre la poussée d’un dragster et la volupté d’une limousine. Vous pourrez avoir les deux ou presque grâce aux CL63 et 65 AMG, à la seule condition que vous ayez les poches pleines. Et que les sorties circuits ne soient pas votre tasse de thé (à moins qu’une Catheram ne dorme aussi au garage, dans ce cas…). AMG ou pas, le CL préfèrera les voies rapides, surtout si elles sont allemandes. Bloqués d’origine à 250 km/h comme leurs congénères, les CL63 et 65 AMG se démarquent cependant par leur capacité de mise en vitesse.
Pour cela, le CL63 AMG est équipé d’un V8 de 544 ch et 800 Nm. Il s’agit du tout nouveau 5.5 biturbo remplaçant l’excellent V8 6.2 atmosphérique (par ailleurs toujours en activité sur les Classe C, E ou ML par exemple, et ce pour quelques temps encore). Le CL est le premier à bénéficier de ce moteur suralimenté de plus faible cylindrée, plus puissant et économique. Le CL AMG à moteur V8 continue d’ailleurs de s’appeler 63 malgré ses nouvelles cotes, pour ne pas laisser l’imaginaire penser à une quelconque descente en gamme. Connecté à la très réussie transmission AMG Speedshift MCT-7, ce bloc développant 544 ch à 5500 tr/min et 800 Nm de 2000 à 4500 tr/min permet aux deux tonnes du CL63 de franchir le 0 à 100 km/h en 4,5 sec… Un pack performance offrant 571 ch sera également disponible pour ceux dont 544 ch ne font toujours pas l’affaire.
De son côté, le CL65 AMG conserve son V12 6 .0. Mais pour accompagner les discrets changements esthétiques de ce nouveau CL, il développe maintenant 630 ch à 4800 tr/min contre 612 auparavant, mais reste ‘limité’ (sic) à : 1000 Nm de 2000 à 4000 tr/min ! Sans cela, la boîte automatique à 5 rapports associée au V12 pourrait rencontrer quelques soucis. Pour lui, le 0 à 100 km/h n’est l’histoire que de 4,3 petites secondes tandis que sa vitesse pourra être repoussée à 300 km/h ! Toujours limitée électroniquement, elle se rapproche ainsi de sa meilleure rivale, la Bentley Continental GT et ses 318 km/h minimum (la SuperSport atteint 329 km/h), autre star des grands coupés luxueux.
Sans rien toucher à ses fondamentaux, la gamme des CL63 et 65 AMG progresse par petites touches pour ne pas effrayer le riche client. La grande nouveauté reste ce nouveau bloc V8 biturbo qui aura la lourde tâche de remplacer le V8 6.2 atmo.

Laisser un commentaire