Automobili Lamborghini trompète en ce milieu d’année 2010 : Sa petite Gallardo a désormais atteint une production record. Dix mille exemplaires sont sortis des chaînes de production depuis son lancement en 2003. Dix mille exemplaires monde en sept ans c’est peut-être une détail pour vous… mais pour Lamborghini, ça veut effectivement dire beaucoup.
De nombreuses évolutions ont été apportées à la Gallardo et ses déclinaisons se sont multipliées au fil des ans. De quoi conserver intact l’intérêt du client et des bien plus nombreux admirateurs. Puis accessoirement, de quoi rester armé solidement pour affronter l’ennemi. Et en particulier le meilleur d’entre tous : Ferrari.
Lamborghini célèbre fièrement cet événement car la Gallardo fut un élément majeur de conquête pour Sant’Agata depuis le milieu des années 2000. Par ses qualités ou son design, elle a aussi été un merveilleux vecteur d’image pour la marque à travers le monde. Aujourd’hui, les marchés du luxe en développement comme la Chine sont d’ailleurs choyés, ouvrant de nouvelles perspectives – sans qu’aucune grosse production ne soit jamais envisagée. Du reste, cette Gallardo n°10 000 va justement s’envoler pour l’empire du milieu, peinte en jaune (première photo ci-dessous). Le rouge qu’affectionnent les chinois n’étant pas une teinte de carrosserie qu’affectionne Lamborghini… Ou seulement pour la renifler avant de la chasser.
Avec 10 000 exemplaires produits, la Gallardo est définitivement la Lamborghini la moins rare d’entre toutes. Pas la moins intéressante pour autant. Elle était aussi la toute première à bénéficier du soutien technique d’Audi. Ce qui ne l’a pas trop dépravé. Et pour elle, la route n’est encore pas terminée. Sa dernière déclinaison ne date d’ailleurs que de Genève 2010 ; LP570-4 Superleggera. Dix mille n’est encore qu’une étape.

Laisser un commentaire