Dans son élan d’expansion et sa volonté de devenir le n°1 mondial avec plus de dix millions de véhicules vendus chaque année d’ici 2018, VAG a mis la main sur le plus important des centres de design italien, Italdesign-Giugiaro. Études de style, mais aussi conception et ingénierie font partie des activités d’Italdesign. L’entreprise turinoise créée en 1968 par Giorgetto Giugiaro et Aldo Mantovani collabore d’ailleurs avec de nombreux constructeurs grâce aux compétences de son centre de développement. Des collaborations souvent confidentielles, passées sous silence par les constructeurs faisant appel au studio italien. (On peut tout de même citer l’ancienne Mégane, la 2nd génération de Mini, l’Alfa 159, le coupé Brera ou la Grande Punto par exemple.)
Aujourd’hui, le groupe Volkswagen annonce qu’il prend possession de 90,1 % de l’entreprise turinoise, via Lamborghini Holding S.p.A., filiale d’Audi. Dont les droits de la marque Italdesign et ses brevets. Les 9,9 % restant demeureront sous le contrôle de la famille Giugiaro. Giorgetto Giugiaro (71 ans) et son fils Fabrizio (45 ans), qui devraient continuer tous deux de travailler dans la société.
Dans cette manoeuvre, le groupe Volkswagen va récupérer le savoir-faire des 800 employés d’Italdesign. Dans sa volonté d’expansion, VAG va en effet avoir besoin de toujours plus de cerveaux, d’ingénieurs, etc… D’autre part, les contrats qui lient Italdesign aux autres constructeurs pourraient bien cesser rapidement avec ce rachat. Le groupe Volkswagen pourrait donc maintenant être le seul à bénéficier de l’expérience du fameux studio italien – Ce sera toujours ça que les autres n’auront pas…
Les deux entreprises ont déjà collaborés ensemble (premières générations de Golf, Scirocco ou Passat, ou les concepts de supercar W12). Pour devenir le numéro un, le groupe Volkswagen y met de l’ambition, et des moyens. Le montant de la transaction n’a cependant pas été dévoilé.

Laisser un commentaire