La délicate et délicieusement aristocratique Bentley Mulsanne passe la vitesse supérieure dans sa version Speed.

Voici donc en détails cette fameuse nouvelle déclinaison encore plus musclée du porte-drapeau Mulsanne.  Bentley soigne son porte-étendard en le déclinant dans une douce version Speed.

Une limousine grand luxe présentée par son constructeur britannique comme tout bonnement « la voiture de luxe la plus rapide au monde ». A chacun de mettre son curseur derrière luxe et la plus rapide au monde pour s’accorder avec les dires de Bentley. Bref.

Un peu plus puissamment gréée par le vénérable 6 litres 3/4 cette Mulsanne Speed clame haut et fort une cavalerie un peu plus forte pour un couple toujours plus conséquent : 537 ch à 4 200 tr/min et 1100 Nm à 1 750 tr/min(contre  512 ch et 1020 Nm), bloc relié à la boîte auto ZF à huit rapports recalibrée (on note notamment le mode S qui maintient le régime moteur à plus de 2 000 tr/min). De quoi propulser les 2685 kg (à vide) de 0 à 100 km/h en 4,9 s pour 305 km/h en vitesse de pointe. Pas mal pour telle bête…

Coquetterie ultime : cette version s’offre une autonomie supérieure de 80 km. Conso et niveaux d’émissions de CO2 n’ont en revanche rien de surprenant avec 14,6 l/100 km en moyenne à 342 g/km de CO2, oui avec un V8 6,75 l Biturbo, forcément… Le client ne rechignera pas à se soulager de plusieurs milliers d’euros supplémentaires malus oblige et la tranche la plus assommante (8 000 euros).

Au niveau châssis et liaison au sol, cette Speed entend continuer à offrir la meilleure expérience de conduite et choyer ses occupants. Elle gagne par exemple un nouveau mode Sport (amortissement pneumatiques et direction que le conducteur pourra régler) et bénéficie de nouveaux réglages suspensions.

A bord ? Elle gagne les éléments du pack Mulliner Driving. A l’extérieur ? Finition de carrosserie et teinte sombre, badges spécifiques, différentes jantes alliage de 21″ ou encore le choix entre quatre nouvelles livrées : Camel, Spectre, Candy Red et Marlin.

A revoir plus en détails à Paris. Calme, volupté, puissance, luxe, exclusivité, glamour, BCBG, etc, c’est votre chauffeur qui va se faire plaisir. Ou vous.

Source et images : Bentley.

3 Réponses

  1. Yann PLUSQUELLEC

    Pffffff… ya même pas de spoiler à l’avant, avec des feux à diodes et des ailettes et des prises d’air, ya même pas de méchantes ouvertures de refroidissement sur le capot moteur, ya même pas de fausse écope sur le toit, ya même pas d’élargisseurs d’ailes rapportés, ya même pas de bas de caisse supplémentaires, ya même pas de roues de 22 pouces, ya même pas d’amortisseurs durcis et de garde au sol surbaissée, ya même pas d’aileron « aérodynamique sur la malle, ya même pas de bouclier-extracteur en carbonne, ya même pas 4 sorties d’échappement… Bref, vous l’aurez compris, je trouve que la M6 Gran Coupé by Prior Design, elle est achtement plus trop la classe, quoi…

Laisser un commentaire