A l’instar de la  Golf  VII GTI , la toute nouvelle Seat Leon Cupra s’offre en deux puissances, 265 et 280 ch. Mais si sa cousine allemande réserve le (vrai) différentiel autobloquant piloté à la version 230 ch, l’espagnole le propose de série sur les deux modèles ! Et ce n’est pas tout : sans supplément, on dispose également d’une direction dite progressive (à pas variable) et d’un amortissement piloté DCC. Voilà qui, combiné à l’excellente plate-forme MQB (qui permet un allègement de 55 kg) et à l’essieu arrière multibras, devrait garantir un comportement routier très efficace, même s’il n’est pas question de pivot découplé à l’avant comme sur une Renault Mégane R.S.. Plusieurs modes de conduites sont prévus (Confort et Sport), qui agissent sur la cartographie moteur, la suspension, le différentiel, la direction, la boîte DSG ainsi que le synthétiseur sonore, acérant le timbre du moteur.

SEAT-LEON-CUPRA-2

Ce dernier n’est autre que le 2.0 TSI. Doté, comme chez Audi et VW d’une double injection (indirecte pour les faibles charges, directe pour un usage plus soutenu), et d’un collecteur d’échappement intégré à la culasse (et refroidi), il se pare également d’un déphaseur sur chaque arbre à cames. Ainsi gréé, il développe soit 265 ch, soit 280 ch, et dans les deux cas, le couple s’élève à 350 Nm entre 1 750 et 5 300 tr/min. Si sur les deux modèles, la vitesse maxi est bridée à 250 km/h, le temps sur le 0 à 100 km/h varie : de 5,9 sec sur la 265 manuelle à 5,7 sec sur la 280 DSG6. C’est mieux que sur la Mégane R.S. (6,0 sec), même si cette dernière s’autorise 254 km/h en pointe.

SEAT-LEON-CUPRA-3Côté consommation, le valeurs annoncées apparaissent raisonnables : la moyenne oscille entre 6,4 et 6,6 l/100 km, soit des émissions de CO2 allant de 149 à 154 g/km. Evidemment, en conduite sportive, on doit facilement doubler ces valeurs. Avec des valeurs de performances et des caractéristiques techniques si proches, comment les 265 et 280 se différencient-elles ? Cette dernière s’équipe de jantes de 19, d’un pack aéro avec béquet arrière, d’inscriptions Cupra sur les rétroviseurs extérieurs ainsi que les étriers, et de parements noirs laqués sur le tableau de bord. Les deux gagnent un intérieur cuir, avec des baquets en option, ainsi que des projecteurs full-led.

SEAT-LEON-CUPRA-4

La Leon Cupra sera disponible en 3 et 5 portes dès la mi-avril, et si les prix n’ont pas été communiqués, espérons que la version de 265 de base s’annonce à moins de 30 000  €.

3 Réponses

  1. stevens95

    Ce serait beau mais une FR TSI avec les mêmes options est déjà à 30 000€, je doute que prendre une Cupra soit moins cher qu’une FR …
    Gageons qu’elles ne soit pas au dessus de 35 000€

Laisser un commentaire