Nous étions hier sur la piste de Balocco, créée par Alfa Romeo et désormais propriété du Groupe Fiat, qui y teste ses futurs modèles. Désolé pour la qualité des photos, mais nous devions nous montrer rapides et discrets…
Nous avons aperçu une Mazda MX-5, strictement d’origine, en apparence du moins. De là à imaginer qu’il s’agit là du futur spider Alfa dont on sait qu’il sera en grande partie conçu et totalement construit chez le constructeur d’Hiroshima, il n’y a qu’un pas que nous franchissons allègrement. D’un point de vue identitaire, certains regretteront qu’il n’ait pas de gènes 100 % italiens, mais si on demeure pragmatique, on ne peut que se réjouir du retour de la propulsion chez Alfa, surtout s’agissant d’une découvrable qui pourrait se doter du performant 1 750 TBi de la 4C. Toujours chez Alfa, on nous a confirmé la venue prochaine d’une Giulietta QV (235 ch actuellement) nettement radicalisée. Enfin, des 4C déguisées vont et viennent : la déclinaison Spider semble imminente !

Passons chez Fiat, ou une compacte fortement camouflée n’a pas manqué de retenir notre attention. Vous allez rétorquer que si on ne la reconnaît pas, comment affirmer qu’il s’agit d’une Fiat ? Parce que notre regard d’aigle a reconnu certains traits de la Viaggio, commercialisée en Chine, également vendue sous l’appellation Dodge Dart aux Etats-Unis (en fait, une Giulietta recarrossée et remotorisée). Sauf que si dans ces pays, il s’agit d’une 3-volumes, là nos avons bien vu une 2-volumes à hayon. Va-t-elle remplacer la Bravo ? Pas avant un an au moins, car la compacte de Fiat, qui a loupé sa carrière, va connaître une légère mise à niveau avant de tirer sa révérence.
fiat viaggio

Enfin, des 500 camouflées tournent (et dans un silence mécanique étonnant : hybridation au programme ?). Sous les bandes de plastique masquant l’avant, on devine une esthétique globalement peu modifiée (ce qui se comprend, tant le look de la petite italienne plaît) mais on se dit que la 500 européenne va au moins bénéficier des améliorations de sa versions vendue outre-Atlantique : meilleurs sièges, coque renforcée, suspension adoucie et vraie boîte auto notamment.
Fait assez étonnant, les modèles du Groupe VW pullulent à Balocco. Ainsi, nous avons eu la surprise de voir passer la toute dernière Porsche 991 GT3, mais aussi une Golf VII, une Audi Q5 voire une A3 Sportback. Benchmarking ? Cela semble probable, tant le groupe allemand obsède ses rivaux européens. Vu le succès de ses productions, c’est bien compréhensible… Restez connectés sur Speedfans pour découvrir ce que nous avons essayé sur la piste de Balocco.

** EDIT : suite à une réclamation de Fiat, nous avons dû retirer l’image de prototype camouflé de 500 restylée **

2 Réponses

Laisser un commentaire