Il fut une époque pas si lointaine où le constructeur britannique s’était interrogé… Découvrira ou découvrira pas la Mulsanne ? Le directoire de Bentley aurait finalement pris sa décision…

Et sauf revirement de situation (pas impensable ni impossible), Bentley ne devrait en effet pas décapsuler sa Mulsanne. Le catalogue ne s’étofferait donc pas avec ce cabriolet Mulsanne. Sur ce mini segment de niche, Bentley ne se lancerait donc pas, le jeu financier n’en valant tout simplement la chandelle (à moins que déjà la Mulsanne ne réponde pas assez aux attentes commerciales ?).

De quoi, toujours sur ce même micro segment, laisser les coudées plus franches encore à Rolls-Royce et sa Phantom Drophead. Dommage. Bentley a concrètement un projet bien plus avancé dans les cartons et plus juteux : son SUV officiellement confirmé pour 2016.

Et sur cette offre précise en revanche, Bentley devrait bien retrouver Rolls-Royce en face après que la firme au Spirit of Ecstasy a indiqué réfléchir très sérieusement à son arrivée sur le segment du SUV premium et copieusement motorisé. Affaire(s) à suivre.

Source : CarAndDriver.

Image : Bentley.

Une réponse

Laisser un commentaire