On l’avait évoqué au conditionnel : voici l’information qui se conjuguera finalement dans le futur. Oui la Lamborghini Veneno va bien perdre la tête (et faire tourner les têtes) pour une petite série version roadster.

En marge du rendez-vous américain de Pebble Beach, Stephan Winkelmann s’est confié au média Car & Driver. Et surtout de confirmer que la Lamborghini Veneno allait bel et bien être produite en version roadster, une déclinaison qui reprendra la même cinématique de toit que celle à l’ouvrage sur l’Aventador Roadster.

Si le coupé a fait le bonheur de trois clients, la version décapsulée ravira six amateurs, chacun devant débourser 3,3 millions d’euros le morceau (contre 3 millions d’euros la version en dur). Look extrême, méga série limitée, blason prestigieux, V12 de 750 ch : un futur collector ou un placement incroyable ?

Sauf surprise cette Lamborghini Veneno  Roadster pourrait être officiellement dévoilée lors du salon de Francfort ou l’année prochaine à Genève. Amateur ?

Source : Car & Driver.

7 Réponses

  1. Billy Budd

    Franchement, avec ou sans toit, la Veneno c’est n’importe quoi… Le comble du mauvais goût…! J’ai toujours aimé les belles bagnoles, DONC évidemment les Lambo. Mais là… J’avoue ne pas comprendre… Cette batmobile de cartoon, on dirait du mauvais tuning, même pas digne du pourtant complètement barroque Sbaro, c’est peu dire… A 3 millions d’€uros l’unité, c’est carrément de la démence. On ne s’adresse plus là aux amoureux de la belle bagnole, mais aux forcenés de l’hystérie spéculative, prêts à n’importe quelle extravagante folie pourvu qu’il y ait encore plus de fric à gagner… Pathétique…Lamentable… Désolant… Je vote pour elle dans le cadre de la voiture la plus laide de l’histoire automobile mondiale!

  2. Esteban

    Au-delà du design et de la faute de goût (selon chacun), Lambo a pas mal misé sur l’amélioration et l’appui aérodynamique sur cette Veneno : aileron central et feux avant profilés vers le bas façon prototype LMP1, sans compter les différentes ouvertures et éléments de carrosserie qui à mon avis ne sont pas là par hasard… 2,8 s pour le 0 à 100 et vitesse de pointe à 355 km/h quand même !
    Après ce qu’il manque surtout c’est un essai, un vrai : sur route et circuit !
    ça permettrait de voir si tout ce design est superflu ou réellement intéressant pour les performances.

    • Speed

      +1 avec Esteban, je le pense depuis le début, quand je l’ai vu à Genève la première fois. Par contre je comprend le raisonnement de Billy Budd et pense qu’un roadster sort de la « logique » performance absolue sur piste par exemple. En plus il y aura plus d’exemplaire que le coupé, moins exclusif donc, mais plus cher!!! Lamborghini prend vraiment l’argent ou il y en a (temps qu’il y a de la demande, pourquoi se priver)!!! Puis ces « clients  » (plus ou moins « sérieux » avec le patrimoine et l’histoire de la marque) payent aussi de faramineux couts de développements qui serviront peut être dans d’autres productions futures du taureau de Sant’Agata!!!

      • Esteban

        C’est pas faux ! Les performances du roadster sur piste, ça reste à voir. M’enfin quand on voit ce que Bugatti réussi à accomplir… (quoique j’ai encore jamais vu de Veyron disputer une course sur circuit ! que des lignes droites souvent en départ arrêté).

  3. Esteban

    C’est pas faux ! Les perfs de la version roadster sur circuit ça reste à voir… M’enfin quand on voit ce que Bugatti réussit à accomplir ! (quoique j’ai jamais vu de Veyron en course sur circuit, que de la ligne droite souvent en départ arrêté).
    En même temps faudrait être fou pour engager une telle voiture dans un championnat GT par exemple !

Laisser un commentaire