La voici finalement officiellement dévoilée la décinaison hardcore de la berlinette italienne. Dans la lignée d’une certaine 430 Scuderia, Ferrari lâche la 458 Speciale… Ne l’appelez donc ni Monte-Carlo ni Scuderia comme ce fut un temps envisagé.

La gamme est complète : la berlinette, la version amputée de son couvre-chef et donc cette version Speciale, la plus puissante (évidemment) au catalogue. Avant de la présenter en première mondiale dans les allées du salon de Francfort, la firme de Maranello en livre les très grandes lignes.

Alors que sa meilleure copine de MP4-12C vient de pousser le bouchon à 625 ch, cette Ferrari 458 Speciale (V8 4.5 l atmo) affiche pour sa part 605 chevaux à 9.000 tr/min pour un couple maximal de 540 Nm à 6.000 tr/min.

Le rapport poids/puissance de cette dernière s’annonce à 2,13 kg/ch, la berlinette revendiquant moins de 1,3 t (1290 kg précisément). Comptez 3 s pour oublier le 0 à 100 km/h et 9,1 s pour afficher 200 km/h au compteur. Impossible pour Ferrari de ne pas mentionner son chrono à Fiorano, un tour étant avalé en 1’23″5 quand la 458 Italia annonce 1’25 ».

Plus puissante la 458 Speciale bénéficie aussi d’améliorations apportées au châssis et au traitement aéro (boucliers inédits, capot creusé, ailettes au niveau du passage des roues arrière, nouveau diffuseur, etc).

Chaussée en pneus Michelin Piot Sport Cup2 spécialement développés, elle reçoit aussi le système baptisé  « Side Slip angle Control » (SSC) et le différentiel électronique E-Diff devant optimiser et améliorer le comportement et les mouvements jusqu’à la limite de l’adhérence souligne Ferrari tout en optimisant la gestion du couple. A noter aussi l’accélération latérale 1,33 G la plus élevée de toute la gamme.

Hardcore ? Scuderia ? Monte-Carlo ? Non, Speciale… Un nom spécial… Mais pas moins que LaFerrari. Tous les autres détails pour sa première mondiale à Francfort.

Source et images : Ferrari.

 

8 Réponses

  1. Fangio

    Et bien moi je ne suis pas fan je trouve l’avant trop torturé et les jantes moches, elle perd en finesse. Par contre le niveau des performances est tout simplement hallucinant !!

  2. trackman

    Le moteur doit être hallucinant avec 605 chevaux déjà que sur l’italia de base il est violent… Et quel niveau de performance ! Par contre au niveau du style je trouve que Ferrari s’aventure un peu trop loin dans l’univers de la course.

  3. CAVALLINO RAMPANTE

    Si déjà la 458 (normale) était la référence dans sa catégorie, je n’ose pas penser aux ravages que fera ce modèle, elle est tout simplement EXTRAORDINAIRE. Pour la concurrence…….laissez tomber vous ne serez jamais à un tel niveau…..c’est trop facile faire des moteurs turbo avec 150 cv par litre.

Laisser un commentaire