Avant d’exposer ces deux nouveautés lors du prochain Festival of Speed de Goodwood, Skoda dévoile les caractéristiques majeures de la nouvelle Octavia RS, offre déclinée en berline mais également break alias Combi dans le langage Skoda. Revue de détails sur celle présentée par Skoda comme l’Octavia la plus rapide jamais produite.

 

Comme sur la précédente génération de l’Octavia (et même la première), la petite dernière hérite aussi de son traitement RS (ou vRS sur le marché britannique). Et comme sur la précédente version, la nouvelle affiche un petit look sportif sans tomber dans le vulgaire et ostentatoire. Discrétion avant tout.

On note par exemple le badge au niveau de la grille de calandre, un logo généreusement implanté dans l’habitacle ( volant, seuils de porte, boîte de vitesse, tapis de sol ou sièges).  A noter également lenouveau pare-chocs avant, feux de brouillard ainsi que les nouveaux phares bi-xénon avec feux diurnes à leds.

Reposant sur une garde au sol diminuée  de 12 mm pour la berline et de 13 mm pour le Combi, cette Octavia repose sur des caoutchoucs de 225/45 et diverses jantes 17″ de série (18″ et 19″en option). Enfin, on découvre aussi nouveau bouclier et diffuseur noir et la forme trapézoïdale des sorties d’échappement chromées. Enfin à bord : volant sport à trois branches volant en cuir noir perforé, cuir perforé au niveau aussi du pommeau, leviers de frein à main et de vitesses.

Bon et sous ce petit capot ? Et bien deux options. Primo, le 2.0 TSI-essence, jumelé à la boîte manuelle à six vitesses, de 220 ch pour 248 km/h en vitesse de pointe et 6,8 s pour passer de 0 à 100 km/h ou 2.0 TDI de 184 ch, jumelé à la boîte manuelle à six vitesses, pour 234 km/h en pointe et 8,1 s pour passer de 0 à 100 km/h. Les deux héritent du start & stop et récupération de l’énergie au freinage. Pour les amateurs de la boîte DSG 6, proposée pour les deux motorisations, il faudra la choisir en option. Lancement attendu dans le courant de l’été à un tarif non communiqué pour l’instant.

 

Source et images : Skoda.

7 Réponses

  1. Rallyefan

    Look très réussi sur cette 3e génération de l’Octavia RS avec une petite préférence pour la version Combi (un peu comme les RS Audi) même si cette couleur blanche n’est pas vraiment le meilleur choix faisant un peu ambulance A voir avec le bleu électrique de la berline
    Le TDI sur l’Octavia RS est la même chose que la Golf GTD qui est une GTI Diesel même si je partage l’avis de Speed concernant son intérêt sur cette variante RS Après on aura le droit à des Audi RS TDI ( et pourquoi pas avec le V6T de la R18 TDI pour rêver) ?
    Si on suit la logique de VAG après la S3 la Golf GTI l’Octavia RS ce sera le tour à la Léon Cupra renouvelée récemment comme ses sœurs de plateforme avec ici aussi surement un TDI de disponible

  2. Jojo

    TRES TRES sympa !!
    A voir en vrai, car c’est parfois la déconvenu sur ce genre de voiture une fois qu’on la croise dans la rue, mais en tout cas dans l’ensemble c’est du tout bon !!
    Le break est superbe et son profil très agressif
    Qualitativement ça semble avoir fait un bon et largement digne d’une VW.
    Dommage que même en RS ça reste sous motorisé, 300ch aurait été un minimum.
    Je viens d’aller faire un tour sur le configuration Skoda, et quand je vois le prix des options je me dis vraiment qu’on nous prend pour des cons chez Audi, gps, xenon, sellerie cuir, siège elec etc…, c’est « donné » chez Skoda !!!!!!

  3. fp

    Très très réussie! Le combi blanc avec les jantes en 19 pouces et une tuerie. Le prix aux alentours de 30000€ est bien placé! C’est une voiture sans concurrence, car des familiales a la finition sportive, il y en a plus a part une s4 vendue le double et ne s’adressant pas a la même clientèle.

    Honnêtement du tout bon, reste plus qu’a lire les essais et de voir la conso et le confort a surveiller sur ce genre de voiture!

    La version diesel sera intéressante pour les gros rouleurs car pour ceux qui roulent peut le FAP de m…. est a éviter!

Laisser un commentaire