Un SUV frappé du sceau de Zuffenhausen ? Une hérésie… Jusqu’au Cayenne. Une berline grand tourisme quatre portes portant le blason du constructeur allemand ? Une folie douce… Jusqu’à l’arrivée de la Panamera dont on vient de fêter un seuil historique de production.

 

Appelez la « coupé quatre portes » ou berline grand tourisme, à la rigueur… La Porsche Panamera, dont la production avait été initiée en 2009, vient tout juste d’atteindre le seuil des 100 000 exemplaires produits au sein du complexe allemand de Leipzig.

Pour mémoire ce fut en mai de cette année 2009 que démarrait la production de la berline, quelques semaines après la première mondiale de l’auto à l’occasion du salon de Shanghai. Elle est depuis produite au sein de l’usine de Leipzig (comme le Cayenne) et commercialisée sur quelques 120 marchés. La petite histoire voudra que cette unité numéro 100 000 est une Panamera S E-Hybrid dans sa livrée Rhodium Silvermetallic.

Raillée pour son physique d’épaulard ou de baleine, la Panamera (récemment restylée) cartonne depuis son lancement, une donnée indéniable à la vue des bilans commerciaux. Un point commun avec le Cayenne. Et pour Porsche, cela signifie de belles rentrées d’argent ce qui permet aussi d’imaginer, concevoir et produire des véhicules estampillés pur plaisir comme la prochaine 918 Spyder. Si vous désirez relire notre sujet de présentation de la dernière Porsche Panamera, c’est via ce lien.

Source et image : Porsche.

2 Réponses

Laisser un commentaire