Un peu passée de côté, cette Lotus Evora Sports Racer mérite quand même un petit sujet de présentation quelques jours après que la marque a publié son communiqué de presse. En attendant que la gamme Lotus ne s’enrichisse d’une réelle nouveauté, c’est à travers les Evora et Evora S que le constructeur entend se rappeler aux bons souvenirs des fans.Mais en dévoilant cette Evora Sports Racer , Lotus ne promet finalement pas tant de changements et particularités que cela. Déjà sur le plan mécanique, n’escomptez aucune nouveauté, les Evora et Evora S demeurant fidèles à ce qu’on connaît d’elles animées qu’elles sont avec le V6 3,5 l débitant 280 ch et 350 ch.

Non, ici les nouveautés se révèlent être d’ordre cosmétique. Pour le client qui succombera aux charmes de cette version, le choix entre les livrées de carrosserie s’articulera autour des teintes Aspen White, Carbon Grey, Nightfall Blue et Ardent Red, chacune pouvant alors offrir un contraste intéressant avec les éléments au ton noir comme boucliers, coques de rétros et jupes latérales ainsi que le toit. Qui dit série limitée et plus exclusive sous-entend également liste d’équipements qui s’enrichit.

C’est le cas avec le renfort du combiné multimédia avec écran tactile, caméra de recul, lecteur DVD e connexion Bluetooth. Quant à l’habitacle, il reçoit des surpiqures ton rouge. Notons pour conclure que les deux bénéficient aussi du Pack Sport se traduisant par une zone rouge repoussée, un temps de réponse de l’accélérateur plus sensible. Outre-manche, l’Evora Sports Racer s’échange contre 71.000 €. Comptez quelques 81.000 € pour l’Evora S.

Source et image : Lotus.

2 Réponses

  1. Japman

    Oui mais ils sont tellement dans la mouise, ils n’ont pas le choix si ils veulent survivre.
    Je sais c bien dommage, mais étant donne que les caisses sont vide et que tous les modèles promis a Paris en 2010 ne sont pas arrivés comment faire autrement ?

Laisser un commentaire