C’était il y a quelques mois lors du salon de Genève. La marque au cheval cabré faisait hennir de plaisir les tifosi en lâchant celle qui allait devenir la remplaçante de la 599 GTB Fiorano et, tout sauf accessoire, se poser comme la Ferrari de route la plus puissante jamais produite. Majestueuse italienne grand tourisme, elle démarre sa carrière commerciale. L’expert ès Ferrari, alias Novitec Rosso, dévoile sa première préparation sur un exemplaire.Comme Novitec Rosso le souligne dans son communiqué, c’est bien la première F12berlinetta revue par leurs soins. Reste que cette préparation entend aussi se poser comme une première étape avant d’en offrir davantage.

Sur le plan mécanique, on ne tombe pas dans la démesure. Tout juste la puissance du V12 6,3 l grimpe à 763 ch à  8 500 tr/min (contre 740 ch de série) après une reprogrammation de l’ECU quand le couple maximal se stabilise à 703 Nm à 6 300 tr/min. Suffisant pour faire grimper la vitesse de pointe à 345 km/h.

A signaler aussi que le conducteur pourra s’offrir différentes vocalises plus ou  moins agressive et bestiales en jouant du Manettino sur le volant pour faire chanter les nouvelles sorties d’échappement sport. En ce qui concerne la partie châssis et liaisons au sol, Novitec Rosso greffe des  jantes NF4 de 21 pouces à l’avant et de 22 pouces à l’arrière contre 20″ de série et chausse des gommes sport Pirelli de 255/30 et 335/25.

De nouvelles suspensions sport pourront aussi abaisser la garde au sol de 40 mm mais le châssis retrouvera sa hauteur classique une fois la vitesse de 80 km/h atteinte. Quant à l’habitacle, c’est le meilleur de la crème, le nec plus ultra entre inserts, Alcantara, fibre de carbone, etc. Novitec Rosso n’en restera pas là puisque promet une prochaine évolution à venir avec un kit aéro et un travail plus profond sur le V12… Il va y avoir encore plus de sport !

Source et images : Novitec Rosso.

4 Réponses

Laisser un commentaire