Dans la gamme du coupé sport Audi, tout en haut trône la R8 GT. Un échelon en-dessous apparaît la déjà redoutable, stupéfiante et efficace V10, monstre de 525 ch. Insuffisant pour satisfaire l’expert allemand MTM qui dévoile sa dernière création. Évidemment, le coupé sportif frappé des quatre anneaux se dévergonde de manière incroyable.Sur le plan mécanique, le V10 5,2 l partagé avec la Lamborghini Gallardo reçoit son lot de dopants pour offrir toujours plus d’agrément au coupé R8 V10 Quattro. délivrant originellement 525 ch et 530 Nm, le bloc grimpe à 606 ch à 8 000 tr/min et 560 Nm à 6 500 tr/min.

Evidemment les performances suivent. Ainsi le 0 à 100 km/h  est abattu en 3,5 s contre 3,9 s pour le coupé quand le Spyder affiche 3,7 s en amélioration de quatre dixièmes. Et la vitesse de pointe ? Elle s’envole à 322 km/h contre 313 km/h.  Afin de canaliser la cavalerie, des disques de freins de 380 x 34 mm sont implantés à l’avant.

Le traitement dévolu au reste du coupé, la partie châssis, liaisons au sol et le reste, laisse notamment découvrir une garde au sol pouvant être réduite jusqu’à 60 mm, jantes en alliage Bimoto, gommes Michelin Pilot Sport Cup de 245/30ZR20 et 315/25ZR20 (les amateurs de sorties sur pistes pourront s’orienter vers des jantes en alliage Nardo  ou pneus Michelin Pilot Sport Cup de 235/35ZR19 et 315/25ZR20). Enfin le traitement aéro passe par un spoiler à l’avant, jupes latérales ou aileron arrière. Pour finir, précisons aussi la présence de nouveaux sièges sport devant garantir un maintien optimal tout en permettant un gain de poids de 40 kg. Au quotidien ou en Track Day, le joujou ne manque pas d’arguments.

Source et image : MTM.

Une réponse

Laisser un commentaire