Le sorcier de Bottrop frappe. Et de quelle manière ! Comme de coutume, la réalisation signée des Allemands en bons préparateurs officiels d’un modèle du constructeur à l’étoile se dévoile splendide entre subtiles modifications et agrément mécanique revu à la hausse. Brabus bichonne…En prenant le roadster Mercedes SL500 dans sa version  de série, Brabus décline d’emblée son programme mécanique à travers le kit B506520 PowerXtra pour une puissance progressant tout comme le couple… Le V8 4,7 l passe ainsi à 520 ch et 820 Nm. La S63 est dans la ligne de mire ! Les performances de la version Brabus ? La v-max peut être débridée jusqu’à 300 km/h quand l’exercice du 0 à 100 km/h tombe en 4,4 s.

En parallèle, Brabus reprend tous les ingrédients qui font son succès. On note ainsi un nouveau système sport d’échappement sport à la sonorité particulière, un module permettant d’abaisser la garde au sol de 25 mm ou encore, à bord, des boiseries et inserts en fibre de carbone.

Comme d’habitude aussi, Brabus propose différents modèles de jantes entre 18″ et 20″ pour accompagner différents pneus Pirelli, Yokohama ou Pirelli selon le choix du client. Enfin, impossible de passer sous silence les différents du kit carrosserie entre jupes latérales, diffuseur, aileron arrière, lèvre de spoiler avant ou encore prises d’air latérales supplémentaires… Que dire sinon splendide..

 

Source et images : Brabus.

Une réponse

  1. Speed

    D’abord les choses qui fâchent, quelques petites coquilles dans l’article. Sur l’énumération des manufacturiers de pneus vous citez deux fois Pirelli en trois marques. Et une tournure de phrase pas fantastique du point de vue du sans « […]des boiseries et insert en fibre de carbone ». On croirai que sont les boiseries qui sont en fibre alors que ce n’est pas possible car pas la même matière.
    Sinon, pour ce qui est du fond, encore une superbe préparation signée Brabus. Ça fait du bien car c’est plus rare c’est derniers temps par chez eux.

Laisser un commentaire