Traversant la période la plus compliquée de son histoire, le groupe PSA Peugeot Citroën voit son horizon bouché…  En espérant qu’il se dégage rapidement. Devant se recentrer sur les fondamentaux et le pragmatisme, Peugeot vient de dévoiler sa nouvelle citadine et sa version estampillée sport GTI. Mais la marque doit continuer à faire rêver et mettre en lumière et vedette ses progrès dans forces domaines techniques et technologiques. Peugeot dévoilera ainsi le concept Onyx dans les allées du Mondial de Paris.Souhaitant (de bonne guerre) faire progressivement monter la tension autour de ce concept, Peugeot ne livre aucune donnée technique. On s’en tient donc aux bruits de couloir évoquant le caractère hybride du concept Onyx, un concept combinant alors le 1,6 THP à 256 ch (implanté à l’arrière) avec un moteur électrique revendiquant l’équivalent de 120 ch (greffé à l’avant). Une super hybride en somme…

Pour le reste, c’est silence radio même si on peut logiquement anticiper un recours massif aux matériaux les plus nobles et légers comme la fibre de carbone. Ce coupé sport, sorte de réminiscence du coupé Oxia de 1988, sera entièrement révélé le 29 septembre prochain.

Sera-ce alors juste un labo technologique roulant faisant état des dernières avancées du constructeur au Lion ? Un réel projet de supersportive à la Française ? Une adversaire potentielle à l’Alpine A110-50 sur laquelle on ne sait pas encore quelle sera la décision de Renault ? Un avant goût d’autre chose ? Pour l’heure, trop de questions. Reste un coupé fort sexy entre son poste de pilotage, ses lignes acérées, son regard aiguisé et agressif, son aileron arrière, le diffuseur et une mécanique bien dans l’air du temps pour rester dans la morale écolo friendly. A suivre avec intérêt…

Source et image : Peugeot/Autoblog.

Laisser un commentaire