La voici officiellement révélée dans ses très grandes lignes la tant attendue héritière à la DBS, le nouveau fleuron de la gamme se posant sous le nom de AM 310 Vanquish. Oui, le patronyme Vanquish profite de l’occasion pour resurgir sous les feux de la rampe. Notons que la marque britannique, si elle détaille la majeure partie des informations, elle n’a visiblement pas livré force images pour illustrer la belle…C’est donc sur son site officiel que Aston Martin vient de livrer presque tous les détails sur l’AM 310 Vanquish alias Vanquish Mk2. Reprenant l’architecture connue VH, le nouveau porte-drapeau de la marque britannique (la One-77 étant à part) adopte le V12 6.0 l (couplé à la boîte 6 auto Touchtronic 2) dans une exécution plus généreuse à : 573 ch à 6750 tr/min pour 620 Nm de couple à 5500 tr/min (contre 517 ch et 570 Nm). Aston Martin avance un 0 à 100 km/h plié en 4,4 s pour une v-max se stabilisant à 295 km/h. Soit la deuxième Aston Martin de route la plus puissante dans l’histoire de la marque derrière la One-77. Le poids n’est pas encore révélé mais devrait gagner quelques kg avec l’utilisation plus massive de magnésium, alu et carbone.

Cette nouvelle génération du coupé, disponible en stricte deux places ou configuration 2+2, se pose comme une GT sur laquelle malheureusement Aston Martin ne livre pas d’images. Ceci ne devrait pas tarder afin de noter les évolutions de styles par rapport au concept (show car) vu lors du concours d’élégance de Villa d’Este et apprécier les parentés avec les dernières Virage ou One-77.

Au niveau châssis, Aston Martin indique notamment une rigidité en torsion améliorée de plus de 25%. Cette nouvelle Vanquish repose sur des gommes Pirelli P Zero 255/35 ZR20 et Pirelli P Zero 305/30 ZR20 sur l’essieu arrière. Notons aussi un volume de chargement, pourtant secondaire sur ce genre d’autos chic et choc, en progression de 60 % à 368 l. Voici pour les premières informations officielles. Vivement la suite et notamment les images !

Source : Aston Martin.

Edit : depuis la publication de ce sujet, Aston Martin a supprimé la page en question. Une erreur dans la publication initiale des infos sur le site officiel ?!

8 Réponses

  1. Dreamoiseau

    « Soit la deuxième Aston Martin de route la plus puissante dans l’histoire de la marque derrière la One-77.  »
    Faux.
    La V8 Vantage Le Mans de 99 développait 612 ch. Elle serait donc la troisième parmi les modèles « catalogue ». Je néglige les V8 Vantage V600 qui avaient le même moteur. Toutefois, les spécialistes de la marques connaissent quelques exemplaires de Virage dont le V8 5.3 était poussé à un peu plus de 7 litres, fortement modifiés, de près de 700 ch (le chiffre exact n’est pas divulgué). Mais il s’agissait de modifications à la demande, et non au catalogue. A l’époque, ça se faisait, chez Aston, ça a bien changé… :-/

    Par ailleurs, ça y est, le site s’ouvre de nouveau sur la Vanquish.

  2. Speed

    Merci de ce correctif historique et exact Dreamoiseau. d’ailleurs dans un EVO (je crois celui de mai ou juin 2009) avec des comparatifs « anciennes » vs « modernes » de certain « thèmes » (bombinette, GT, supercar, etc) de l’auto sportive, les journalistes indiquai qu’il avait bien du mal à trouver les plus de 600 ch annoncé sur la V8 Vantage Le Mans!!!

  3. Dreamoiseau

    Ah, ça je l’ignorais, mais ça ne me surprend pas vraiment. Tout comme je suis sûr que les Virage et V8 gonflées ne devaient pas atteindre les 700 ch réels.

    Il n’en demeure pas moins que cette voiture est extraordinairement puissante et performante. Mais le département marketing d’Aston marche sur la tête. Déjà, donner le nom de V8 Vantage, l’ancien très haut de gamme, à un « bas de gamme », je trouvais ça limite. Reprendre le nom Virage il y a deux ans, pour un modèle qui n’a aucune vraie nouveauté, là où celle de 88 voulait annoncer un réel changement (certes, c’était plus une annonce qu’autre chose, mais bon…), c’était culotté. Mais reprendre le nom Vanquish, c’est éminemment contestable : l’ancienne Vanquish annonçait une révolution dans la conception et la fabrication, elle n’était peut être pas révolutionnaire dans ses technologies, mais pour le moins à la pointe de la modernité (à ma connaissance la première voiture adoptant une boîte robotisée en série et non en option comme la F355 F1). Je n’ai pas fini de visiter le site d’Aston, mais je cherche encore en quoi la nouvelle Vanquish est aussi à la pointe que l’ancienne. Ce nom est très maladroit, à mon avis. :-/

Laisser un commentaire