Au milieu de toute la galaxie des préparateurs américains, il y en a un qui peut se targuer de claquer performance de premier plan sur performance de premier plan (souvent dans l’exercice du quart de mile) : il s’agit de Lingenfelter Performance. Leur dernier monstre aligné en bout de piste n’échappe pas à cette tendance de la dévoreuse de bitume. La preuve en quelques chiffres et à travers une vidéo au contenu fort explicite…Impossible de se contenter d’un Camaro ZL1 et son big block développant de série quelques 580 ch. Non, le préparateur américain a décidé de lui offrir forces opérations mécaniques diverses et variées pour que le V8 6.2  passe à la bagatelle de 730 ch pour un couple terrifiant de 880 Nm. Hop, une boîte, une !  Niveau transmission justement, quelques opérations pour la renforcer ? Visiblement, non. Dont acte.

Très récemment le préparateur américain a transporté son monstre sur sur le Dragway de Muncie à Albany (État de New-York) pour l’aligner dans l’exercice du quart de mile. Bilan ? 10,79 s et un flash à 219,45 km/h. quant au test ultime, celui de la v-max il a permis à la bête de passer la barre des 200 mph à précisément 202.67 mph soit 326,17 km/h.

Le préparateur s’est félicité d’être le premier à proposer une Camaro ZL1 2012 atteignant cette v-max. Ambition prochaine ? Grappiller des dixièmes pour abattre le quart de mile en 10 s. Ou moins… Ci-dessous la vidéo. Sinon, à quand un duel avec une Mustang GT500 ?

[youtube id= »http://www.youtube.com/v/1tyX_v0xvt0?version=3&hl=fr_FR&rel=0″ width= »600″ height= »350″]

Source : Lingenfelter.

Une réponse

Laisser un commentaire