C’est désormais officiel : Lamborghini vient de lever le voile sur son futur SUV inscrit en filigrane sous le concept Urus. Histoire d’assurer son rang de producteur d’autos parmi les plus exclusives de la planète, la marque italienne abat donc un super SUV sportif lequel, s’il sortait tel quel, viendrait se positionner tout en haut des autres monstres du genre. SUV à la sauce coupé quatre portes rappelant un certain BMW X6, le Urus devrait débarquer en production. Sauf que sur ce point, Lamborghini ne dévoile pas de calendrier. Si ce concept reprend à son compte un patronyme faisant référence au monde des taureaux (l’Urus se pose comme un autre patronyme de l’ancêtre de l’auroch), on est évidemment à des années lumières des supercars de la marque. Massif, imposant, bestial et agressif, ce SUV ne laisse pas indifférent quand on le découvre sous toutes les coutures.

Avec ses ailes musclées, ses flancs saillants et son avant racé, il en impose. Quitte à paraître un peu torturé ou caricatural ? Chacun jugera… Volumineux, il l’est également avec une longueur de 4,99 m pour une hauteur contenue à 1,66 m et une largeur de 1,99 m. Sur le plan mécanique ? Si le LM002 était animé par un V12, ici mystère. Lamborghini évoque juste une puissance de 600 ch sans en détailler davantage. A voir entre 8 cylindres, 10 cylindres ou 12 ou option hybridation partielle…

Lamborghini parle plus volontiers d’un poids voulu le plus léger possible, sans le chiffrer, ce notamment par le recours massif au carbone aussi bien sur le plan de la carrosserie que de l’habitacle. Et d’annoncer un volume d’émissions de CO2 le plus bas par rapport aux autres du segment, X6M et Cayenne Turbo en tête de liste. Super SUV quatre roues motrices, il peut recevoir quatre occupants, inédit donc chez Lamborghini.

Quand il avait été dévoilé en 1986, le LM002 se posait comme un véhicule révolutionnaire. Avec le concept Urus, Lamborghini entend bien renouer avec sa tradition. Quant à la sortie du modèle de série, mystère pour l’heure. Espérons que ce super SUV (dont le volume de production annuel se chiffrerait aux alentours de 3000 unités) se vendra comme des petits pains sur les marchés friands du genre. De quoi permettre à Lamborghini d’engranger de l’argent pour développer à l’avenir une auto, disons, plus Lamborghinienne…

Source : Lamborghini.

10 Réponses

  1. Anytos

    Un design pas si impressionnant (pour une Lamborghini bien sûr, tout est relatif…) et des rumeurs de production qui ne débuterait pas avant 2017, bref rien n’est encore fait.
    La berline estoque avait plus de légitimité et semblait surtout plus réussie.
    La note finale est plus satisfaisante que pour Bentley mais manque encore d’une certaine dose de furie, que dis-je, de démence.

  2. Japman

    Ben ont dirait un X6 tune !
    Rien de très original !
    Leur concepte de berline présente il y a quelque temps était plus sympa et dans l’air du temps !
    Et en ce qui concerne le moteur c simple il suffit de regarder ce qui fait cette puissance dans la gamme Audi !
    Et pour la motorisation diesel je suis plus tranquille !
    Je pense que le groupe VAG à baufise Porsche avec ses 4X4 diesel mais qu’ils ne vont pas se tirer un balle dans le sabot avec Lamborghini , j’espère .

  3. gmax

    l’estoque d’accord,mais cette « chose »,laissez donc ces fichus SUV à des marques comme bmw,audi…etc ce n’est pas parceque Porsche s’est rabaissé à celà qu’il faut en faire de même!

Laisser un commentaire