Toyota vient officiellement de livrer le tarif du coupé GT86. Symboliquement le prix dévoilé se révèle sous le seul psychologique des 30.000 € pour s’afficher à 29.900 € précisément…

En marge du salon de Genève, déjà des premiers bruits autour du placement tarifaire de la Toyota GT86 laissaient augurer d’un positionnement inférieur à 30.000 €. Des responsables de la marque avaient alors plus ou moins confirmé cette tendance.

Finalement, avec l’annonce officielle du prix de vente, on reste certes dans la fourchette annoncée mais dans son positionnement le plus haut à 29.900 €. Quant à la barrière psychologie des 30.000 €, elle est quand même cassée avec l’ajout du malus, ici de 750 €.

« Très bien équipée elle offre, entre autres, de série les équipements suivants : différentiel à glissement limité, jantes alliage 17’’ exclusives, phares au xénon, antibrouillards, allumage automatique des phares, climatisation automatique bizone, régulateur de vitesse, sièges avant sport, système Toyota Touch et ouverture/fermeture des portes et démarrage sans clé« , dévoile la marque. On note aussi qu’elle sera commercialisée sous un seul et unique niveau de finition. On regrette déjà une version plus spartiate, davantage dépouillée et moins chère de quelques milliers d’euros.

A ce tarif là, la GT86 se veut un peu exclusive. Le coupé sport 2+2 sera lancé sur notre marché en juin prochain. Déjà véhicule de niche, ce tarif l’arrangera-t-il ? A voir dans les premiers retours post commercialisation… Notons quand même que sur les marchés où elle a déjà été lancée, et après quelques mois suivant l’ouverture des carnets de commande, les retours sont très positifs. A suivre en France.

Source : Toyota.

2 Réponses

  1. Speed

    Affaire à suivre en effet. D’accord avec pour la version dépouillé en sport,mais pas comme celle de base au Japon à 20 000 € en équivalence Euros/Yens plus indigne q’une Dacia (vu sur photo) avec jantes tôles pleines en seize pouces et pare chocs non peints en bon plastique noir des familles. L’autobloquant vous pouvez vous assoir dessus.
    Pour les japonais c’est pas un problème d’acheter ces versions là, car un certain nombres vont passer par des préparateurs pour aller rouler en compétition ou simplement se faire mieux doter. Pratique courante là bas qui n’as pas la touche vulgaire que cela peut avoir sous nos contrées.
    Après est ce que les équipements de la version française qui est la luxe au Japon justifient les 10 000€ de surcout, je pense pas, mais faut bien faire avaler la pilule de l’importation et des couts de transports aux européens! D’où pour moi cette finition unique.

  2. bob

    Ca fait très cher les 200ch !
    Je n’achetais pas, j’attends autre chose d’un modèle qui va dépasser allègrement les 30000€ (avec les options).
    Dommage, elle avait de la gueule.

Laisser un commentaire