Comme nous l’avions largement anticipé le millésime 2012 de la GT Cabriolet joue une nouvelle carte. Triple carte. Primo un gain de puissance. Secundo, une légère perte de poids. Tertio et finalement le pack « Handling Speciale » devant garantir au conducteur « une expérience dynamique de conduite » dixit Ferrari.

Quatre années après sa présentation et trois après son lancement sur le marché hexagonal, le coupé cabriolet de la firme de Maranello s’offre une cure de jouvence. Au niveau cosmétique, c’est davantage une opération de microchirurgie laquelle se dévoile à travers de très subtiles touches de chrome ci et là. Notons toutefois de nouvelles livrées de carrosserie dont des peintures bi-tons ou, rayon pratique, un programme de maintenance étalé sur 7 ans.

Non, chez Ferrari on ne restyle pas. On optimise. Ainsi le millésime 2012 de la première Ferrari Granturismo à moteur 8 cylindres avant-central gagne 30 ch à 490 ch (couple maximal passant de 485 Nm à 505 Nm à 5 000 tr/min) ce « grâce aux nouveaux collecteurs d’échappement et à la cartographie du moteur » quand son poids recule de 30 kg à 1 600 kg à sec.

Plus légère et plus puissante, elle s’affiche aussi plus performante en passant de 0 à 100 km/h en 3,8 s, un gain de deux dixièmes par rapport à l’ancienne version. La v-max demeure à 310 km/h. Quant aux données de consommation et d’émissions de CO2, pas de ça quand on évoque telle GT…

Il va y avoir plus de sport !

L’autre nouveauté majeure réside dans l’apparition du pack « Handling Speciale » devant optimiser le comportement et le tempérament de la California entre amortissement piloté plus réactif (temps de réponse en hausse de 50 %), ressorts plus rigides, angles de braquage plus réduits via un nouveau boîtier de direction (réduction de 10 % du rapport de réduction de la direction). De quoi alors s’offrir une direction et un châssis plus dynamiques. A découvrir en pratique.

Quant aux tarifs du millésime 2012 et du pack « Handling Speciale », Ferrari les garde sous le coude (ou le pied droit) pour la présentation du modèle à Genève.

Source : Ferrari.

Laisser un commentaire