Le préparateur allemand Manhart lâche une terrible bombe, une terrifiante préparation sur la base d’une M3 E92 complètement transfigurée et qui se transforme en une géniale arme de distraction massive. Nom de code du projet ? Manhart M3 V8 RS Clubsport. Attention, on atteint ici un jouissif seuil d’indécence revendiquant tout simplement, tiens au hasard, un rapport poids/puissance encore plus gouleyant que celui d’une Lamborghini Aventador. Si, si, si…

Une folie douce que nous chantait la maison Manhart Racing ! A la lecture du communiqué de presse, je n’y croyais du reste pas tant cela paraissait quand même trop, trop et encore trop. Mais non ! Attention ! Ici le traditionnel V8 de la M3 E92 a été enlevé…

Un swap plus tard prend place le V8 4.4 l biturbo (X5 M et X6 M). Ah, oui quand même 555 ch pour cette M3. Et bien non, cela ne suffisait pas à Manhart Racing dont les experts en tripatouillage mécanique n’ont pas lésiné sur l’huile de coude afin de faire grimper la puissance à 750 ch et 910 Nm. Oui, 750 ch et 910 Nm. Je vous passe les opérations techniques entre nouveaux turbos soufflant fort, reprogammation, ligne d’échappement, travail sur bielles, pistons renforcés, etc, etc.

Conséquence ? Vu que cette Manhart M3 V8 RS Clubsport affiche 1 590 kg cela nous donne un rapport poids/puissance de 2,12 kg/ch soit mieux que l’Aventador avec ses 700 ch pour 1 575 kg. Pour passer la puissance, on apprend la présence d’une boîte 6 auto renforcée. Et les performances de cette Manhart M3 V8 RS Clubsport ? Et bien 3,2 s pour expédier le 0 à 100 km/h et 350 km/h en v-max.

Afin de tempérer les ardeurs de cette M3 qui n’en a plus que le nom (ou presque) sont greffés des disques de freins de 396×34 mm 6 pistons fixes à l’avant et 380×32 mm 4 pistons sur l’essieu arrière.  On note aussi une monte en Continental Sport Contact 5 et jantes de 20 pouces. Pour finir, cette M3 de compétition et de course reçoit des sièges baquet sport, arceau cage, nouvelle instrumentation sans oublier le kit carrosserie (nouveau capot ventilé, jupes latérales, bouclier arrière, aileron terrifiant, etc..). Alors ce monstre, une terrible découverte, non ?! Cela faisait en tout cas quelques semaines qu’une telle jouissive préparation n’avait pas été présentée. Joyeux Noël.

Source : Manhart.

Laisser un commentaire