Sur l’échiquier des salons internationaux, Francfort vient tout juste de refermer ses portes alors que les prochains s’annoncent plus ou moins loin de nous que ce soit le salon de Los Angeles, celui de Detroit ou encore le Tokyo Motor Show en décembre. Mais avant les amateurs de préparations chirurgicales ou de tuning bestial pourront en prendre plein les mirettes avec le traditionnel SEMA Show de Las Vegas. Tous les acteurs présents dans le Nevada vont progressivement abattre leur carte. Voici ici l’atout majeur de ARK Performance et une version dévergondée du Hyundai Veloster.

Le préparateur livre trois esquisses de sa version du coupé coréen comme premières mises en bouche. Et c’est peu de dire que le Veloster s’encanaille très méchamment. Outre le traditionnel kit carrosserie, les voies copieusement élargies, la garde au sol revue au rabais, les grosses roulettes et les jantes l’accompagnant, sous le capot le coupé prend également du peps.

En reprenant la base du 1.6 GDI, Ark Performance lui offre en effet une coquette hausse de puissance. Avec un turbo, une reprogrammation de l’ECU et la greffe d’une ligne d’échappement sport, la puissance progresse de 50 % pour culminer à 210 ch contre les 140 ch de série. Pour stopper cette cavalerie, toute la partie freinage a été revue via notamment des étriers 6 pistons à l’avant.

Contraction des mots « vélocité » et « roadster », et si le Veloster prenait ici davantage de sens ? Attendons de le découvrir dans sa version concrète et loin de ses croquis.

Laisser un commentaire