En réussissant récemment un chrono évocateur sur le Nürburgring (avec une vidéo comme témoignage de choix), la Lexus LFA venait tout simplement de gagner à jamais ses galons de machine d’exception à défaut de totalement justifier un tarif toujours autant classé comme fort dispendieux. Quid de l’avenir désormais de la supersportive japonaise ? Les dernières informations se poseraient comme un pas de danse. D’un côté, on évoque une nouvelle version baptisée Tokyo Edition. De l’autre, la déclinaison roadster serait reportée…

Justement pour débuter ce tour d’horizon entourant l’avenir de la LFA, arrêtons-nous sur la déclinaison roadster. Selon les ultimes bruits de couloirs, la direction du constructeur nippon aurait décidé de reporter son lancement attendant de voir l’évolution du marché. Pourtant, tel modèle de niche ne semble pas non plus dépendant du comportement global du marché…

Pourtant la division luxe du géant Toyota aurait pratiquement résolu les problèmes inhérents à la rigidité structurelle du roadster décapsulage oblige. Oui mais une question de coût poserait encore problème. A voir à l’avenir donc.

En ce qui concerne l’autre version, ce ne serait qu’une question de jours avant de la découvrir. Au salon de Tokyo, Lexus présenterait alors la Tokyo Edition. Quid de cette déclinaison en série limitée (et plus chère évidemment) plus précisément ? La supersportive ferait encore plus la part belle à la fibre de carbone déjà fort présente sur la LFA.

On évoque aussi un toit à nu à l’instar de la BMW M3. Au programme également : un aileron arrière noir toujours en fibre de carbone. Rien ne serait à attendre au niveau du V10 4.8l délivrant 560 ch. A suivre dans quelques semaines pour l’ouverture du Tokyo Auto Show.

 

Laisser un commentaire