Avec Anderson Germany, c’est souvent ou tout blanc, ou tout noir. Et là, clairement… Le préparateur a tout de même ici intitulé son oeuvre ‘Superior Black Edition’ au cas où. La robe de cette Maserati GranTurismo S se couvre en effet d’une peau noire mate complète, tandis que les vitrages s’avèrent profondément teintés, et que jantes, poignées, optiques ou calandre font dans la même nuance.

Par ailleurs, l’auto singe le look de la GranTurismo MC Stradale en adoptant ses boucliers avant et arrière plus ajourés, puis en installant une double sortie centrale. Celle-ci provient d’un échappement inédit permettant de gagner une douzaine de chevaux et quelques décibels tout en économisant 13 kg.

Sous le capot, pas de compresseur comme avec la récente préparation DMC, mais un simple travail sur les catalyseurs et la cartographie moteur. Le V8 4.7 grimpe alors de 440 à 492 ch, ce qui devrait permettre à la sombre GT de dépasser les 300 km/h et d’affirmer encore son caractère sportif. On notera aussi les jantes inédites de 21 pouces et le travail minutieux réalisé tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’auto sur des éléments tels que rétroviseurs, poignées de portes, palettes de boîte de vitesse ou volant, tous réalisés en fibre de carbone.

Laisser un commentaire