Le sorcier de Bottrop le clame haut et fort à juste titre : après le coupé Classe E, voici le cabriolet quatre places le plus véloce et puissant de la planète automobile. Oui, un super sèche-cheveux que cette auto chic et choc 800 E V12 Cabriolet où tout est présenté son paroxysme. Détails sur un monstre décoiffant qui pourrait vous causer un sacré coup du lapin vu le coup de pied aux fesses ! La démesure mécanique, oui, c’est bel et bien la marque de fabrique chez Brabus !

Attention, super déplaçoir ! Pour se mouvoir ce cabriolet de l’extrême reprend le plus puissant moteur dans se cartons sur la base du V12 6.3 l (bloc réalésé du V12 5.5 l de la S600).  En chiffres cela donne une puissance indécente délivrée par ce douze cylindres à savoir 800 ch à 5 500 tr/mn et un couple maximal de 1 420 Nm limité électroniquement à 1 100 Nm pour ne pas détruire la transmission, une boîte auto 5 rapports quand même renforcée pour l’occasion.

Ce super cabriolet équipé d’un différentiel à glissement limité avec un taux de blocage de 40 % abat le 0 à 100 km/h en seulement 3,7 secondes. Après 9,9 secondes, la vitesse de 200 km/h s’affiche au compteur quand la barrière des 300 km/h ne demande que 23,9 s de patience ! Quant à la v-max elle laisse songeur s’affichant à, attention, 370 km/h.

Fort heureusement, des disques de freins ventilés et rainurés de de 380 x 37 millimètres à 12 pistons fixes sur l’essieu avant et de 360 x 28 millimètres avec étriers en aluminium à 6 pistons fixes à l’arrière se chargeront de faire redescendre l’aiguille. Le cabrio est chaussé en gommes de 295/30 et hérite de jantes de 19 pouces. Quant aux différents éléments aérodynamiques et soucis du détail apportés à l’habitacle, je vous laisse le soin de les découvrir en disséquant les images ci-dessous. Ah il vous plaît ? Jouez à la loterie européenne ce soir pour signer ensuite le chèque de 478 000 euros !

Laisser un commentaire