Certes, il ne s’agit pas encore d’une Civic Type R ou d’une VTEC 160 mais voilà, grâce à Mugen le coupé hybride Honda CR-Z s’offre un soupçon d’agrément mécanique supplémentaire. La maison attitrée dans la préparation des modèles du constructeur japonais, enfin le partenaire de Honda plutôt, se penche ainsi sur le coupé avant que ce dernier ne profite du prochain festival de Goodwood pour s’exposer en première mondiale.

 

C’est que de série, le coupé CR-Z n’avance rien de sportif dans l’âme en revendiquant 124 maigres ch. Sauf que Mugen revoit la copie avec la greffe d’un turbo pour une nouvelle respiration. Survitaminé le 4 cylindres pousse désormais à 200 ch et 245 Nm de couple maximal. Avec cette admission supplémentaire, on devrait jouir d’une ligne de couple maintenue à tous les régimes. Précisons quand même que le bloc électrique reste pour sa part dans sa version stock. Les performances de ce coupé préparé par Mugen n’ont pas encore été révélées au grand public. Dommage.

 

Mugen propose aussi plusieurs optimisations. Les liaisons au sol ont été retravaillées et la partie freinage revue avec disques plus grands et étriers quatre pistons. Dans le détail et pour compléter, on note combiné ressorts et des amortisseurs ajustables, des jantes Mugen GP de 17″, un kit carrosserie composé de plusieurs éléments comme un capot en fibre de carbone ou, pour un gain de poids un peu plus significatif, l’ablation des places à l’arrière.A suivre pour l’ensemble des détails. Mais pas de quoi évidemment et malheureusement renouer avec un passé plus prestigieux et épicé si on se remémore les fameuses et S2000 ou Civic Type R. Une autre époque… Des fois le passé a du bon, non ?!

Laisser un commentaire