Alors qu’Honda se vide de ses modèles sportifs, Civic Type R, S2000, et avant d’espérer l’arrivée d’une descendance à la NSX, la marque laissait penser que le CR-Z satisferait les conducteurs sportifs. Hors malgré un châssis de belle facture, cet hybride s’avère surtout limité par une mécanique trop faible dépourvue de caractère. Ce qui pourrait changer alors qu’on annonce outre-Manche l’idée que le CR-Z comme d’autre modèles Honda aura bientôt droit à un nouveau bloc 1.6 turbocompressé. Un bloc capable d’égaler les performances d’un 2.0 atmosphérique tout en affichant des consommations bien inférieures.
C’en est donc terminé des blocs atmosphériques Honda flirtant avec les régimes hauts perchés. Place au downsizing et à la suralimentation. Mais consolation pour les nostalgiques du sonore VTEC, ce sera l’occasion de proposer une mécanique plus performante. Et notamment sous le capot du CR-Z qui devrait lui aussi bénéficier de ce nouveau bloc, en ce moment en cours de développement. Prévu en configuration 160 ou 200 ch, ce petit 1.6 turbo s’installerait sous le capot du coupé hybride dans la livrée la plus puissante. Egalant ainsi la cavalerie de la Civic Type R – cela dit pas des plus impressionnantes. Si on ajoute à cela un petit moteur électrique de 14 ch, la compagnie du CR-Z pourrait toutefois devenir bien plus captivante.
Dans ce cas seulement on pourra imaginer parler d’hybride sportif. Un modèle qui pourrait arriver fin 2011. (photos : Mugen CR-Z.)

Laisser un commentaire