Nissan a dévoilé au public américain la nouvelle GT-R et ses 530 coursiers au Salon de Los Angeles 2010, mais pas uniquement. Est présenté un concept très ‘design’ aux lignes dynamiques, sorte de mélange réussi entre berline et monospace.
La Nissan Ellure ne préfigure aucun modèle en particulier mais annonce les prochaines générations de berlines Nissan – berlines de la marque qui font un peu défaut par chez nous. Avec ses quatre roues aux quatre coins de l’auto et ses portes arrière à ouverture antagoniste, elle est censée accueillir très généreusement ses cinq passagers. A l’intérieur, l’interface se veut claire et intuitive. Quant à l’extérieur, les lignes sont efficaces et l’on ne ronchonnerait pas si effectivement de futures berlines s’en inspiraient. Le toit est panoramique, la hauteur de caisse se fait haute, les feux tant à l’avant qu’à l’arrière sont sculptés en boomerang, rappelant ceux de la 370Z. Mais par rapport à cette dernière, c’est un peu moins joyeux sous capot. On a ici affaire à un 4-cylindres d’une cylindrée importante, 2,5 litres, couplé à un moteur électrique de 34 ch et une boîte à variation continue. Le tout attelé aux seules roues avant.
Nissan voit cette Ellure comme étant « parfaitement adaptée aux besoins de la clientèle ciblée, des femmes trentenaires et quarantenaires possédant un sens de la sophistication et de la rébellion ». Voilà donc pourquoi vous ne vous sentiez pas très concerné par ce concept. Ellure pour madame, GT-R pour monsieur ?

Laisser un commentaire