Si les véhicules hybrides et électriques ont sans surprise le vent en poupe, un retour des petits coupés à l’architecture classique semble prendre forme de-ci de-là. Toyota et Subaru, avec leurs modèles dérivés l’un de l’autre montrent l’exemple. Un retour aux sources comme une bouffée d’air frais.
Kia pourrait suivre le mouvement avec une production de son concept Kee (jaune). Le directeur du design de la marque déclare que la Kee pourrait attirer une nouvelle clientèle (dans le cas de Kia). Il n’existe pour le moment aucun plan immédiat pour l’intégration de ce petit coupé au sein de la gamme Kia. Mais une production est envisageable à partir de 2012. Le constructeur coréen veut être certain de son investissement s’il devait être fait. Kia souhaite se développer encore et se concentrer sur ses modèles existants avant de s’engager dans la production d’un tel modèle, à diffusion plus limitée.
Dans la même catégorie de véhicule et auprès d’une marque liée à Kia, le Veloster de Hyundai pourrait aussi voir le jour. Il serait motorisé par un 4-cylindres 1.6 GDI de 145 ch et 175 ch. De plus gros blocs ainsi qu’une hybridation sont également envisageables. Le Veloster était présenté à Seoul en 2007.
La Kee pourrait utiliser une architecture de propulsion, provenant du coupé Hyundai Genesis. Kee et Veloster (tous deux 2+2) pourraient être développés conjointement comme le font Toyota et Subaru pour leurs coupés respectifs. Ces deux petites coréennes se positionneraient dans une gamme de prix abordable, face à une Mazda MX-5.
Les petits coupés thermiques à l’architecture classique semblent recevoir un regain d’intérêt, en particulier auprès des constructeurs japonais – et coréens. On parle même d’un retour de la Nissan 200 SX.

Laisser un commentaire