La magie de Genève, ce sont aussi les surprises. Et Aston nous en a réservée une jolie, dénommée DBX. De quoi s’agit-il ? D’un concept de coupé à 4 places, 4 roues motrices et surélevé. SUV me direz-vous ? Non, le constructeur anglais a tiré les enseignements de son prototye Lagonda, horrible 4×4 qui ressemblait à une baignoire inversée. La DBX établit un lien entre les coupés comme la DBS ou la Vanquish avec l’univers de SUV de luxe, très en vogue actuellement. Mais avec élégance. Cette auto dispose pour l’instant de 4 moteurs électriques, un par roue, mais c’est tout ce que nous savons à son sujet, du point de vue technique.

aston dbx 2

En revanche, il apparaît presque certain qu’une version de production verra le jour, avec une motorisation au moins en partie thermique, et probablement 5 portes, non pas pour remplacer la Rapide mais pour agrandir la gamme Aston vers des véhicules polyvalents. Du genre de ceux que l’on voit dans le désert du Moyen-Orient ou en Russie. Faits intéressants, la DBX étrenne des éléments de la future plateforme modulaire de Gaydon, et a été totalement développée en interne, sans l’aide de Mercedes ainsi que nous l’a révélé Miles Nurnberger, ingénieur en chef d’Aston. Une adaptation à la demande très intéressante selon nous.

12 Réponses

  1. Rom

    Sur le plan du style, la surprise est réussie. Le coup de crayon est aussi original qu’élégant. En revanche pour la question de la motorisation électrique je suis très sceptique. 2 possibilités: Aston veut donner un air très futuriste et très loin de la production à son concept pour rassurer sur une (très) hypotéthique et (très) lointaine production, ou alors, elle veut faire dans le politiquement correct et prendre une part du gâteau écologique (très théorique et certainement sans aboutissement).
    Surtout qu’un SUV 100% éléctrique est une hérésie: On nous parle de liberté, de chemins escarpés, de nature, de désert, de baroud… mais avec des contraintes d’autonomie qui empêchent les citadines zero émission de dépasser les périphériques des grandes agglomérations! Franchement, ça fait rire!
    Mais sur le plan du style, je dis un grand bravo à toute l’équipe du design d’Aston. Autrement plus élégant que le concept Lagonda vu il y a quelques années, Aston apporte ici une dimension plus exclusive et personnelle du SUV. Un mariage parfait entre sportivité, tout terrain, performance et classe. Magnifique!

  2. Yann Plusquellec

    Absolument d’accord avec toi sur tout ce qui concerne le style. Comme quoi, quand on veut, on peut très bien marier « sportivité, tout terrain, performance et classe », sans tomber dans les caricatures hyper testostéronées, boursouflées de partout et complètement « chargées » aux anabolisants . Suivez mon regard…
    Quant à la motorisation, je suis d’accord avec le fait qu’un SUV électrique est une hérésie. Mais est-ce bien certain qu’avec un « SUV », « on nous parle de liberté, de chemins escarpés, de nature, de désert, de baroud… »? Ça, c’est le domaine du 4×4 classique, genre Land-Rover… Mais pas du tout du « SUV » moderne qui est juste fait pour escalader les trottoirs devant les endroits à la mode et où il faut être vu… Qui se risquerait à barouder dans le désert avec son Cayenne Turbo S, ou sa BMW X6, et à fortiori, un cran au dessus, avec une Bentley, Rolls, ou cette belle Aston Martin?
    Qu’y a-t-il de commun entre un Land-Rover et cette belle Aston? Réponse: RIEN.
    A mon avis, cette Aston est faite pour tester les réactions du public. Si elles sont positives, alors il se pourrait qu’un futur modèle de la marque arbore une carrosserie approchante et cette configuration originale, on va dire « surélevée ». Au niveau de la motorisation, je ne crois pas un seul instant aux quatre moteurs intégralement électriques. Ils sont juste là pour démontrer qu’ils travaillent sur cette technologie, et préparer les esprits à une future hybridation, de toute façons rendue obligatoire par la contrainte faite à tous les constructeurs de respecter des normes drastiques de réduction des gaz à effet de serre.

    • Rom

      +1:
      C’était justement là où je voulais en venir avec la motorisaiton. Impossible de voir une Aston electrique dans les 10-15 prochaines années (peut-être une Cygnet mais est-ce vraiment une Aston?), en revanche, ça préfigure certainement une hybridation dans les années à venir. La collaboration avec Daimler va apporter beaucoup d’innovations et de tecnhnologies à la marque de Gaydon.
      Et si personne n’ose ici mettre son SUV en dehors du bitume, c’est surtout à cause des petites pistes que nous avons chez nous. Demande aux utilisateurs vivant dans des grands espaces, Pays du Golfe, Maghreb, USA, Brésil, Russie…

      • monsterjayjay

        @yann : le problème est que le Range Rover sert juste à se pavaner dans les beaux quartiers Parisien ou dans les grandes demeures comme ces concurrents que vous n’aimez pas ! Peut être que vous avez des origines anglaises pour apprécier que ce qui est anglais ! Effectivement, beau concept sinon !

  3. jules

    Juste une question:
    quel est l’intérêt de ce genre de modèle !
    c’est pourquoi au juste, je ne vois aucun avantage a développer ce genre d’idée, sérieusement c’est pour une cliente qui ne peu plus renter dans des voitures de sport ou trop basse!!! acheter un 4×4 alors ! pour la motorisation il faut passer a l’électrique, pas en totalité, mais un peu quand même. Bon question esthétique: bof!

  4. yann Plusquellec

    Le « bof » est un peu prématuré… non? Vous pourriez au moins attendre de voir d’autres photos plus parlantes pour vous permettre de dénigrer…
    Quel est l’intérêt de ce genre de modèle? comme dit Rom, c’est le mariage parfait entre sportivité, tout terrain, performances et classe. Cette approche à l’immense intérêt d’être totalement originale et d’offrir une alternative qui renouvelle, ENFIN, et de manière élégante, à ce qu’il semble, l’esthétique SUV en la sortant de sa base utilitaire: un Cayenne, je suis désolé, ce n’est quand même qu’un Kangoo déguisé, qui aurait subi une cure d’anabolisants.

    • jules

      Le bof prématuré… non pas du tout, il n’y a rien d’exaltant dans ce concept.
      Aston doit innové! oui de toute manière, sinon, les fantômes du passé reviendront, et ils reviennent visiblement, il est grand tant de créer une nouveauté, une digne héritière de la DB9 mais sur une autre plate forme et un concept novateur et d’autres lignes ce qui n’est pas le cas ici !
      quant a une ligne sportive, non je trouve pas, tout terrain non plus ! juste chevaucher un trottoir trop haut et surtout par pitié arrêté d’appeler tout vos modèles DB, il a dû se retourné pas mal de fois dans sa tombe et il ne l’a pas mérité !

      • monsterjayjay

        Vu que le kangoo est carré, il se rapproche plus du range rover…

  5. Rom

    Elle peut ne pas plaire à tout le monde Jules (c’est d’ailleurs pour moi une véritable qualité, ça veut dire qu’elle est orginiale et possède d’une vraie personnalité), mais en quoi l’univers du sport, de l’exclusivité, du tout terrain et du luxe se contredisent? Cette auto est franchment superbe, <3 elle change du classicisme un peu ennuyant des dernières années et permet enfin de proposer une nouveauté crédible et innovante.

    Yann: Dommage pour ton commentaire sur la Cayenne, ça détruit complétement l'argument de ton commentaire :( . Cette petitesse d'ouverture d'esprit fait franchement de la peine. Tu n'aimes pas, c'est une chose, mais par pitié, ne te prononce pas dans ces cas là, tu en avais fait la promesse il n'y a pas si longtemps 😉

    • jules

      Tu crois vraiment qu’un foule de personnes se bousculeront pour acheter çà !
      a voir avec d’autre photo mais il vise un public très très très restreint .
      Ce genre de concept n’est pas un SUV mais un intermédiaire, sans les avantages du SUV et sans les avantages d’une pure sportive. C’est vrai, il y a de l’idée mais c’est pas parce que l’époque est au SUV qu’il faut en foutre partout et a toutes les sauces même indigeste, luxe et tout terrain sportif vont très bien ensemble, c’est pas le problème mais la manière de le résoudre qui n’est pas bonne à mon gout .

    • Yann Plusquellec

      Mais ça, c’était avant, mon cher Rom… depuis, il s’est passé des tas de choses qui m’ont fait prendre conscience que la Liberté d’Expression était notre trésor commun qui méritait d’être défendu en vers et contre tous les obscurantistes de tous bords… Alors, désolé pour toi, mais je défendrai mes idées coûte que coûte, je ne m’ auto-bâillonnerai donc pas…

Laisser un commentaire