Chers Internautes, Chers Lecteurs, Chers Amis

L’aventure EVO s’est terminée avec le N° 100. Celle d’Octane aussi. Ainsi en a décidé un tribunal de commerce. Englué par le marasme de la presse, étranglé par les barèmes de distribution en kiosque, asséné de coups tordus, le magazine n’est plus.

Le gâchis est réel. C’est plus qu’un titre qui meurt, c’est une conception de l’automobile qui disparaît, entraînant dans sa chute, une équipe, des clients, des abonnés, des fidèles.

A ce stade le trop plein d’émotions m’empêche d’y voir clair. Était-ce une fatalité ? Aurait-on pu faire les choses autrement ? Est-ce que ce type de magazine a encore sa place dans notre société ? Est-ce que la notion même de magazine a encore un avenir ? Je suis incapable de répondre à chaud à ces questions. Nous nous sommes battus pour que le rêve puisse continuer. Il en a été décidé autrement. Une fois passée l’avalanche de formalités liées à la faillite de la société je prendrai le temps de me poser et d’y réfléchir.

En tout cas je souhaite que l’aventure puisse continuer même sans nous. Notre partenaire anglais Dennis est activement à la recherche d’un éditeur et nous lui apporterons tout notre soutien pour qu’il réussisse.

J’ai rendez vous demain avec l’administrateur qui liquidera la société et je lui expliquerai la nécessité de s’occuper tout particulièrement des abonnés qui ont encore des numéros à courir.

Pardonnez la brièveté de cette information mais j’y reviendrai plus amplement à tête reposée.

Sportivement

 

PS: Un nouvel éditeur a repris le flambeau. En effet NG Presse, déjà éditeur de Motorsport, ressort le titre placé sous la houlette d’un de nos anciens contributeurs Patrick Garcia. EVO est donc entre de bonnes mains et je suis certain qu’ils sauront garder intact l’esprit rebelle du magazine.

Par ailleurs NG Presse fera le maximum pour honorer les abonnements  en cours. N’hésitez pas à entrer en contact avec eux.

Tous mes vœux de réussite à la nouvelle équipe.

 

 

the end

148 Réponses

  1. Corentin_Bonnin

    Très déçu d’apprendre qu’un site/magazine de passionnés d’automobiles fasse faillite.
    Fidèle lecteurs, je venais avec plaisir sur votre site pour y trouver des infos passions, techniques, souvent imagés et parfois un côté décalé !

    Bon courage pour la suite, ce n’est (j’espère) qu’un au revoir.
    Un passionné d’automobile

    • marechal

      On est en France c’est pas très étonnant, un système de loi qui décourage le moindre entrepreneur aussi passionné soit-il. RIP EVO et la passion quelque qu’elle soit restera tj un moteur pour donner des reliefs inimitable à notre vie et non un danger comme le disait nos chères philosophes grecques.

      Vroom !

    • jarno

      Bonjour ,

      Pour ma part je souhaite soulever un problème ,j’ai souscrit un abonnement le 29 mai 2015 il a été encaissé mais jamais honoré , que fais le site dans ce cas ?
      Il semble que nous soyons nombreux dans le même cas , JE SOUHAITE UN REPONSE DU RESPONSABLE DES ABONNEMENTS .
      EMAIL: chjarno@free.fr

      • Fred

        Bonjour idem.

        Abonnement renouvelé le 31 mai 2015 …

        Votre commande a bien été enregistrée sur la boutique de speedfans.fr. Elle porte le numéro : 131500

        Conservez bien cette information : elle peut vous être utile.

        Merci pour votre retour. Cordialement

        FH

    • Florian

      Triste nouvelle….. Comme beaucoup, EVO est pour moi LE magasine auto. J’ai arrêté d acheter Sport Auto des que j’ai eu un de vos numéro entre les mains.
      Des essais grisant, des voitures rares, du rêve, des paysages et photos magnifiques et surtout un état d’esprit de véritables passionnés. A chaque nouveau numéro j’étais comme un gosse déballant son cadeau de Noël. Il suffisait de lire un de vos essai et nous étions la, avec vous au volant d’ une voiture d’exception en ressentant la même chose que vous.
      Vous allez beaucoup nous manquer… Je souhaite beaucoup de courage a toute a l’équipe et ne perdez jamais cette passion qui est en vous, nous sommes une espèce en voie de disparition.
      J’espère vous retrouvez très bientôt.
      Vive EVO.

      Un fidèle lecteur.

    • JFL

      qu’en est il de la livraisons de nos magazines, ou du remboursement de notre abonnement?
      je suis abonné pour 2 ans depuis mars 2015
      je n’ai reçu que 2 numéros
      le n° 101 est en quiosque, pourquoi ne l’avons nous pas reçu

  2. Mathieu

    Quelle tristesse à la lecture de ce message,
    Jeune lecteur de la première heure, j’ai toujours suivi et acheté EVO, qui est (ou était…) le parfait magasine automobile rédigé par des passionnés destiné à des passionnés.
    Quelle tristesse de voir une telle qualité éventuellement disparaitre…
    J’espère pouvoir continuer à vous voir, à vous lire.
    Courage à toute l’équipe, je souhaite qu’un repreneur, un passionné puisse vous aider à rallumer la flamme.

    Courage à vous.
    Mathieu.

  3. Japman

    Voilà une bien triste nouvelle.
    Avant toute chose, mes encouragements vont aux membres de la rédaction, dans cette épreuve.
    Et idéalement je leur souhaite de rebondire en reprenant les rennes de cette revue, qui nous a tous rassemblé pendant de nombreuses années autour de la même passion.
    Bonne route

      • Etienne

        Hors de question de nous laisser orphelins! Combien vous faut-il d’abonnés pour recommencer une aventure et être rentables?
        Faites les comptes, trouvez des soutiens « figures du monde auto » et créez le buzz!!!
        On a besoin de vous!

  4. JMdE

    Cher Evo,
    Ce fut de bons moments de lecture « en famille », 3 générations pour dévorer les photos et de bons dossiers.
    J’aurai aimé figurer à mon tour dans la rubrique « au jour le jour ».
    Merci pour les posters qui font déjà la joie d’un gamin qui me fait dire que oui, il y a de la place pour un media de passionnés d’auto (dans ce pays de politiciens autophobes et destructeurs de toute forme de passion).
    Sachez rebondir et dans tous les cas, finir par le Cayman GT4 c’est un beau symbole de ce que vous défendiez ! il n’y aura pas eut d’evo le 27 Juin mais a n’en pas douter vous serez de retour d’une façon ou d’une autre.
    Bonne route.

      • Jover

        Bonjour,
        Bien triste Nouvelle ……
        Je voyais bien que les articles sur SPEEDFANS s’espaçaient mais, de là à voir EVO disparaître !!!
        J’avais écris dans vos pages et, passionné d’automobile vous aviez été le seul magasine à me donner envie d’envoyer un Article.
        Je me reconnaissais comme tant d’autres dans vos pages et, fidèle lecteur, aucun autre magasine automobile ne m’intéressait
        J’attendrai votre retour éventuel car, l’aventure d’un tel magasine accès sur le Sport automobile ne peut pas s’arrêter ainsi.
        EVO est mort, vive EVO²
        Bon courage aux passionnés que vous êtes

  5. Tikamar

    Vraiment dommage pour vous, j’espère aussi que ce n’est qu’un au revoir,
    sincèrement.

    PS : Cette nouvelle concerne-t-elle EVO « monde » ou seulement EVO « France » ?

  6. Esteban

    Triste nouvelle, quelle déception de perdre vos articles, reportages et connaissances…
    Vous laisserez un vide dans nos kiosques, mais j’espère un jour revoir une couverture d’EVO dans les rayons !!
    Bon courage à toute l’équipe dans cette épreuve

      • Thibaut Amant

        Bonjour, triste nouvelle pour la presse auto en général : les lecteurs ne connaissent pas la bagarre et la mafia qui règne sur les kiosques à journaux, condamnés à n’exposer que ce qu’un seul organisme leur ordonne. Tous les « petits » mags autos et autres souffrent de cela et sont appelés à disparaître petit à petit. Les forums web gratuits, sans aucune qualité de contenu, mais GRATUITS sont également une véritable nuisance et nivellent par le bas. Bon courage à l’équipe. T.A rédac’ chef KM/H, Vintage Racers, Big Block… Un collègue plus qu’un concurrent

  7. sylvain

    Et moi qui venait juste de m’abonner…enfin, de nouveau convaincu par la qualité d’un titre de presse auto à destination des passionnés….Dans un paysage auto ultra-conformiste où les tablettes, régulateurs et autres gadgets électroniques ont remplacé l’âme des véhicules, l’expression du plaisir disparait aussi avec votre revue. Bien triste époque où l’abus du tout gratuit et de l’internet condamne les valeurs et la rémunération du travail bien fait.

  8. Greg

    Merd* merd* merd*!
    Sincèrement touché par votre sortie de route, lecteur de la 1ère heure (enfin, depuis le n°2…) Evo avait remplacé un Sport Auto dans lequel je ne me retrouve plus.
    L’arrêt de vos parutions, avec Octane que j’achetais aussi, laissera un grand vide dans la presse auto mais ça, le tribunal de commerce, il s’en balance…

  9. Malouf

    Quelle bien triste nouvelle pour nous tous… Un grand MERCI à toute l’équipe d’EVO et de speedfans, pour tout le travail que vous avez fournit, pour nous faire rêver et nous faire aimer l’automobile comme il se doit :) C’est un peu grâce à vous que je suis devenu le mordu d’automobile que je suis (au grand dam de mon entourage que je bassine avec les « bagnoles » 😉 ). Peut être que financièrement le magazine à échoué (mais reviendra d’une manière ou d’une autre j’en suis sur), mais votre mission première, celle de transmettre votre passion à vos lecteur, vous l’avez remplie avec grand brio!
    Courage à l’équipe, surtout surtout ne lâchez rien et à très bientôt j’en suis sûr !

    PS: le dernier numéro était genial, comme d’hab

  10. Mathieu

    Quelle tristesse, le monde auto s’uniformise de toutes parts et délaisse les passionnés de la première heure. Ne restera t-il que le le luxe d’un côté et des autos utilitaires de l’autre ?
    Je vous accompagne, mon abonnement à EVO court jusqu’en 2016.

  11. Sébastien Rabatel

    C’est toujours triste d’apprendre la disparition d’un média, bon courage pour la suite et j’espère que le site Speedfans poursuivra sa route !

  12. Seb

    Fidèle lecteur depuis le tout début (j’ai les 100 numéros), j’apprends cette nouvelle avec beaucoup de tristesse. Indéniablement, votre ton unique va manquer à la presse automobile. Vous avez inspiré vos lecteurs et même vos confrères (road-trip, au jour le jour…).
    Courage aux passionnés que vous êtes pour ces moments difficiles.

  13. Eric

    Dégouté…
    Mes deux magazines préférés en moins…
    Mais j’ai surtout une pensée pour tous les acteurs de ce fantastique magazine qui se retrouvent sur le carreaux. Bon courage à vous.

  14. N.V.O.

    Bien triste nouvelle que voilà !

    J’achetais votre magazine chaque mois en complément de Sport-Auto.

    Je voulais vous dire que j’ai beaucoup apprécié votre angle rédactionnel, et notamment, en mettant l’accent sur le droit au bonheur automobile depuis la Clio RS aux hypercars les plus extrêmes.

    Grâce à vous (votre rubrique au jour le jour, votre édito bien troussé…), j’ai franchi le pas pour faire d’une Audi RS4 B7 Avant ma compagne de virées.

    Etant chef d’entreprise, j’ai une idée assez précise du combat que vous avez mené.

    Cela nécessite du courage et un haut investissement personnel. Je fais parti des gens qui pensent qu’un « échec » rend plus fort, plus compétent, plus conscient des défis à relever.

    Je souhaite à chacun d’entre vous de rebondir rapidement et de concilier avenir professionnel et passion pour l’automobile.

    Avec tous mes encouragements pour la suite

  15. catrom

    franchement écoeuré de lire cela , comme quoi en France , la passion automobile n’a plus sa place , c’est navrant…
    en espérant que vous réussirez à rebondir , c’est ce que je peux vous souhaiter de mieux ,
    merci à vous pour nous avoir fait réver durant ces années …

  16. Arthur

    Je souhaite bon courage à toute l’équipe de rédaction d’ EVO France, votre magazine était vraiment génial, passionnant, pour les passionnés et les novices de l’automobile, il donnait envie de prendre la route avec un des avions de chasse que vous avez essayés. Votre couverture nous manqueras dans les kiosques, mais gardez confiance, on espère tous revoir un jour ou l’autre une 101ème numéro dans les rayons automobile.
    Bon courage !

  17. Paul

    C’est avec la plus grande tristesse que j’apprends la disparition de votre excellent magazine, aux rubriques bien conçues, complètes et bien écrites et grâce auquel j’ai pu découvrir mon immense passion pour l’automobile.
    Bon courage à vous tous mais, j’en suis persuadé, ce n’est qu’un au revoir…

  18. Anonyme

    Absolument incroyable… c’était plus que mon magazine préferé, c’était un pont entre le rêve et la réalité.
    C’est tout un monde qui s’écroule.
    Vous étiez mon magazine préféré et je crois que vous le resterez longtemps.
    Bon courage pour le futur, j’espére que vous retrouverez un travail et que tout se passera pour le mieux pour vous.

  19. Hervé

    La belle aventure s’arrête Dommage une super revue et surtout des super journaliste essayeur !!!! Un souvenir le jour ou j’ai eu la chance de vous voir chez moi a Digne les bains pour l’élection de la sportive de l’année bonne continuation dans vos nouvelles aventure !!!!!!

  20. david

    La fin d’evo sa fait ch….!
    Lecteur depuis le numéro un, vous étiez devenu pour moi le référence des magazines auto avec sport auto, toujours des essais de folies (mclaren f1, miura sv, pagani zonda et j’en passe) la rubrique au jour le jour ( copier par sport auto)
    Bref du lourd chaque mois.
    En espérant vous revoir en kiosque bientôt
    Longue vie a vous

  21. Chouchoulevrai

    Une bien triste nouvelle !
    Abonné pour encore un an et demi, j’espère que d’ici quelques mois, je recevrai à nouveau mon magazine qui avait remplacé avantageusement Sport-Auto, et que par ailleurs, je pourrai lire à nouveau les rubriques de mon site internet favori…
    En bref, vos Top 10 à l’humour décalé m’ont toujours fait sourire, vos essais précis et détaillés m’ont toujours plu, bref bon courage à vous et bon vent !
    Que vais-je lire dorénavant ? Très sûrement la version anglaise d’Evo !

  22. Thomas

    Absolument incroyable… c’était plus que mon magazine préferé, c’était un pont entre le rêve et la réalité.
    C’est tout un monde qui s’écroule.
    Vous étiez mon magazine préféré et je crois que vous le resterez longtemps.
    Bon courage pour le futur, j’espére que vous retrouverez un travail et que tout se passera pour le mieux pour vous.

  23. Vatabot

    Aïe aïe aïe !
    Et je découvre ça le jour de mon anniversaire en plus. C’est un cadeau que je n’attendais vraiment pas.

    Ma passion automobile vient de se prendre une flèche en plein coeur. C’est un vrai coup dur. Par quoi vais-je remplacer EVO à mon chevet ?

    J’ai rarement lu un magazine collant aussi fidèlement à ma vision de la passion automobile. A la lecture des essais, je me vois au volant, je ressens même les fourmillements dans le bassin tellement les sensations sont bien décrites. Je trouve les réponses aux questions que je me pose. Bref, c’est (et ça restera pour moi) un magazine de référence.

    J’espère très sincèrement que l’aventure pourra continuer, quelque soit la forme.
    Continuez à me faire rêver. Sortez-moi de ce cauchemar qu’a provoqué cette affreuse nouvelle.

  24. Asphalte78

    Sincèrement désolé de ne plus vous trouver en kiosque.

    Il faut avouer que c’est une époque difficile pour la presse écrite en général. Ce qui m’a toujours épaté avec Evo (en dehors des articles), c’est le prix de vente par rapport à la publicité insérée dans la publication. Evo était vendu pratiquement le même prix que Sport-Auto, avait largement plus de pages d’articles (sans parler de la qualité) avec un nombre dérisoire de publicité. On se demande alors pourquoi Sport-Auto est vendu alors qu’au moins 60% de la revue est consacré à la pub et aux annonces grassement rémunératrices Sans parler de l’objectivité face aux annonceurs et à la qualité des articles (en baisse constante mais ce n’est que mon avis).

    Abonné de la première heure et à plusieurs reprises, je dois avouer que depuis 1 an environ, j’étais un fan un peu moins assidu de votre magazine. Je trouve que vous aviez perdu un peu le fun des premiers numéros. Je n’ai jamais compris non plus la présence de Warm Up sur des SUV poussifs ou des compactes diesel…

    Cela dit je déplore votre disparition et vous soutiendrai au besoin.

    Fidèlement, Christophe

  25. Michel

    Ce n’est pas possible ! On nous enfume , nous lave le cerveau pour que surtout l’automobile comme on l’aime nous les passionnés des belles mécaniques soit bannie petit à petit de nos cerveaux pour que nous rentrions dans le rang ! La voiture sans âme , l’auto-partage , les transports en commun … bref , c’est une énorme tristesse que de voir ce magnifique magazine disparaitre et que ceux qui ont travaillés avec passion voient leur « œuvre » être ainsi bafouées par des lois , des charges … tout ce qui nous étouffe de plus en plus ! J’ai subi 2 faillites , je sais de quoi je parle ! De tout cœur , sincèrement , avec vous dans ces heures pénibles : accrochez-vous , nous nous battrons et vaincrons contre l’absurde !

  26. 996

    Top gear, les limitations de vitesse à 80 et maintenant notre petit plaisir , notre exutoire du soir pour rêver l’espace d un instant, Evo et octane…Bon sang,mais dans quel monde vivons nous? Il existe crossover magazine , ou l on traite de la dimension de coffre du cactus ou sa consommation moindre en centième de litre par rapport à un juke, mais Evo est en liquidation judiciaire ( je m’excuse pour les aficionados des crossovers)… Et pour quelles raisons si ce n’est une trop grande passion pour l’automobile, tous les passionnés s’accordent à dire que vous étiez LE plus grand mag Français , même si certain de démérites pas ( Motorsport, Sport auto…), alors des raisons financières à cette liquidation, peut-être, mais certainement avec l’aval de certains dans des ministères qui seront toujours des plus grands dangers sur la route que nous. Bref plus que la colère, c’est réellement de la tristesse, je me surprenais à lire vos article à voix haute, à m’imaginer dans votre position, à contre-braqué à la limite à entendre les feulement des v12,bref à rêver…et que dire de vos photos , digne d’être sous verre?
    Je voudrai simplement vous montrez un exemple de ce que vous ne trouverez nul par ailleurs: « …après deux virages,je sais qu’il va nous tuer. Poli, je ne dit rien et tente de contrôler mon angoisse viscérale (…). Juluan passe le rapport supérieur sur ce qui aurait dut être un point de freinage ,puis finalement nous freinons, lui en appuyant sur la pédale, moi en donnant un coup dans le plancher.(…) et pourtant elle tourne , dans un léger couinement de pneus,puis, juste pour rigoler, juluan la fait survirer(…)Je comprends que nous venons de redéfinir les lois de la physiquement

  27. Pierre

    Top gear, les limitations de vitesse à 80 et maintenant notre petit plaisir , notre exutoire du soir pour rêver l’espace d un instant, Evo et octane…Bon sang,mais dans quel monde vivons nous? Il existe crossover magazine , ou l on traite de la dimension de coffre du cactus ou sa consommation moindre en centième de litre par rapport à un juke, mais Evo est en liquidation judiciaire ( je m’excuse pour les aficionados des crossovers)… Et pour quelles raisons si ce n’est une trop grande passion pour l’automobile, tous les passionnés s’accordent à dire que vous étiez LE plus grand mag Français , même si certain de démérites pas ( Motorsport, Sport auto…), alors des raisons financières à cette liquidation, peut-être, mais certainement avec l’aval de certains dans des ministères qui seront toujours des plus grands dangers sur la route que nous. Bref plus que la colère, c’est réellement de la tristesse, je me surprenais à lire vos article à voix haute, à m’imaginer dans votre position, à contre-braqué à la limite à entendre les feulement des v12,bref à rêver…et que dire de vos photos , digne d’être sous verre?
    Je voudrai simplement vous montrez un exemple de ce que vous ne trouverez nul par ailleurs: « …après deux virages,je sais qu’il va nous tuer. Poli, je ne dit rien et tente de contrôler mon angoisse viscérale (…). Juluan passe le rapport supérieur sur ce qui aurait dut être un point de freinage ,puis finalement nous freinons, lui en appuyant sur la pédale, moi en donnant un coup dans le plancher.(…) et pourtant elle tourne , dans un léger couinement de pneus,puis, juste pour rigoler, juluan la fait survirer(…)Je comprends que nous venons de redéfinir les lois de la physiquement « 

  28. Vivien

    Une nouvelle aussi triste que surprenante. L’ensemble des fidèles lecteurs perdent un magazine « V12 » a l’heure du downsizing remplacé par des « V8 Turbo » tous moins jouissifs les uns que les autres.
    Vous avez accompagné mes premiers moments de passionné et grandement aidé dans l’achat de plusieurs véhicules sportifs. Merci encore pour les heures entières à relire les articles, pour avoir comble mes nuits d’insomnies ou de m’avoir laissé me détendre quelques instants dans vos pages.
    Triste bien sur mais ce n’est pas la fin, je fais confiance a l’équipe pour continuer de vivre de sa passion d’une manière ou d’une autre et de revenir sous une autre forme et dans un autre contexte avec de quoi faire saliver, rêver et donner le sourire a des lecteurs/webbeurs qui ont encore la foi dans l’automobile d’exception décriée par tant mais admirée par tous.
    Merci Evo merci l’équipe. Pas d’adieu juste un « A plus » soyez fort.
    Vivien.M

  29. Simon

    Le meilleur titre pour passionnés s’en va… J’allais en kiosques une fois par mois uniquement pour EVO, seul magazine apte me faire rêver et dans lequel il est plus question de sensations de conduite que d’accessoires dans l’habitacle.
    Dans l’attente de votre retour il reste plus qu’à s’abonner à la version anglaise ou italienne.
    Félicitations pour la qualité de ce que vous avez fourni jusque là et bon courage pour la suite.

  30. lebarje

    très déçu aussi que le magazine s’arrête.
    je l’ai connu par hasard il y a quelques années. il était devenu mon étalon pour tout ce qui concerne la passion automobile.
    j’essayais de l’acheter régulièrement à la mesure de mes moyens, mais j’avoue que ces derniers temps j’ai dû le délaisser car j’avais d’autres priorités. je me rends compte que j’ai finalement un peu participé à son arrêt. j’en suis désolé.
    je n’avais pas acheté les deux derniers numéros. je n’ai pas acheté le charlie hebdo 3.0 mais j’ai fais l’effort d’acheter ce 100ème et dernier numéro car je n’oublie pas.
    je souhaite une bonne continuation à toute l’équipe, tous mes voeux de réussite et j’espère les revoir un jour dans nos rayons.
    un truc surprenant c’est que pendant qu’EVO tirait son dernier exemplaire top gear n°1 prenait le relais. coïncidence ou pas on a souvent tendance à dire dans le milieu médiatique qu’un événement chasse l’autre.

    • Anonyme

      Vous soulevez un des points difficiles. Pendant des années nous avons essayé d’être les moins chers du marché à 4.90€ malgré le poster. Nous étions conscients que le prix pouvait exclure des lecteurs alors que nous avions envie de rassembler le plus grand nombre. Ce sera plus facile sur le web.

  31. monsterjayjay

    Courage à toute l’équipe des 2 magazines evo et octane ! Des magazines autos exceptionnels par la plume des journalistes, la qualité des photos et leur liberté de ton notamment sur ce site. Je suis certain que vous allez revenir très vite.

  32. Thom

    C’est avec une réelle tristesse que j’ai appris la nouvelle. Je me rendais sur speedfans pour voir si le nouvel Evo était sorti et c’est avec effroi que je suis tombé sur cet article :( j’en ai presque les larmes aux yeux, c’est dire la qualité de votre magazine.

    J’ai découvert Evo au hasard en achetant un magazine sur une aire de repos. Depuis, j’ai acheté chaque numéro depuis le 75. J’attends chaque mois avec impatience l arrivée du suivant…

    Vos articles sont fabuleux, divertissants, réels, objectifs et font rêver, ce qui est le but je pense de votre magazine.

    Au nom des heures de plaisir que vous m avez apportées, j’aimerais tous vous remercier, tous autant que vous êtes et qui avez participé au bon fonctionnement du magazine. Si j’étais millionnaire, je racheterais la boite car cette revue est un vrai partage de passion et tellement bien rédigé…

    J’avais également comme projet d’essayer de trouver tous les Evo du 1 au 75 vu que je n’ai pas tout, pourriez-vous m orienter afin de compléter ma collection et de les avoir tous, même si il faut payer pas mal ça me ferait plaisir.

    Merci les passionnés et longue vie à l automobile, aux moteurs puissants et aux voitures passion.

  33. Florian

    Pour moi qui n’ai pas, encore je l’espère car vous m’avez donné envie!, les moyens de m’offrir un des bolides que vous avez testé (et usé!) au travers de vos magazine, vous m’avez fait rêver à chaque numéro et ce même lorsque je vous lis assis dans le RER A tôt le matin comme tard le soir!
    Il ne me reste plus qu’à recommencer mes lectures depuis le N°1….

    Bon courage à l’équipe

  34. michel

    j’ai consommé évo un peu au hasard comme tous les autres , noyés que nous sommes par tous les blogs de toutes sortes !! youtube , les revues déjà décortiquées ici où là ! et nous savons tout minute par minute avec les infos lâchées ce qui se passe , se fait de neuf , de nouveau , nous pouvons aussi remonter le temps et le besoin d’un support papier malheureusement n’est plus utile que … dans les toilettes . c’est dommage pour vous tous qui avez fait du bon travail .

  35. Poseidon91

    Attristé d’apprendre la disparition d’EVO en France… Comme pour beaucoup de gens c’est mon magazine préféré. Le sujet de discussion le weekend avec mon père… EVO a véritablement son identité avec la recherche du plaisir de conduite, des belles photos, des road-trips… Le rêve de l’automobile-plaisir.
    Ayant 19 ans, je pense constater une certain désintérêt pour l’automobile et dans une moindre mesure une auto-phobie écologique et sociale. Les gens ne regardent pas le moteur, le ratio kg/ch, ils préfèrent la consommation, le nombre d’aides à la conduite…
    Je pense que les constructeurs automobiles Français ont une part de responsabilité pour ce désintérêt. Ils ont délaissé les sportives, le luxe (malgré bien sûr des efforts de quelques ingénieurs passionnés ex chez Renault Sport) au Britanniques, Allemands, Italiens.
    Si ont peut faire quelque chose ensemble pour ressusciter EVO France dîtes le nous ! (Kick starter, ou bénévolat, évolution web…).

  36. 996

    comme le dit vivien  » on passe du v12 au v8 biturbo » ,c est tre juste… Si seulement nous pourions vous aidez, je continus mon abonnemnt , mais que faire d autre, achetez la version anglaise vous servirez d’une quelconque façon ?Achetez des anciens numéros, une pétition ?
    Pour les motards ici présent ,tous ça me fait penser à l amende de 100 000€ pour moto et motard , pour quelques malheureux burns, comment tous cela va t il se terminer…

  37. Audran Lernoux

    C’est une belle journée, c’est les vacances, le soleil brille… Et pourtant c’est un jour noir.

    Comment est-ce possible que le meilleur magasine automobile de langue française disparaisse??

    Vous n’imaginez pas la joie que je ressens chaque fois que je découvre mon magasine EVO dans la boite aux lettres, l’impatience qui me gagne en voyant sur la couverture les essais de mes voitures préférées, le bonheur d’avoir l’impression d’essayer avec vous ces voitures qui me font tant rêver, en sentant malgré votre objectivité nécessaire la passion immense que vous avez pour l’automobile…

    Les jeunes générations ne prennent plus le temps de lire, préfèrent perdre leur temps à s’abrutir devant des séries stupides où il n’y a moins de fond que dans un livre pour bébés, pourtant le plaisir de lire est incomparable et de moins en moins de gens s’en souviennent.

    Je n’ai que 20 ans, je ne lis pas EVO depuis ses débuts, pourtant en 2 ans de lecture je suis devenu accro. Et apprendre cette triste nouvelle me dégoûte et me donne envie de pleurer…

    Sachez que je vous soutiendrai toujours, même si je dois débourser de ma poche pour que le magasine puisse renaître.

    EVO est mort. Vive EVO…??

  38. Romain0704

    WAOUHOU!!!! Quel choc! Je suis extrèmement déçu de voir un magazine de cette qualité et avec un tel contenu disparaitre. Vous seuls saviez transmettre cette passion qui vous anime dans la moindre ligne de votre magazine.
    Déçu pour toute l’équipe et en particulier pour Jean Pierre Manguian, Je t’avais rencontrer grace à un concours qui m’avait permis de participer au Audi Endurance Experience, et ça m’attriste pour toi.

    J’espère qu’EVO reviendra, peut être sous une autre forme ( online?) qui sait….

  39. ifoine14

    Fidèle jeune lecteur depuis quelques années, je suis également très déçu de l’arrêt du magazine. Pourquoi est-ce toujours les meilleurs qui partent les premiers? En espérant retrouver un jour le magazine dans les kiosques, je souhaite à toute l’équipe bon courage pour la suite.

  40. Edonis

    Je suis terriblement attristé qu’EVO se termine. Comme beaucoup, il avait remplacé Sport-Auto et ses 40 pages de sportives à vendre digne d’un Marie-Claire et de ses 40 pages de pub. Je m’étais abonné et étais toujours enthousiaste à la sortie d’un nouveau numéro. La lecture de chaque numéro, de chaque road trip, de chaque essai était réellement transcendante ! On ne saura pas si la panne du V8 de la 458 Italia est grave, n’aurons plus de nouvelles du propriétaire mystère ainsi que de tous les autres passionnés qui ont figuré à la rubrique  » Evo et vous  » … Bon courage et bonne route. J’espère et j’ai hâte de vous retrouver sous une autre forme. Passionnément vôtre, Edonis.

  41. Spirou92

    Argh! Quelle triste nouvelle :-(
    Mon magazine préféré vient de disparaitre.
    Au delà du fait que je me suis réabonner pour 2ans il y a quelques semaines, je regrettes vivement l’arrêt de votre magazine car, de tous, vous étiez les seuls à me faire vibrer au rythme des V8 et autres V12, bon oui ok, les 6 a plats sont pas mal non plus 😉
    Votre magazine nous permettait de nous échapper dans cet autre monde, non autophobe, qu’est le votre…le notre aussi, enfin celui de nos rêves… parce que la vie réelle est tout autre malheureusement…

    Plus que la vitesse, vous mettiez en avant les sensations de conduite, de pilotage de ces bolides de rêves…
    C’est en partie grâce à vous que j’ai passé le pas, a mon petit niveau, en m’offrant ma voiture de rêve et je m’apprêtais d’ailleurs à vous proposer un article sur cette dernière.
    Je continuerais donc à profiter du son et des sensations offertes par mon bon V8 TVR mais, Oui, vous allez me manquez.

    Si besoins de soutien pour maintenir l’activité, faites le savoir !

  42. Rémi

    Coup de massue, EVO était de loin mon magazine auto préféré, ma petite perfusion de rêve tous les mois …
    Une réelle tristesse pour moi.
    Petite question : je venais de me réabonner pour 2 ans ; puis-je espérer être remboursé ?

  43. laurent

    quelle surprise et quelle tristesse ! dire que j’ai lu les 100 numéros… aucun autre magazine n’a su nous faire autant partager la passion automobile, avec une immersion totale et une proximité inédites pour le lecteur; j’espère vous retrouver bientôt, dans un contexte plus clément. bon courage à toute l’équipe.

  44. jules GT-R

    Putain de tribunal !
    courage rebondissez, c’est une défaite certes, mais EVO
    est de loin le meilleur magazine auto que j’ai lu, les commentaires extra, les photos les road trip bref, tout !
    Même avec un genou ou deux a terre on peu coller une bonne droite qui couchera l’adversaire! allez courage, on peut faire des dons pour vous aidez a créer autre chose ?

  45. Gianni

    mon cœur de passionné automobile a mal.
    En l’espace de quelques semaines, mon émission de télé préférée, Top Gear (je précise UK, pas les 3 bofs français qui m’endorment) et mon magazine préféré, Evo disparaissent. Comment est ce possible? Comment un magazine de la qualité d’Evo peut il mourrir alors que d’autres, plus basiques et moins passionnés sont toujours la…?
    En tant que passionne de belles mécaniques, dois-je finir par me résigner à regarder « Auto Moto » avec le même Brognard qui présente Koh Lanta ou encore lire « Auto plus » qui une fois de plus va nous parler dun énième radar tronçon? Non

    Merci. Merci à Evo pour la passion, le partage des émotions tout au long des mois que vous nous avez fais partager.
    Je crois et j’espère a un revirement de situation.

  46. Edouard

    STOP ce n’est pas possible !

    C’est mon unique magazine de passion automobile !
    Je n’ai pas envie de lire les âneries de fiches techniques apprises par coeur des autres !!!!
    C’est honteux ! Pourquoi donc une fin tragique de la sorte ?
    Il y a tout plein de lecteur prêt à vous aider !!!

  47. NicoB

    Cher journalistes d’EVO,
    Je ne sais pas si votre histoire est fini ou non, mais je tenais à vous remercier pour tous les articles que j’ai lu, qui m’ont passionné et dont vous êtes les auteurs.
    Depuis plusieurs années maintenant j’attendais, impatient, la sortie de chaque nouveau numéro et ainsi, essayer de partager un peu de votre amour de l’automobile même si pour moi, la majorité des véhicule que vous avez essayé étaient hors de ma porté. J’adore vos styles d’écriture et serai au regrets de ne plus pouvoir vous lire.

  48. Nicolas W.

    Bonjour à tous amis passionnés

    Je viens de découvrir cette triste nouvelle et je suis dégoûté que l’aventure EVO se termine. Tous les mois, j’attendais sa sortie avec impatience pour courir l’acheter.
    J’ai conservé tous les numéros qui constituent pour moi l’encyclopédie parfaite de la passion et de l’automobile sportive (et loin devant les autres magazines du genre) : essais variés, en nombre, avec une écriture de qualité transpirant la passion, balayant l’ensemble du parc automobile sportif de la plus petite sportive à la plus extravagante.
    Sachez que je vous soutiens dans ce moment difficile et j’espère réellement que vous pourrez rebondir et revenir à cette passion qui nous relie tous.

    Merci à vous pour toutes ces années où vous nous avez fait rêvez tous les mois

    Nicolas W. (Mégane 2 RS F1 Team R26)

  49. Renaud R. (208 gti)

    Bonsoir,

    C’est malheureux que ce magazine disparaisse.

    Pour une fois qu’une revue offrait un réel contenu à lire et une grande densité chaque mois. Avant de découvrir votre magazine, je déplorais le remplissage à coup de photos pleine page et la faiblesse des contenus chez les concurrents.

    Ce soir je pensais trouver Evo de juillet à la presse mais il n’y avait que la version anglaise. Bien que je comprenne parfaitement l’Anglais je ne l’ai pas pris en attendant la version française du magazine 😉

    Je vous souhaite de tenir bon dans cette mauvaise passe et de bonnes choses pour l’avenir.

    A vous relire j’espère très bientôt

    Renaud R. (208 gti)

  50. Speed

    Funeste, j’apprends cela le jour même du retour d’une journée de coaching sur circuit. Bel uppercut à la face. Aux rayons des coupables de ce désastre, certain figureront plus sur le devant de la scène que d’autres, même si comme énoncé plus haut.
    Premier vainqueur des jeux concours pour gagner une course à l’Audi Endurance Expérience, je n’ai pas rendu à EVO, ce qu’il m’as apporté.
    Pour mon méa culpa, le fait de le lire sur le rayon de la grande surface au lieu de l’acheter n’as pas du aider. Paradoxalement, le développement de Speedfans (qui poursuit si j’ai bien compris?) n’as t’il pas nuit aux ventes du magazine papier?
    Je ne veux pas passer pour un épouvantable cynique, mais l’évocation du système de distribution de la presse papier dans ce beau pays, m’aiguillonne et aimerai en savoir plus? Serai-ce possible? Briser l’omerta pourrai peut être nuire aux futurs carrières des anciens du magazine dans le domaine?
    Tout mon soutien aux désormais ex salariés et dirigeants et bonne chances pour leur avenir!!!

  51. Marc

    Quelle déception !!!! Je connaissais EVO version anglaise depuis des lustres et j’ai été ravi il y a de cela 100 numéros de voir cette revue apparaitre en français (je ne suis pas bilingue à 100%). ET aujourd’hui, c’est la tristesse qui m’envahit. Ces 100 numéros furent un pur bonheur.

    Bon courage à toute l’équipe and see you soon.

  52. BMW M Club France

    Une mauvaise nouvelle pour la passion automobile que la disparition d’EVO.
    Ce n’est pas pour rien que nous avions choisi ce magazine (plutôt qu’un autre) pour communiquer sur la tenue du premier ///M Festival France que notre club organise dans quelques semaines. Nous apprécions la qualité de ce magasine, des articles publiés et la passion qui s’en émane.
    Ce magasine est fait par des passionnés pour des passionnés, cela transparaît à chaque page. C’est in extremis que nous aurons pu travailler ensemble puisque notre annonce s’est faite dans le dernier numéro 100.
    Nous souhaitons bonne continuation à toute l’équipe d’EVO, et vive la passion automobile !!
    L’équipe du BMW M Club France.

  53. TopheRS

    Je suis abasourdie d’apprendre cette nouvelle, moi qui vous lis depuis longtemps et qui adore parcourir chaque page de votre magazine. Pour quelles raisons doit on faire le « deuil » d’EVO ? Pour des raisons d’autophobie qui ont gangréné depuis longtemps notre pays ? J’espère qu’une reprise sera possible pour que perdure la passion automobile à travers d’autres n° d’Evo ou d’un successeur.

  54. Paul Lamiral

    Apprendre comme ça, la fin de mon magazine préféré, c’est juste horrible ! Avant tout je souhaite vous remercier pour tous ces moments passés à lire vos articles ! C’est grâce à vous que j’ai pu approfondir ma passion, apprendre et comprendre beaucoup plus! J’ai seulement 15 ans mais je pense que la passion n’a pas d’âge. D’ailleurs je peut vous dire que vos posters ont fait des heureux ! Encore est grand merci et une très bonne continuation à vous !

  55. Sylvain

    Bon courage à tous ceux qui ont fait d’EVO un magasine que tant de passionnés vont regretter dès le mois prochain et j’en fais partie. Superbe maquette, articles bien écrits, photos splendides, sujets variés, etc. Difficile de comprendre pourquoi ça ne fonctionne plus. Je vous souhaite à toutes et à tous de rebondir très vite et vous remercie pour tout ce que vous avez fait. Gardez cet état d’esprit positif et enjoué qui transparaissait à travers vos articles et à bientôt j’espère …

  56. Dams

    C’est la 1ère fois que je dépose un commentaire, mais la surprise et déception est trop forte.
    Je découvre la nouvelle par hasard ce soir en cherchant à reconduire mon abonnement.
    Comme l’ensemble des lecteurs passionnés , je ne peux que déplorer cette nouvelle… Fidèle lecteur depuis le début, j’avais même transféré mon abonnement à l’étranger depuis 3 ans suite à mon déménagement. Bien qu’abonnée également à d’autres magasines (Motorsport, Sport Auto, Flat 6…), Evo offre un supplément d’âme dans ces articles d’authentiques férus du plaisir de conduite.
    Je croise les doigts pour que le titre renaisse de ces cendres avec le même esprit et la même passion! Perso, même à une fréquence bimestrielle et 10€, je me réabonne!!!
    Revenez très vite!!
    PS: Bon courage aux équipes

  57. ChrisBangle

    Vraiment dommage…
    J’ai fait partie des abonnés de la première heure, puis j’achetais toujours votre magazine, en alternance avec Motorsport, créé par un transfuge d’Echappement.
    Le style rédactionnel, les photos et le contenu forment un ensemble qui parle au passionné, seules me manquaient les données d’essai chiffrées, qui sont pour moi importantes, et peut- être une folie moindre par rapport aux premiers numéros…
    J’avais eu le plaisir de discuter au téléphone avec Stéphane Schlesinger, puisque mon coupé 20v Turbo Plus avait eu les honneurs de la fiche occasion (photos made in moi-même!) il y a quelques années…
    J’espère pour l’équipe et les lecteurs que le Mag pourra renaître de ses cendres sous une autre forme, même si j’ignore les raisons réelles de cet arrêt de publication, sans quoi il s’ajoutera à la longue liste des victimes de la rationnalisation budgeto-rentable, au détriment du qualitatif, mais qui dit marché de niche dit souvent cible étroite et c’est un risque, merci de l’avoir assumé.
    On dirait que les meilleurs Mag sont condamnés à ces destins sombres, dans un autre genre la disparition des kiosques du Moniteur Automobile, plus généraliste mais à la rigueur sans faille, sans à-priori de marques et aux intervenants de luxe (le regretté Paul Frère) en est un autre exemple.
    Le lecteur est aussi fautif, une nouvelle catégorie de zappeurs compulsifs est née, « consommant » comme dans un fast-food des quantités d’informations et de titres internet par smartphone interposé mais en approfondissant rien, comme une collection superficielle vite oubliée, donc les ventes de Mag papier chutent…
    Demandez à des pré-ados actuels de lire un livre et vous avez une partie de la cause qui se dessine..Ca les fatigue les pauvres choux, et la pléthore de médias gratuits et rapides (mais souvent creux) qui s’offre à eux leur donne l’impression de combler cette boulimie de contacts virtuels… Je le sais, j’en ai à la maison!!!
    En tout cas bon courage et à bientôt!

  58. Docteur Oliv

    Comme toujours la fin d’un organe de presse est un déchirement.
    J’espère qu’à titre perso ça ne vous coutera pas trop cher ! et je suis sur qu’on vous retrouvera demain ou après demain dans ce domaine génial qu’est l’automobile.
    FORZA

  59. Vie rage

    Je suis EVO depuis le début et l’achetais en Anglais il y a qq années…la lecture des commentaires montre que nous sommes encore vivants et capables d’apprécier les articles bien construits , avec de la vie et des références à la fois sérieuses et fortes en caractère…si le crowdfunding peut créer des Appli à foison (dont je me fiche..) , pourquoi ne pas tenter le coup avec EV02?
    Vraiment chapeau bas …que lire désormais (EVO UK…)?

  60. dayedayedaye

    triste nouvelle … Le megazine etait passionnant et pour des passionnés , les essais des pagani … de la veyron … et recemment le duo mc laren f1 / p1 c’etait unique … Ca change de sport auto avec son combo porsche / ferrari / lamborghini et 80 pages de pubs !
    Bonne continuation a toute l’equipe en tout cas en esperant qu’il n’y est pas trop d’employes sur le carreau .

  61. Une âme passionnée...

    Bonjour,

    Bien mauvaise nouvelle, Evo et Octane deux magazine que je vais sacrément regretter.
    Il y a quelque chose de toujours aussi fou et de plus en plus démentiel dans ce monde et qui me choquera toujours autant c’est :  » …asséné de coups tordus… »

    Bien dommage que cela en soit arrivé à ce stade, bon courage à vous et à votre équipe

    Cordialement
    Phil

  62. Anonyme

    OH NON !! Quand j ai lu cet article,je me suis : »Mais non c’est pas possible,un magazine avec plein de belles voitures,des essais passions ainsi que des comparatifs réunissant des voitures tellement belles !!! » Voila c’est hyper triste…….

  63. kiwiiiZ

    Bien triste nouvelle qui nous laisse orphelin face au faible niveau des autres magazines…

    La magie d’EVO c’était de pouvoir me faire vivre chaque essai, chaque comparatif avec de « simples » mots et photos (superbes par ailleurs) comme si j’accompagnais les journalistes essayeurs.

    Vous nous manquerez ! J’espère que vous rebondirez rapidement et que vous pourrez de nouveau partager votre passion communicatrice. Gardez votre esprit EVO.

  64. Flopetit

    Comme tout le monde, je suis abasourdie par cette nouvelle. Quel symbole que d’arrêter sur un numéro 100.

    J’ai découvert EVO en 2009 et le premier numéro que j’ai eu entre les mains a été pour moi une révélation : Jamais je n’ai été aussi d’accord avec l’esprit d’un magazine : passionné, rebelle, rigoureux, de qualité… Et absolument tous les articles étaient intéressants. Je l’ai dévoré avec le plaisir d’un enfant. Les modèles testés sont aussi variés que cohérents dans l’esprit.

    Je ne vous ai pas lâcher depuis et l’arrêt de ce magazine créera un grand vide dans mon temps libre…

    Bon courage et merci à tous les journalistes.

    En espérant vous voir rebondir.

    Florian Petit

  65. NTX

    C’est une terrible nouvelle, pas vous….Comment cela se fait-il? Le seul magazine auto auquel j’ai réellement eu envie de m’abonner et par lequel je suis captivé à chaque « épisode », essais d’anciennes et nouveautés, l’élection de la sportive de l’année, l’humour et la description de la situation qui donne l’impression d’y être… Je n’ai qu’une 40e de revues grâce auxquels j’ai choisi ma voiture. Pouvez-vous maintenant dévoiler vos routes préférées en Bretagne qu’on en profite nous aussi?
    Bon courage à vous en tout cas

    • asphalte78

      Enfin une bonne nouvelle…

      Le contenu du futur numéro est alléchant, de l’Evo’ tout craché !

      Longue vie la nouvelle équipe et j’espère que personne n’est resté sur le bord de la piste !

      GTment votre

  66. One-t

    p*tain la claque que je viens de prendre !!!
    comme beaucoup, moi aussi j’avais lâché sport-auto après vous avoir découvert….mon gros kif c’était les duels anciennes versus récentes !
    je ne souhaite qu’une chose….comme pour certains modèles de voitures, l’EVOlution 2 ne sera que meilleur !

  67. Gérard Bousseau

    Bon courage à vous et merci pour ses merveilleux moments de papier glacé. J’avais arrêté mon abonnement de peur de racheter une sportive! Le numero 100 sera sur ma table de chevet ce soir. « On ne juge pas un homme sur le nombre de fois qu’il tombe mais sur le nombre de fois qu’il se relève ». Sportivement.

  68. Christophe78

    Sincèrement désolé, c’est une triste nouvelle. (Cela dit, dans un pays aussi auto phobe, tout est possible !)

    – N’y a t-il pas un moyen de subsister, en changeant de formule ou en augmentant un peu le prix ? C’est pas facile de trouver de la bonne littérature automobile en français.
    – Est-il possible de s’abstenir de l’édition papier et d’avoir les articles sur Internet avec éventuellement un abonnement ?

    Avec tous mes regrets et mon soutien

  69. Hugo

    Triste nouvelle j’étais aussi un lecteur d’EVO, magazine que j’ai toujours préférer aux autres grâce à ces articles dans l’esprit road-trip vraiment passionnants le tout toujours bien illustrer et très complet en détails techniques.

    Dommage de ne pu retrouver des articles traduit de gars comme Henry Catchpole, Chris Harris, Harry Metcalfe etc …

    Bonne continuation à l’équipe d’EVO et en espérant vous retrouvez plus souvent sur Speedfans !

  70. Fred M

    Je n’en reviens pas et comme tout le monde ici je suis triste pour vous et pour nous qui sommes vos fidèles lecteurs.
    EVO est devenu La référence et à instauré de nouveau standard dans la Presse Automobile… Sport Auto à du relever son niveau mais n’a jamais réussit à voue égaler c’est dire la qualité de votre journal.
    Quel dommage… moi aussi j’attendais avec impatience le dernier numéro tout les mois et vous aller me manquer.
    J’espère que vous aller revenir bientôt avec ce magnifique journal ne passionné d’Automobile Sportives.

  71. adrien

    quel dommage….. pour une fois qu’un magazine affichait plus d’articles que de pub. qui plus est d’excellent articles, avec ses touches d’humour que j’aimais tant. je suis déçu mais l’on peut rien contre la justice. adieu tout les evoistes.

  72. Rémygrec

    Bonjour,

    Bravo pour la qualité absolue de vos deux magazines Evo et Octane, découverts pour ma part que trop tard. Vous étiez la référence française à mes yeux.

    J’aimerais pouvoir me procurer les premiers numéros de vos ouvrages, afin de prolonger la lecture de vos magnifiques articles, serait-ce possible ?

    Quoiqu’il advienne, un immense Merci pour les heures de passion vécues grâce à vous.

    Amicalement.

  73. Eutha

    Quelle tristesse !
    Si j’avais su que ma balade en Aston Martin à vos côté allait se transformer en baroude d’honneur…
    Voila un magazine de passionnés pour passionnés qui disparait. Rarement ai-je pu lire des articles aussi plaisant et respirant le plaisir automobile.
    Je vous propose d’aller postuler chez Auto-Moto ou Turbo, histoire de leur proposer des reportages intéressants ! :-)
    Bon courage et bonne continuation

  74. Asphalt2000

    Bonjour
    plus haut jacky met un lien Facebook. Est il officiel ?
    Ce sera les mêmes équipes de journalistes essayeurs ?
    En gros y aura t il la même Âme.
    ce serait sympa d’avoir des informations à ce sujet sur ce site.
    A vous lire. Seb.

      • Anonyme

        Cela veut t’il dire plus d’article sur ce blog, qui doit continuer? Fermer cette adresse et en ouvrir une autre? « Version virtuelle » que via les réseaux sociaux? Dans ce cas ce serai sans moi!!!

      • Speed

        Cela veut t’il dire plus d’article sur ce blog, qui doit continuer? Fermer cette adresse et en ouvrir une autre? « Version virtuelle » que via les réseaux sociaux? Dans ce cas ce serai sans moi!!!

  75. Shidoshi

    C’est avec beaucoup de tristesse que je j’accueille cette nouvelle. Depuis les tous premiers numéros, alors que j’étais encore ado, vous avez su me passionner chaque mois avec vos récits. Avec votre façon de partager vos émotions je m’imaginais au volant des plus belles sportives, ou participant aux plus grandes courses. Vous êtes de loin le meilleur magazine automobile français, vous refusant à faire l’apologie des brouettes à mazout, que font hélas trop de vos confrères qui ont perdu (ou n’ont jamais eu) la véritable passion automobile.
    J’espère de tout cœur que tout cela n’est qu’un incident de parcours et qu’EVO reviendra, car son esprit est bien vivant. Aujourd’hui participant à des rassemblement de sportives (notamment découverts grâce à vos magazines), je peux témoigner que le public est toujours enthousiasmé par l’automobile, quoique veulent nous faire croire nos dirigeants.
    Ne perdons pas espoir, longue vie à EVO !

  76. Romain

    Quelle triste nouvelle! J’espere que tout se passera bien pour la rédaction…
    Ma passion pour tout ce qui est EVO a commencé en 2012 avec le numero 71, et ce test incroyable des Lotus Exige S, Porsche GT3 RS 4.0, C63 Black et M3 GTS… Et en tournant la page, la Zonda 760 RS! (Dont le poster est toujours sur mon mur…)
    Pour moi, cela a toujours parafaitement representé EVO: le plaisir de conduire en photos et textes impeccables, depuis les petites sportives jusqu’aux supercars les plus folles.
    Je suis vraiment triste que la route se finisse ici, et j’espere vous revoiren kiosque un jour, en Ariel Nomad s’il le faut!

  77. Stéphane Schlesinger

    Evo et Speedfans sont des entités séparées. Speedfans peut donc continuer. Quant à la nouvelle équipe evo, elle n’a rien à voir. Quant à savoir si elle saura perpétuer ce que nous avions mis en place… Souhaitons-leur bonne chance.

  78. Rowhider

    Zut, j’avais raté la nouvelle…

    Deux excellents magazines qui vont rejoindre la déjà longue liste des disparus depuis 10 ans…
    Sans vouloir jeter un paver dans la marre: j’ai contacté à plusieurs reprise la rédaction de magazines pour demander s’ils proposaient des abonnements numériques mais sans succès. Leurs rédactions ne sont pas équipées… (j’ai du mal à comprendre comment c’est possible de ne pas avoir un vulgaire traitement de texte dans une rédaction et d’une imprimante pdf freeware). La seule contrainte est d’avoir un serveur FTP avec login de connexion pour télecharger les mags.

    Les mags, j’en consomme beaucoup, ça prend de la place et madame n’est pas d’accord… Le mag numérique est clairement l’avenir.

  79. DIDIER

    Je découvre avec tristesse que Evo n’est plus, … j’essayais en vain de renouveler mon abonnement qui se terminait avec le numéro 100. Je souhaite de tout cœur que ce magazine reprenne vie, les articles et les photos étaient vraiment magnifiques. Désolé de voir qu’une fois de plus les « anti-voitures de sport » aient gagné …

  80. aubert

    je n’en reviens pas! J’attendais le n°101 avec impatience et patatra la nouvelle tombe…Moi qui vous avais félicité pour vos 100 premiers numéros et vous souhaitant le meilleur pour les 100 suivants! Qu’elle tristesse, comme les autres, que vais-je lire désormais ? retourner à Sport Auto? sans grande conviction. Quoi qu’il en soit votre magasin est magnifique, les articles, reportage, et autres sont parfait. J’ai eu la chance de vous avoir suivi tout au long des 100 numéros et je ne le regrette pas. Vous allez me manquer tous les mois. Bonne continuation à vous et félicitation pour nous avoir fait rêvé, il y avait enfin un magazine Auto digne de ce nom en France!
    Bien amicalement.

    Fait chier quand même, mais vous devez être tout aussi déçu que nous…

  81. fend

    Je penses que tout a été dit déjà mais je tiens à vous témoigner mon soutient également.

    Après des amis passionnés qui ont dû liquider leur entreprise de fabrication de guitare car les banquiers refusaient de les suivre plus loin alors que tout roulait pour eux. C’est maintenant votre tour…

    Difficile pour les passionnés de vivre de leur art. Ce n’est pas nouveau. Mais je le regrette encore plus de vous voir disparaître.

    Je vous lisais tous les mois comme beaucoup d’autres ici car vous aviez un regard différent sur l’automobile assorti d’un vrai talent littéraire. Pour me rassasier j’ai même régulièrement lu des numéros Anglais… Je vais donc désormais devoir m’abonner à la V.O. overseas car je ne pourrais me passer d’EVO.

    Ce qu’on retrouvait d’unique dans EVO en France, c’est la passion qu’ont les Anglais pour l’automobile. Je reviens du Festival of Speed de Goodwood et la même passion incroyable transpirait dans vos lignes. Vous parliez d’émotions, de sensations et alliez ainsi plus loin que n’importe quel autre « magazine » auto Français. Tous médias confondus. Qu’il soit webzine, vidéo-web, émission TV…

    Merci pour ce que vous nous avez apporté en France, merci pour votre audace et longue vie à EVO.

  82. Catkfr

    Cher Evo,

    C’est avec une grande tristesse que je vous écris. EVO va me manquer. Tous les mois, je retrouvais le seul magazine que je lisais intégralement avec grand plaisir pour une seule raison: la passion des sensations en automobiles. EVO représentait pour moi LE magazine automobile qui incarnait la maxime « peu importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse ».

    Je vous souhaite bon vent et j’espère sincèrement vous retrouver, d’une façon ou d’une autre, pour continuer de partager cette passion commune.

  83. Julien

    Bonjour,
    Je suis bien déçu de ne plus lire votre excellent magazine.
    Maintenant la question que je me pose (et d’autres abonnés également…) comment la suite va t’elle se passer? Car je me suis ré abonné pour 2 ans au mois de mars 2015 numero de commande 131173. J’espère avoir une réponse de votre part.
    cordialement

    • Anonyme

      Put…. De m…..,
      Comme tous, je suis déçu. Espérons comme la Lancer une autre EVO lution ( la X est une des meilleures, vous avez de la marge)
      Vous avez fait un boulot remarquable, vous êtes formidable, pour certain d’entre nous vous vendez du rêve qui nous sort de notre quotidien.
      EVO d’utilité publique ? A voir l’engouement de vos
      Lecteurs passionnés, vous allez sûrement nous trouver une solution ( européenne ) pour renaître .
      Accrochez vous, soyez positif, le système français n’est pas le seul moyen d’édition et de distribution, le reste ne changeait rien, c’est top!
      Bon courage! A bientôt .
      Eric

    • Juju

      Bonjour Julien,

      Je pense que le mag va être repris par une autre société et donc qu’il vaut mieux se renseigner auprès du ‘nouveau’ Evo France pour ça (ils ont déjà une page Facebook je crois, à voir).

  84. ALFANDARY

    Bonjour et j’espère au revoir,
    Abonné depuis 4 ans (et avant au moniteur auto lui aussi arrété et réservé à la Belgique)je vous ai découvert et apprécié tout de suite,Des essais bien ciblés et des vrais journalistes, des pilotes passionnés qui savent rédiger,cela change tout.Vous m’avez ouvert le monde de la voiture sportive et placé la barre haute.J’aurais été prêt à payer plus cher le n° pour vous conserver.Je nous souhaite bon courage vous et nous et espère une renaissance.Bien à vous.

  85. VIRGINIE

    Vos essais m’ont fait rêver, paysages superbes, commentaires subtils et très souvent justes, je tiens à saluer toute cette équipe qui su me transporter pendant des années dans un univers d’une grande richesse au travers de ces nombreux reportages, courage à toute cette fantastique équipe et donnez nous des nouvelles !

  86. Alex

    Triste nouvelle que voilà, je me faisais justement la réflexion que ma boite aux lettres étaient bien trop longtemps vide… Maintenant je sais pourquoi.
    Comme beaucoup le disent, vos essais sentaient l’odeur du caoutchouc, de l’essence… Une belle écriture qui nous transportaient.
    Maintenant, je dois me rabattre sur mes numéros SportAuto avec aucun autre magazine de qualité pour comparer et trouver le vrai du faux…
    J’espère que le site aura encore de beaux jours devant lui !

    Merci également pour le suivi des abonnés dont je fais partie..

    Sportivement,

    Alex

  87. vévé

    M…e ! Cela faisait 3 semaines que je cherchais aprés Evo & Octane….(j’ai changé de kiosquier, recommandé de les mettre en commande….maintenant ,je sais…et j’en suis désolé pour vous , vrais speedfans avec qui nous partagions l’amour des sportives …
    Bon courage au rebond , Sincèrement .

  88. LE FELLIC

    Bonjour,

    n’ayant pas reçu le N°101, ne parvenant pas à vous joindre, je me suis décidé à aller aux nouvelles sur internet et là, j’apprends la nouvelle.
    Quelle tristesse !
    J’ai découvert EVO, par hasard, en gare, attiré par une couverture présentant une rutilante Lamborghini Murcielago LP640 et, depuis, je n’ai raté aucun numero.
    Bien qu’abonné à d’autres revues auto, aucune, hors Autoretro, ne m’a apporté autant de satisfaction.
    Pas d’essai plan-plan, pas ou peu de SUV/break diesel ; que de la passion, de l’enthousiasme palpables dans chaque essai.
    J’espère qu’EVO saura renaître de ses cendres.
    Bon courage à l’équipe.

  89. VINCE355

    Salut à tous
    BOUM, je suis tombé de ma chaise en apprenant la nouvelle
    Depuis 3 semaines j’essayai de me ré-abonner à EVO et OCTANE que je trouvais exceptionnels et très complémentaires sans succès!
    Me voici + que déçu.
    J »adorai vos reportages et photos,le type d’autos, les articles des lecteurs utilisant des GT ou supercars…
    Faites le max pour trouver une suite à cette belle histoire qui ne peut s’arrêter à 100 (je peux encore agrandir les étagères!!)
    Tenez nous au courant

  90. Biscione

    Bonjour,
    Quelle déception ! Voilà 3 semaines que je désesperai de ne pas trouver le n°101 en kiosque, mais j’étais loin de m’attendre à cette nouvelle. Photos, reportages et commentaires tapaient juste au coeur des amoureux et passionnés de l’Automobile, et redonnaient du baume au coeur dans cet environnement si hostile à celles et ceux qui aiment profondément l’auto.
    Bon courage et j’espère à bientôt pour de nouvelles aventures !

  91. Roadsterrien

    Je suis très déçu d’apprendre une telle nouvelle ! Du premier numéro au dernier, j’ai trouvé EVO passionnant, revendiquant une vraie passion de l’Automobile, la vraie, avec un grand A, mais en prenant soin de vous adresser à tous les lecteurs, gros budgets comme petits portefeuilles…
    Pour moi aussi, le Sportoto national a été bien vite remplacé par Evo sur ma table de nuit, et tous vos anciens numéros sont classés sur une étagère, juste à côté de mon Z4 3L…
    Vraiment dommage, difficile de vivre ses passions en France…

  92. Dziranian

    Bonjour à tous,

    EVO mag a été repris par NG PRESSE qui édite aussi MOTORSPORT mag .
    Le n°101 sortira le 31 Juillet en kiosque et le magazine OCTANE en bi-mensuel à partir du mois d’octobre.
    J’ai vu ça sur la nouvelle page Facebook d’EVO France et je vous invite à vous y rendre si vous voulez plus d’informations.

  93. Lionel

    Bonjour,
    Très triste, car le magasine était très bon.

    Je suis aussi abonné à evo depuis 1 an et mon abonnement devait courir encore pendant 1 an.

    Maintenant, j’aimerai qu’on me contacte par email pour donner ma nouvelle adresse car j’ai déménagé et le suivi de courrier ne se fait plus. J’avais bien envoyé un mail à abonnement@evomag.fr mais resté sans réponse. Donc si vous envoyez par courrier certaines infos à propos des abonnements en cours, je ne les recevrais pas.

    Cdt.
    Lionel

  94. Red Rabbit

    BONNE NOUVELLE !!!

    CARADISIAC annonce que EVO continue avec une nouvelle équipe et un nouvel éditeur !
    Le N°101 devrait être en kiosque demain 31 juillet :
    http://www.caradisiac.com/Evo-France-se-relance-et-retrouve-les-kiosques-103824.htm#xtor=RSS-40
    Espérons que le ton et la qualité d’EVO resterons les mêmes …
    Et félicitation quoi qu’il en soit à l’ancienne équipe pour la qualité et la passion de leur magazine.
    Nota : OCTANE redémarre également

  95. Patrick

    Bonjour, étant abonné et ne voyant pas le numéro 101 arrivé, je me suis décidé à aller voir sur le site, et là, pan, le coup de massue en pleine tête.
    Je n’arrive pas à croire que c’est vrai, alors j’appelle mon frère, et il me dit qu’il vient d’acheter le dernier EVO avec l’essai de la nouvelle HONDA Civic Type R et le comparo avec la Golf R, la Mégane Trophy, etc…
    Donc, il y à bien un Numéro 101, j’espère donc que vous avez trouvé une solution pour repartir et que je vais recevoir le numéro sous peu ???
    Je suis de tout coeur avec vous, EVO ne peux pas disparaitre, c’est LE magazine de la voiture de sport, celles qui nous font rêver même si l’on ne peux pas se les payer :P.
    Longue vie à vous et continuez de nous mettre la tête dans les nuages.

  96. Xavier

    Il y a quelques temps que j’attendais le prochain numéro d’Evo pensant y trouver ma dernière participation à la rubrique au jour le jour, période de vacances oblige, je ne me suis pas inquiété jusqu’à ce que je trouve le N° 101 en kiosque et pas dans ma boite aux lettres, et ce soir, stupeur…
    Je suis partagé entre le sentiment de perdre le coût d’un abonnement de 2 ans que je vennais de renouveller (je compte bien appeler le service abonnements dès demain matin) et celui de perdre le seul magazine queje lis depuis désormais 5 ans.
    Je ne vais pas répéter ce qui a été écrit plus haut, bien que je le partage, de peur d’être redondant, mais je crains qu’Evo « Thrill of driving » n’ait pas l’âme de notre regretté Evo français.

    Bon courage à l’équipe rédac’, en espérant vous relire…

  97. MOITY

    A mon grand étonnement je viens de constater que le N° 101 Evo était disponible en kiosque, et ce, en totale contradiction avec votre mail annonçant que par décision du tribunal de commerce votre revue cessait de paraitre annulant donc par conséquent la parution du N° en question. Par ailleurs je vous ai adressé un courrier en date du 11 Juillet resté sans réponse à ce jour et suis toujours dans l’attente du N° 101 de Juillet. Je pense donc qu’un minimum de correction vis à vis de vos abonnés serait souhaitable et j’attends de vous des explications à ce dysfonctionnement et les raisons de ce silence.

  98. Cartouche

    Le N°101 existe bel et bien en kiosque, je l’ai entre les mains. Nous sommes le 12 août, Evo est donc de retour avec une autre équipe, mais, du moins pour le moment, les abonnements ne semblent pas avoir été transféré d’un éditeur à l’autre…..

  99. Adrien

    Je commençais à trouver le temps long après le n°101 alors je suis allé faire un p’tit tour sur speedfans et qu’est-ce que je découvre ?!!???!! EVO terminé ??!!!
    Trop trop trop dégoutté.
    Vous étiez un ovni parmi la presse auto. Vous testiez tout type de véhicule sans apriori et toujours avec sérieux et qualité.
    Vous allez sacrément nous manquer.
    J’espère que la relève sera à la hauteur.

    Bonne route à toute l’équipe.

    Keep the faith!

  100. payo57

    hello heureux d apprendre qu EVO est toujours vivant..cependant etant abonné aussi j aimerai savoir quelles demarches effectuer pour encore recevoir mon graal dans ma boite aux lettres merci et longue vie a vous

  101. FOUINE-DEMON

    Abonné Evo jusque décembre 2015. Par hasard aujourd’hui, en cherchant un contact pour le numéro 101 que je n’ai toujours pas reçu, je découvre ces histoires de banqueroute, reprise etc… Nous sommes le 26/08 et toujours pas de numéro 101 dans ma boîte aux lettres. Merci de nous envoyer le magazine. Je vois que d’autres abonnés sont dans la même situation. Un abonné a-t-il reçu son magazine ? Une réponse d’Evo me paraît indispensable…

  102. Rom

    BONNE NOUVELLE, EVO revient.
    Apprendre la fin d’EVO m’a beaucoup touché. Ce magazine est un bible et a très vite obtenu un statut d’icône. Avec un de vos confrères que je ne nommerai pas, vous faites parti des deux lectures mensuelles obligatoires (souvent digérés dans la première quinzaine!). Je suis pour ma part un gros consommateurs, j’ai cinq abonnements à des magazines auto, et il m’arrive même d’en acheter encore!

    Même si la société qui a repris EVO n’est pas la même et n’a plus rien à voir avec Speedfans, je remercie toute l’ancienne équipe pour son implication, sa vision nouvelle et pour leur qualité de rédaction. Je souhaite bien évidement la même force à la nouvelle équipe, qui je l’espère redressera la barre et nous permettra de nous enrichir d’un fabuleux contenu tous les mois pendant encore longtemps et pour plusieurs générations.

    Je ne peux pas encore me prononcer sur la « nouvelle formule » EVO, j’ai acheté le miens ce midi et vais le commencer que ce WE.

    Si cette nouvelle est encourageante, elle ne me fait pas oublier les difficultés et la fin tragique qu’EVO a déjà rencontré. J’espère sincèrement que cette page est enfin tournée.

    LONGUE VIE A EVO !!!

    Romain

  103. luc

    Une immense déception de l’arrêt d’EVO qui m’a accompagné pendant plus d’un an.
    Et qu’il était bon de rêver devant de magnifique cylindrées bien meilleur en photos papiers que sur un écran !
    Un grand BRAVO aux journalistes pour la conception de ce magazine qui nous a fait rêver dans ce monde pas toujours facil.
    Merci mille fois
    LUC

  104. Arnaud

    Tout ça est bien gentil … mais réabonné pour 2 ans depuis mai 2015, je n’ai reçu aucune information de votre part ! quelles sont les suites pour vos abonnés ? nous avons réglé notre abonnement …
    ce ne sont pas les visiteurs gratuits du site qui vous faisez vivre … que vont devenir vos clients, les vrais ?

Laisser un commentaire