Spectaculaire, ce n’est pas un adjectif que l’on emploie couramment pour décrire une Porsche. En effet, les productions de Weissach se signalent habituellement par une certaine retenue, toutes proportions gardées. Mais là, avec la 991 GT3 RS, on en prend plein les yeux. Déjà avec l’immense aileron arrière, tout droit issu de la compétition. Ensuite, par les superbes jantes de 21 pouces chaussées de Michelin Pilot Sport Cup 2 en 325/30 à l’arrière (285/35 par 20 à l’avant). Enfin par ses prises d’air sur les ailes avant, inédites ainsi que le bouclier avant très agressif et pourvu de grilles protégeant les radiateurs, contrairement à la 997. Pour la première fois, le toit est en magnésium. Pour leur part, le capots avant et le couvre-moteur sont en fibre de carbone : la RS perd ainsi 10 kg par rapport à la GT3, tout en abaissant son centre de gravité.

991 gt3 rs profil

991 gt3 rs jante

Il s’agit d’une vraie bête, conçue pour être aussi à l’aise sur piste que sur route, voire plus. D’ailleurs, elle boucle le Nürburgring en 7 min 20 sec, soit 9 sec de moins que la Carrera GT, selon ce que nous a révélé Porsche. Pourtant, sa puissance n’est pas délirante : le flat-six issu de la GT3 passe de 3,8 l à 4,0 l (comme sur la désormais mythique 997.2 GT3 RS), pour une cavalerie de 500 ch (+ 25 ch) et un couple de 460 Nm (+ 20 Nm). Ainsi gréée, la 991 GT3 RS passe de 0 à 100 km/h en 3,3 sec (- 0,2 sec face à la GT3), et de 0 à 200 km/h en 10,9 sec.

991 gt3 rs arr

De la GT3, elle conserve les 4 roues directrices, la boîte PDK, le PTV (vectorisation du couple sur les roues arrière), et le différentiel à glissement limité mais les voies s’élargissent, la suspension durcit et la garde au sol diminue.

L’habitacle se distingue de celui de la GT3 par ses baquets en carbone ainsi que son arceau de série (inspirés de ceux de la 918), son harnais 6 points ou encore son extincteur. En option, le pack Sport Chrono inclut notamment une application smartphone Porsche Track Precision. Celle-ci permet l’enregistrement automatique des temps au tour par GPS et la sauvegarde de données comme la vitesse, l’accélération transversale, le comportement au freinage et à l’accélération. Elles peuvent ainsi être partagées et comparées avec celles des autres conducteurs : comme dans un jeu vidéo, mais en vrai…

991 gt3 rs tableau

Evidemment, tout cela a un prix : 184 925 € (et Porsche ne fera pas cadeau des 25 €), les commandes démarrant en mai prochain.

8 Réponses

  1. adrien

    Les prises d’air sur les ailes avant, c’est sûrement efficace mais que c’est vilain. Tout comme les bas de caisse noir. Peut être un argument pour enlever les 25e !

  2. Rom

    Les ailes AV ça ne me choque pas, c’est pas très joli mais ce n’est pas plus moche que l’aileron hyper imposant, mais dans une GT3, c’est la performance qui guide le look, et si c’est là, c’est que c’est utile! D’autant plus qu’étant à la recherche de l’allègement, ce qui n’est pas obligatoire n’y est pas.
    Les bas de caisse noirs c’est vrai que ce n’est pas hyper beau, mais franchement, c’est du détail. Une fois de plus, cette auto est faite pour le circuit, pas pour bicher dans une station balnéaire côtée !

  3. Speed

    Je ne sais pas quoi en penser. Sur le papier elle à tout pour être une terreur des routes (spéciales de rallyes?) et circuit, mais un hic se pose à moi.
    Pourquoi une PDK plus lourde que l’unité manuelle 7 rapports spécialement conçues et développés pour cette génération de 911, cantonnées aux versions plus « basiques »?
    Pourquoi ne pas être aller plus loin dans l’allègement voir le dépouillement comme sur les anciennes générations?
    On me répondra que Porsche sait ce qu’il fait, connait ces clients, à fait les études de marchés nécessaire avant la mise en plan du modèle, que le monde change, etc.
    N’empêche que la 997.2 GT3 RS 4l bien que très limitée (renforce l’ image et donc la cote dans le temps) reste à mes yeux le summum de la 911 « sportive ».
    Faire « mieux » (subjectif, dépend de ce que chacun recherche) peut paraitre compliqué mais là Zuffenhausen n’as pas tenté la démarche, à mon sens.
    A voir lors des premiers essais presse si mon ressenti peut s’inverser!!!

    • Anonyme

      une faute par mot, je vais proposer le texte précédent au guiness des records. Comment une pensée peut-elle être credible quand les bases du c.p. sont absentes. Le silence serait votre plus grand ami.

    • Anonyme

      Le problème aujourd’hui est que porsche pense trop en fonction de ses clients: avant , une bonne marque leur proposait ce qu il savait faire le mieux et ce qu’il considérait comme une voiture emplie de l’esprit de la marque. J ai peur que porsche devienne compe certain à dire oui à tout, parce qu’ une rs, même excelemment bien conçut, ne pourra jamias attaindre l’ora de son equivalente avec interieur dépouillé sans isolation, et à la boite qui muscle les poignets !

  4. Anonyme

    Le problème aujourd’hui est que porsche pense trop en fonction de ses clients: avant , une bonne marque leur proposait ce qu il savait faire le mieux et ce qu’il considérait comme une voiture emplie de l’esprit de la marque. J ai peur que porsche devienne compe certain à dire oui à tout, parce qu’ une rs, même excelemment bien conçut, ne pourra jamias attaindre l’ora de son equivalente avec interieur dépouillé sans isolation, et à la boite qui muscle les poignets !

  5. 96gt3

    Le problème c est que porsche ne fait plus les voiture qu ils voudraient , mais celles que,les clients veulent , et il faut un juste milieux: une rs dépouillé, sans insonorirant et à l embrayage ferme aura toujours une aura différente :)

  6. Rom

    C’est vrai que Porsche pense trop à ses clients (Naissance du Macan, gamme Diesel, Targa disponible qu’en 4 roues motrices..) mais ça n’a rien à voir avec l’implantation d’une boîte à double embrayage. Réveillez-vous, ça va faire 15 ans que toutes les autos de courses qui sortent ont des boites robotisées, et vous savez pourquoi? Parce qu’une voiture pour faire du circuit, c’est fait pour aller vite et qu’une boîte à double embrayage fait passer les rapports 4 fois plus vite qu’un pilote dans une bonne vieille boîte manuelle! Alors si vous voulez jouer du levier, restez sur la route. Je suis d’accord avec vous que sur le papier, une boîte manuelle est plus sympa mais avez-vous essayé la mitraillette de chez Porsche? Surtout que la version pour la GT3/ GT3 RS est encore plus rapide. C’est de l’instatané, et en terme de sensation de conduite et d’implication, je peux vous assurer que la boite en H n’est pas à regretter!

Laisser un commentaire