A l’occasion du restylage de sa Focus, Ford lui offre une toute nouvelle version, la ST… TDCI ! Oui, il s’agit bien d’une compacte sportive à moteur diesel. Sacrilège penserez-vous… C’est bien pour cela que nous avons choisi de tester cette bête pas si curieuse.

 

Technique

focus st tdci moteur

Ainsi donc, sous le capot de cette Focus niche un moteur diesel. En l’occurrence, un 4-cylindres 2,0 l doté d’un turbo et développant 185 ch au régime modéré de 3 500 tr/min. Pas hyper sportif… Pour sa part, le couple atteint la valeur respectable de 400 Nm, mais entre 2 000 et 2 750 tr/min, soit une plage très étroite… Ce ne sera pas de trop pour tracter les 1 488 kg de l’engin, qui a tout de même le mérite de ne pas trop consommer : 4,2 l/100 km en mixte normalisé, soit 110 g/km de CO2. Pas de malus donc. Notons que le groupe motopropulseur bénéficie de nouveaux silentblocs.

Les performances ? La vitesse maxi est annoncée à 217 km/h, et le 0 à 100 km/h en 8,3 sec. Rien de transcendant donc, mais chez Ford, l’intérêt est ailleurs. Au niveau du châssis. Celui-ci a été modifié. Les ressorts avant inédits se complètent d’amortisseurs durcis aux 4 coins de l’auto, et la suspension reçoit des attaches plus rigides. L’assistance électrique de la direction a été revue, ainsi que la fonction de vectorisation du couple intégrée à l’ESP, entièrement déconnectable.

Au volant

focus-st-cockpit

A bord, si la finition – en progrès – n’atteint pas des sommets, elle s’avère acceptable. On note surtout un nouveau système multimédia doté d’un grand écran tactile, ensemble bien plus ergonomique que sur la Focus non restylée, d’autant que le nombre de boutons sur la console a été diminué. Néanmoins, le tableau apparait bien moins épuré que celui de la Peugeot 308 GT. On apprécie cela dit les sièges Recaro, conciliant confort et excellent maintien. Ils sont livrés en série, comme la clim auto bizone et le Bluetooth. En revanche, facturer le régulateur/limiteur de vitesse à 230 €, c’est mesquin.

Au démarrage, à froid, la Focus ST TDCI ne peut cacher qu’elle brûle du gasoil. Les claquements disparaissent à chaud et surtout, le moteur séduit par sa grande vigueur dès les bas régimes. 400 Nm, ça parle !

focus st route

L’ancienne ST pâtissait de gros effets de couple dans le volant. Quid de celle-ci ? D’emblée, si la direction apparaît étonnamment lourde, elle se révèle moins directe, donc plus progressive que celle de l’ancien modèle, ce qui est un bien. Elle commande en outre un train avant très précis, vif, et aux mouvement bien mieux gérés que par le passé. Résultat, cette Focus se comporte comme une vraie compacte sportive, d’autant que les effets de couple ont pratiquement disparu ! Le travail effectué sur le châssis a porté ses fruits.

L’ESP comporte 3 modes. ‘Normal’, ou tout est activé, ‘Sport’ où la réduction du couple est désactivée, et ‘Off’, où, comme on l’a dit plus haut, tout est débranché. On pourrait croire que là, la ST TDCI commencerait à se comporter comme un hors-bord, pointant dans toutes les direction dès qu’on accélère sur route dégradée. Eh bien, cela ne se passe pas ! La Focus préserve toute sa rigueur, au bénéfice des (bonnes) sensations de conduite. Toujours vive en inscription, elle plonge vers le point de corde sans demander son reste et si on lève le pied en appui, grâce à son train arrière mobile, elle resserre la trajectoire. Très agréable ! Les pneus Goodyear F1 en 18 pouces de série offrent une très belle adhérence, la Focus repoussant loin les limites du sous-virage. Alors oui, l’amortissement est du genre ferme, mais pour un break diesel, cet ensemble dynamique est aussi inattendu que réjouissant !

focus st virage

Évidemment, si on hausse encore la cadence, le moteur montre ses limites et empêche de ressentir tous les frissons qui rendent les compactes sportives à essence si jouissives. Inutile de le faire beugler en titillant le rupteur, mieux vaut jouer à rester dans la bonne plage d’utilisation grâce à l’excellente commande de la boîte 6, douce et rapide.

En somme, si on a envie de se faire plaisir au volant sans se ruiner en carburant (on brûle 5 l/100 km sur route sans trop se limiter)  mais en emmenant famille et bagages, la Focus ST TDCI SW constitue une offre séduisante

Face à la concurrence

A 31 100 €, la Focus semble plutôt bien placée mais le GPS demeure une option (1 150 €). A 34 650 €, la Peugeot 308 GT SW HDI (180 ch) apparaît bien plus chère mais le GPS est de série, tout comme la boîte automatique, malheureusement obligatoire… Elle compense par un confort supérieur. Problème pour la Ford, la Seat Leon ST TDI FR, forte de 184 ch, se révèle plus performante (0 à 100 km/h en 7,8 sec), mieux finie et surtout mieux équipée (GPS et feux de jours à LED de série). Le tout pour 30 450 €. A 32 450 €, on trouve aussi la Skoda Octavia RS TDI, dotée de qualités très comparables à celles de la Seat, et pour cause, techniquement elle est quasi identique. A 1 740 l, c’est elle qui propose le plus grand volume de chargement, devant la Peugeot (1 660 l), la Ford (1 516 l) et la Seat (1 470 l). Reste que la Ford est celle qui dispose du châssis le plus dynamique.

Pour le reste

Impossible de doter la Focus ST TDCI d’une boîte auto ou à double embrayage, contrairement à d’autres versions moins puissantes. Et la monte pneumatique optionnelle Michelin PS3 en 19 pouces ne s’impose absolument pas.

focus st statique

Source : EVO

Essai Ford Focus ST TDCI, dynamique et économique
Caractéristiques Moteur : 4 cylindres, 1 998 cm³, turbo-diesel, Puissance maxi : 185 ch à 3 500 tr/min, Couple maxi : 400 Nm à 2 000 tr/min, CO2 : 110 g/km, Poids : 1 488 kg (8,04 kg/ch), 0 à 100 km/h : 8,3 sec (constructeur), Vitesse maxi : 217 km/h (constructeur), Prix de base : 31 100 €, En vente : maintenant.
MOTEUR70%
COMPORTEMENT85%
QUALITE & DESIGN75%
CONFORT & PRATIQUE75%
EMOTION80%
Les +
  • Châssis très dynamique
  • Agrément de conduite
  • Conso raisonnable
Les -
  • Amortissement un peu sec
  • Prix/équipement moyen
  • Moteur pas assez doux
77%Note Finale
Note des lecteurs: (44 Votes)
62%

7 Réponses

  1. tryphon

    Pas mal l’idée d’un break familial sportif et économique mais qui va s’amuser à piloter le matin en allant au bureau, la tête dans le c**, avec tous les radars ?

  2. etrelibre

    Tout les radars comme tu dis tryphon ça n’empêche de se faire plaisir en ayant une voiture comme celle ci qui selon l’essai est géniale dans le sinueux tout en ne dépassant pas la limitation puis il y en a toujours qui se font soit saute les PV soit usent d’astuce juridiques avec l’aide d’un avocat de la route tel la contestation au tribunal de police pour angle de radars non légal ou condition perturbant la mesure du radars..
    Par contre pour le décret N° 2013 -73O » du 1ER janvier 2015 empêchant maintenant l’automobiliste de faire appel aux tribunaux administratif le gouvernement mérite un carton rouge: au lieu de se mettre en légalité avec l’art 6-1de la convention européenne des droits de l’hommes en modifiant notre système de contestation celui ci en bafouent une fois supplémentaire cette art internationale et c’est inadmissibles car indigne du devoir régalien d’un état de droit. Qu’en on sait que ceux qui agressent dans la rue avec ceux qui vendent de la drogue ont leur droit tellement respecte que c’est limite du laxismes on se dit que notre pays marche vraiment sur la téte. Si le FN passe au second tour en 2017 ils l’auront cherché.
    PS Pour Stéphane Schlesinger si maitre Sébastien Dufour pouvait récupérer l’info et en faire un art coup de gueule contre ce Décret ainsi que l’acharnement du gouvernements de Manuel Valls contre les automobilistes ce serait pas mal. Enfin en tant que passionnée ça n’empêche pas que la nouvelle Focus 3 RS avec transmission intégrale et de plus de 320 chevaux me fasse rêver.

    • Anonyme

      Très bon commentaire ! Les gens veulent de la puissance pour aller vite, pas vraiment de plaisir dans ça mais piloter dans des lacets sportivement sans aller extrêmement vite, ça cest des sensations assurées !!

      • photon

        Oui, c’est bien tout ça mais je pondère les commentaires en prenant en compte que nous sommes sur le site speedfans.fr….
        Pour ma part je serais plus tenté par le modèle du dessous en essence ecoboost 180cv bien suffisant pour doubler sans se faire peur (un p’tit coup de 3ème et laisser monter en zone rouge) et s’amuser un peu… sans les inconvénients du diesel.

  3. Lagrevol

    Bonjour, j’ai moi même commandé ce véhicule en tdci 185. Lors des essais, j’ai été bluffé par la sonorité et le moteur, sur le coup, j’ai même demandé au concessionnaire si il ne s’était pas trompé et si il me faisait essayé la version essence et ceci au moment même ou j’appuyé sur le bouton de démarrage! la sonorité de échappement a bien été travaillée. le comportement sur petite route, rien a dire. Un couple hallucinant! c’est la 1ere fois que je prends autant de plaisir avec un diesel…

  4. caz

    bonjour j ai pris livraison de ma nouvelle focus ST diesel en mai 2015. Auparavant j avais une opel astra cdti 160ch. Franchement ravi de ma nouvelle acquisition, certes 185ch ce n’est pas 250ch j imagine bien, et certes aussi c’est un gas oil pas une essence, certains rigoleront que l’on puisse associer diesel et sport…au fond cela n’a pas d’importance.Je ne l’ai pas acheté pour faire du rallye mais juste pour me (nous) transporter tout simplement et en ayant un peu de plaisir au volant. Et même pour cela c est déjà une petite bombe amplement suffisante et amusante à conduire mais qu’il faut user avec modération car sinon adieu le permis de conduire…
    Seuls bémols mais que je connaissais déjà avant de passer commande, c est un rayon de braquage un peu court et une suspension un peu trop ferme (par rapport à une autre Focus).

    à l attention du site :
    Merci de publier ce commentaire (le precedent ecrit hier du meme style a ete enlevé) ou alors de m expliquer les raisons de sa non publication…..???? merci pour la liberte d expression….

Laisser un commentaire