Elle est enfin là, après de longs mois d’attente et quelques teasers, Renault dévoile sa nouvelle voiture de course à l’occasion du Salon de Moscou.

La R.S. 01 a été supervisée esthétiquement par Laurens van den Acker et son équipe, qui ont décidé de s’inspirer des concept cars DeZir et Alpine A110-50. Elle reçoit des ailes très larges, un énorme aileron arrière fixe et la caisse se retrouve collée au sol. Le profil très élancé est bien aidé par ses dimensions, 2m de large pour 1,11 m de haut,

Bonne nouvelle ! Renault vient choisir dans le meilleur de la banque d’organes de Nissan pour choisir le V6 Nismo 3,8 litres biturbos de la GT-R, développant plus de 500 ch ainsi qu’un couple de 600 Nm. Il est accouplé à une boîte de vitesses séquentielle Sadev à sept rapports. La coque tout en carbone permet de contenir le poids à 1 100 kg.

La Renault RS 01 reçoit un freinage carbone, des gommes Michelin développées pour le modèle, une colonne de direction rétractable et des sièges compétition avec harnais six points.

Les valeurs de SCz (coefficient de portance) et SCx (coefficient de trainée) sont similaires à celles d’une Formula Renault 3.5. À une vitesse de pointe de 300 km/h, l’appui de 1,7 tonne est équivalent à celui d’une Formula Renault 3.5, la monoplace de référence des World Series by Renault.

Elle est réservée à la piste et courra dès 2015 au sein des World Series by Renault dans le nouveau championnat Renault Sport Trophy qui sera positionné comme « l’antichambre des championnats GT et d’endurance professionnels »

Selon Renault Sport, les performances de la R.S.01 surclassent celles d’une GT3 pour se rapprocher de celles d’une voiture de DTM. Ses performances s’annoncent vraiment prometteuses.

La R.S. 01 pourrait annoncer le retour des supercars françaises, voir la future Alpine. Soyons rêveurs et imaginons une telle voiture sur nos routes dans quelques années ! Nous devrions toutefois la retrouver au prochain Mondial de Paris.

Renault_60853_global_fr Renault_60852_global_fr Renault_60884_global_fr Renault_60882_global_fr Renault_60851_global_fr Renault_60847_global_fr Renault_60885_global_fr Renault_60883_global_fr Renault_60848_global_fr

9 Réponses

  1. Kookanoodles

    Je serai très surpris si cette voiture ne préfigure pas les lignes de la nouvelle Alpine. Notamment le toit/vitre arrière fuyant, ça sent la berlinette à plein nez.

  2. Yann PLUSQUELLEC

    Si cette voiture ressemble à la R8, alors, toutes les voitures se ressemblent… Ouais, elle a aussi des prises d’air latérales devant les roues arrières…Bon, d’accord…
    Bravo Renault ! Elle est parfaite ! Tirez nous en une Alpine berlinette de route! Même avec un moteur plus sage.

  3. Speed

    Pour une version de série, vous rêvez!!!
    Ou pas en l’état (probable ligne de la future berlinette Alpine).
    Après même pour la compétition j’ai du mal à situer la bete qui se destine pour l’instant qu’à un championnat monotype. A mi-chemin entre une GT et une DTM, c’est vague d’autant que le type d’autos et le pilotage qui en découle n’ont rien à voir. Comme je la sens techniquement plus proche des berlines silhouette des grands championnats de super tourisme mondiaux (DTM, Super GT japonais essentiellement) pourquoi pas un engagement dans l’une ou l’autre de ces grandes séries à l’avenir avec la fiabilité en plus, surtout que ces championnats doivent se rapprocher à l’avenir avec des réglementations communes (entre les allemands et les japonais c’est commencé et doit aboutir en 2017 alors que les américains doivent s’y mettre aussi) dans un grand championnat international du genre (à défaut de mondial)!!!

Laisser un commentaire