Le monde évolue, l’automobile aussi : pour nos lecteurs, Mitsubishi rime plutôt avec Lancer… Evo. Aujourd’hui, la firme aux diamants amorce un virage important en proposant le premier véhicule électrique hybride rechargeable, équipé d’une transmission intégrale permanente.

Technique

mitsubishi-outlander_flux-d'energie

L’Outlander, vaste crossover, hérite en primeur de cette technologie, appelée à se développer à l’avenir sur tous les nouveaux produits de la firme. Sur le papier, les avantages de ce système semblent évidents. A l’usage, il convient de moduler notre enthousiasme. Le Mitsu embarque deux moteurs électriques de 82 ch ; l’un alimentant les roues avant, l’autre les roues arrière. Un bloc thermique (2.0 16S, 121 ch) vient en complément et permet, selon les besoins, d’entraîner le générateur destiné à recharger la batterie ou les roues. Le véhicule dispose d’un système intégrant trois modes d’entraînement. Ils s’engagent alternativement et permutent en fonction du niveau de charge de la batterie et des conditions de conduite.

Dans tous les cas de figure, l’auto démarre en mode 100 % électrique et peut rouler avec cette énergie jusqu’à 52 kilomètres à une vitesse inférieure à 120 km/h. Deuxième mode «l’hybride série» où le véhicule toujours entraîné par ses moteurs électriques, dispose de l’apport du bloc thermique, mais ce dernier intervient, uniquement, pour recharger la batterie en roulant. Enfin, le «hybride parallèle», se met en action lorsque le moteur thermique devient la force motrice principale, à l’occasion d’une forte demande de puissance ou lorsque les vitesses sont élevées, sur autoroute par exemple.
Le conducteur peut basculer automatiquement en mode «hybride série» ou «hybride parallèle» et stocker ainsi l’électricité nécessaire pour accéder à certains centres-villes européens, uniquement ouverts aux voitures propres.

mitsubishi-outlander-chargeVous le devinez, le problème numéro un de ce genre d’automobile concerne la recharge de sa batterie. Plusieurs possibilités demeurent ; la recharge à domicile via un chargeur livré avec la voiture prend environ 5 heures, mais il s’avère possible de recharger partiellement (80 %) la batterie en trente minutes, par exemple, par l’intermédiaire des bornes Autolib.

Le conducteur dispose également du pouvoir de recharger sa batterie en roulant via le moteur thermique, en appuyant sur le commutateur charge. Le système de récupération de l’énergie au freinage permet également de régénérer la batterie. A cet effet, six niveaux de réglages sont proposés par le biais de palettes fixées au volant. En position 5 et 6, il n’est pratiquement pas besoin de freiner pour stopper l’auto, tant le ralentissement est conséquent.

Cette déclinaison, étudiée parallèlement aux versions thermiques, bénéficie d’un positionnement très favorable de la batterie ; celle-ci, composée de 10 modules intégrant 80 cellules, prend place dans le sous-bassement. Il en résulte plusieurs avantages : meilleur équilibre des masses, centre de gravité abaissé et, surtout, maintien du volume du coffre. Le poids supplémentaire imposé par la batterie (+ 240 kg) a nécessité quelques travaux sur la structure et les trains roulants, sensiblement renforcés.

L’Outlander se distingue aussi par sa traction intégrale permanente, avec une répartition du couple de 60 % sur l’avant et 40 % sur l’arrière. Un mode Lock permet de répartir équitablement le couple entre l’avant et l’arrière lors des virées sur chaussées dégradées. Autre particularité, l’absence de boîte de vitesses, la transmission s’effectuant par l’intermédiaire d’un système proche du CVT ; le joystick intègre donc seulement trois positions : avant, arrière, neutre.

Au volant

mitsubishi-outlander-phev-tableau

Autant l’avouer de suite, nous ne sommes pas parvenu à parcourir plus de 38 kilomètres en mode électrique en ayant, pourtant, eu le pied léger. Toutefois, il faut être honnête et préciser que l’usage optimum de ce type de technologie demande un minimum de temps. Nul doute alors, qu’en anticipant les ralentissements et en conduisant de manière plus intuitive, la distance parcourue grâce à l’énergie électrique croît. Dans le même temps, en jouant avec les différents modes, la consommation de carburant peut se rapprocher des 5,8 l/100 km revendiqués par le constructeur. Pour notre part, nous n’avons pu descendre sous les 7,5 l/100 km mais, répétons-le, le mode d’emploi ne s’acquiert pas en quelques minutes.

A l’usage, le véhicule se montre plutôt alerte mais le confort pèche par la rudesse de la suspension. De toute façon, ce n’est pas avec cet engin que vous allez aborder les cols alpins à l’abordage. Non, pour goûter à ses charmes, il convient d’intégrer une nouvelle approche et de repousser la notion de sensations de conduite par une autre forme de plaisir. Reste à adhérer, ou pas ! Autre paradoxe, ses dimensions et ses capacités en tout-terrain en font un dévoreur de grands espaces alors que ses spécificités technologiques le rendent surtout intéressant en ville, malgré sa taille (4,65 m).

Face à la concurrence

mitsubsihi-outlander-sur-route

Le marché demeure encore marginal et la concurrence très discrète dans le domaine des hybrides rechargeables, puisque la Japonaise demeure la seule à recevoir une transmission intégrale permanente. La Volvo V60 Plug-in-Hybrid s’en rapproche mais n’a pas une technologie aussi développée. De plus, elle est animée par un moteur thermique Diesel et coûte beaucoup plus cher. La Mitsubishi représente donc, pour l’instant, une offre unique.

Pour le reste
L’Outlander PHEV reçoit une finition haut de gamme et un équipement complet : toit ouvrant électrique, phares avant bi-xénon, hayon à commande électrique, pré-chauffage du véhicule à distance, ordinateur de bord, sellerie cuir, etc. Par rapport aux Outlander traditionnels, cette version se démarque par quelques traits de caractère exclusifs : calandre, boucliers, poignées de porte, blocs arrière à LED transparents, jantes 18 pouces, coloris bleu glacier, sans oublier la console projetant toutes les informations concernant l’autonomie et le mode d’entraînement.

Cette auto se destine avant tout à des conducteurs sensibles aux arguments écologiques. Si ce n’est pas votre cas, mieux vaut passer votre chemin. De toute façon, il convient d’être motivé pour mettre 53 900 € sur la table, même si vous bénéficiez d’une écotaxe de 4 000 €…

mitsubishi-outlander-pheve-route-3-4-AR

Essai Mitsubishi Outlander PHEV, plus électrique que dynamique
Caractéristiques Moteurs : 4 cylindres essence 1 998 cm³ + deux blocs électriques entraînant les roues avant et arrière ; CO2 : 44 g/km ; Puissance : thermique 120 ch à 4 500 tr/min + électriques 82 X 2 ; Couple : thermique 190 Nm à 4 500 tr/min + électrique 137 Nm à l’avant et 195 Nm à l’arrière ; Vitesse maxi : 170 km/h (constructeur) ; 0 à 100 km/h : 11 sec (constructeur) ; Prix de base : 53 900 €, moins 4 000 € d’écotaxe ; En vente : actuellement.
Moteur60%
Comportement70%
Qualité & Design80%
Confort & Pratique70%
Émotion60%
LES +
  • Véhicule vertueux
  • Équipement et coffre
  • Capacité de remorquage
LES -
  • Confort
  • Poids
  • Investissement difficile à amortir
68%Note Finale
Note des lecteurs: (13 Votes)
68%

22 Réponses

  1. DUPOND

    Il faut être idiot pour mettre +52.000€ dans cette poubelle. LA même chez citroen c4 aircross on peut l’acheter 21.000€ il faut + 15ans pour amortir la différence. Aucun intérêt, qu’ils se la gardent.

    • Lpnaute

      L’équivalent du Citroën chez Mitsu c’est l’ASX et il est entre 2000 à 8000€ moins cher que le C4 Aircross, avec un meilleur moteur que le HDI.
      Chez PSA il n’y a pas d’équivalent à cet Outlander. Par contre 52000€ c’est invendable, mais ce n’est pas une poubelle pour autant. Un peu de sérieux !
      Un prix raisonnable serai plus proche de 35000€.
      Dommage pour Mitsubishi.

    • reitzig michel

      nous allons enfin pouvoir nous passer du diesel qui tue des milliers de personnes,
      il est dommage que si peu de constructeurs aient intelligence d’aller dans cette direction . LA SANTE n’a pas DE PRIX

      • Stéphane Schlesinger

        Faut arrêter avec l’équation diesel = pollution, essence = santé. Aucune étude sérieuse n’a été menée pour mesurer équitablement les pollutions comparées du diesel et de l’essence. Des reportages ont été diffusé à la TV, mais uniquement à charge contre le diesel : ‘oh mon dieu, mais ça pollue’. Eh bien oui, scoop, dès qu’il y a déplacement, il y a pollution…

      • Lpnaute

        En effet, il n’y a rien de parfait pour se déplacer, mais l’hybridation est déjà un pas intéressant vers moins de pollution. Une chose est certaine, avec nos pneus énormes qui ont une surface au sol toujours plus importante, c’est pas comme ça qu’on va consommer moins. Réduire les frottements et le poids, ça ce serai la voie du progrès. t donc moins de pollution. Tout le reste c’est du blabla.

  2. Yann PLUSQUELLEC

    A l’aide !!!… Au secours!!!…Non mais, Allo, quoi!.. Y-a-t-il des designers chez Mitsubishi ??? Quelqu’un pour leur faire comprendre que s’ils veulent avoir une toute petite chance de diffuser leur technologie hors de prix, c’est AU MINIMUM de la rendre désirable, en accordant quelque soin à l’emballage? QUI peut avoir envie d’un… tas… pareil à ce prix ??? En tout cas, une chose est certaine: S’ils ne veulent pas la vendre, ils ne s’y prendraient pas autrement…
    Vite! Une Range Evoque!!!

    • Lpnaute

      Le look n’a rien à voir avec cette auto. Le prix est à revoir, c’est certain, mais le look ne se discute pas.
      Nous sommes bien d’accord sur le fait que Mitsu semble ne pas vouloir vendre cette technologie, car à 52000€ il y a du choix.
      Par contre l’Evoque c’est pas le bon exemple. Pas logeable, habitabilité ridicule et vitre inexistante rendant la vue dangereuse, vraiment pour un Range, il y a un problème.
      Mitsu c’est raté sur le tarif, mais le véhicule est le plus logeable et spacieux de sa catégorie, preuve après essai sur route.

  3. Yann PLUSQUELLEC

    Il n’y a pas si longtemps que je suis Speedfans, mais enfin, j’avais cru comprendre que le site était dédié à une certaine idée de l’automobile, voiture-frisson, voiture-plaisir, voiture-émotion, voiture-passion… Mais toujours voiture DE CARACTERE.
    Je me pose la question: Que vient faire ici une voiture comme cette Mitsubishi, qui véhicule l’exacte image contraire?

  4. Stéphane Schlesinger

    On ne peut pas présager du caractère d’une auto sans l’avoir essayée. Celle-ci méritait un essai de par son contenu technologique hors du commun et sa puissance intéressante.

  5. Yann PLUSQUELLEC

    Comment ça, « le look ne se discute pas »? ça sert à quoi, les yeux? Le design d’une Kangoo est plus travaillé que celui-ci !!! Ce n’est pas une voiture, c’est une bétaillère!!! Une bétaillère à plus de 50.000 Euros, faut quand même pas déconner!!! Et au sujet de l’Evoque, il n’a absolument pas à rougir de son habitabilité, et d’une, et de deux, même s’il est vrai que sa visibilité n’est pas son point fort, de là à dire qu’elle est dangereuse… Que faudrait-il dire alors de tous les fourgons utilitaires entièrement tôlés qui pullulent dans nos villes et sur nos routes, et qui ne sont pas équipés, eux, de radars ni de caméras de stationnement! Mais au moins, lui, il en jette, il a de la gueule! De la personnalité! Il est valorisant, Il en met plein la vue, il fait envie! Et il fait un tabac!
    « Pour un Range, il y a un problème »!… Le seul problème de Range, on pourrait le souhaiter à tous les constructeurs, et SPECIALEMENT à Mitsubishi, c’est qu’ils ont parfaitement compris ce qui plait à la clientèle…

    • Lpnaute

      « Il est valorisant, Il en met plein la vue, il fait envie! »
      Je ne sais pas ce que valorisant veut dire. La presse auto papier nous abreuve de valorisant, de flatter l’oeil. Mais qu’es-ce que cela veut dire ? Es-ce que la voiture est plus sécurisante ? Plus économe ? Plus confortable ?
      Une automobile a une fonction première : déplacer plusieurs personnes d’un point A à une point B en toute sécurité si possible, un point c’est tout. Il y a certes des véhicules qui n’ont pas cette fonction, nous ne citerons que le cheval cabré ou le taureau, mais l’Outlander n’est pas dans cette catégorie, ni même l’Evoque. Les gouts ne se discutent pas, vous aimez l’Evoque, parfait.
      Là où Mitsubishi s’est raté, c’est de produire un véhicule aussi lourd et donc une consommation trop élevé malgré l’hybridation. Et le prix, que dire !!!! Ils ne veulent peut-être pas en vendre en fin de compte. Trop peu de monde peut sortir autant d’argent pour une voiture, et donc ce n’est pas cela que l’on achète pour 52000€. Voilà d’où vient l’erreur, et pas dans le volume de la voiture.

  6. Yann PLUSQUELLEC

    Ils ont compris qu’une voiture, même bonne, si elle est moche, ne se vend pas. Alors dire que le look ne se discute pas, c’est une idiotie. C’est le look qui fait vendre!!!

  7. Yann PLUSQUELLEC

    Sauf votre respect, cher ami, vous remontez à une époque presque préhistorique de l’automobile qui n’était pas encore l’objet de consommation qu’elle est devenue depuis. En ce temps là, le concept de « esthétique industrielle » n’avait pas encore été inventé.

  8. Yann PLUSQUELLEC

    Lpnaute, je suppose qu’ avec un telle définition de l’automobile, vous devez rouler en Kangoo ou en Logan, non?… Pourquoi pas, me diriez vous. Absolument, je vous répondrais… C’est un choix tout a fait respectable. Qui n’est pas le mien, je le reconnais, mais que je respecte.
    Seulement j’imaginais mieux ce genre de commentaire sur un site comme « Papie et Mamie vont faire leurs courses à Super U » plutôt que Speedfans… Mais bon, c’est surement la faute à la Mondialisation, qui, en ouvrant toutes les frontières, ouvre aussi celles de l’hypocrisie et de la mauvaise foi…

    • Lpnaute

      Cher Yann, oui rouler en Kangoo ou Logan MCV pourquoi pas en effet. Pour amener la famille et les bagages en vacances il n’y a pas mieux. Et pour ce qui est de l’entretien et de l’assurance il n’y a pas moins cher, donc ce n’est pas une tare de vouloir faire des économies. Alors, oui, moi aussi j’aimerai rouler en Volvo XC90 , Audi A6 Allroad ou en Porche Cayenne, oui j’aimerai vraiment, mais la réalité économique me contraint à plus de pragmatisme. Quand ce pays sera sortie de son marasme économie, alors oui l’automobile plaisir aura un sens, en attendant, il faut composer le quotidien avec les miettes qu’on nous laisse pour vivre. Voilà pourquoi Mitsubishi ne vendra pas un seul Outlander PHEV à ce prix dans ce pays.
      PS : merci de respecter papi et mami, cracher dessus ne fait pas avancer le débat.

  9. Yann PLUSQUELLEC

    Cher Lpnaute, entendons nous bien, je ne crache sur personne. Rouler en Logan ou en Kangoo n’a absolument rien de honteux, ce sont même des modèles très réussis, on peut le dire. Dans leur genre. Moi non plus je n’ai pas les moyens de rouler dans la RS5 Sportback qui me fait rêver… Et c’est justement la raison d’être d’un site comme celui-ci, permettre à des gens comme vous et moi de REVER un peu, loin des grisailles d’un quotidien triste à pleurer en « approchant » au plus près de ces divas au corps de déesses, ces Corvette, Aventador, Carrera 4s ou LaFerrari qu’on n’ aura jamais. Voilà le mot laché: REVER. Et c’est là l’origine du malentendu.
    Je ne viens pas ici pour entendre parler de « déplaçoirs » genre Kangoo-Logan, ou Mitsubishi Outlander PHEV. Et je pense que la majorité des fans de Speedfans, s’ils sont un peu honnêtes et laissent tomber le politiquement correct et la langue de bois, ne me contrediront pas.

  10. stronzo

    L’idiot c’est moi et j’en suis fier…

    Je viens de l’acheter en quittant Mercedes. 19% de remise chez le concessionnaire.
    J’ai essaye le RX lexus a 70’000 euros et 372 CV, la GS 350 F, avec 350 cv sous le capot, plus les moteurs electriques, UNE BOMBE atomique , la GS normale bof, et IS300H, trop petite. La Prius non merci et la Honda non plus.
    80% de nos trajets se font en zone urbaine et peri urbaine 70 kmh maxi, enneigees l’hiver.

    Les calculs sur des bases reelles donc pas les donnees constructeursnous donnent 45 litres de SP98 par mois…. plus quelques euros pour la recharge quotidienne

    au fai mon assuranve m’a fait un remise electrique….

Laisser un commentaire