Sur un marché chinois friand des véhicules de représentation et qui permettent d’afficher son standing, sans oublier le plus large marché des véhicules de niche et marques de luxe, Brabus soigne aussi sa clientèle. Voici donc la 60 S Dragon Edition sur la base de la Mercedes S600 (ancienne).

De quoi faire plaisir aux huiles locales, membres du parti ou riches entrepreneurs lesquels, comme leurs homologues européens, américains et autres, aiment se faire plaisir avec de belles autos. Cette 60 S Dragon Edition sur base de S600 est ici animée par le V12 6,3 litres modifié pour afficher 730 ch. Comptez 300 km/h en vitesse de pointe et 4 petites secondes pour passer de 0 à 100 km/h.

Sinon, cette version chinoise hérite de menues spécificités entre jupes latérales, boucliers et emblème du dragon doré. L’habitacle gagne une sellerie cuir, boiseries précieuses, tapis de sol spécifiques mais aussi ce même emblème du dragon doré. Quant au prix, il demeure mystérieux. Vu vers qui se destine cette Brabus 60 S Dragon Edition, la somme exigée ne posera pas le moindre problème.

 

Source et images : Brabus.

 

2 Réponses

  1. Speed

    Que ne ferons t’on pas pour séduire la puissante clientèle de l’empire du milieu? Le tout en essayant de refourguer nos « vieux » modèle invendus(et invendable en Europe, vu les normes), c’est le fin du fin. Pas sur que ça marche cette fois (cf Maybach)!!!

  2. Rom

    En même temps c’est pas en France qu’ils vont les vendre. Et lec chinois raffolent des series limités et des détails kitch comme le dragon. Il y a un nombre de voiture de sport ou de luxe avec des volants moumoute, des cousins Hello Kitty, des housses dragons…. C’est affolant

Laisser un commentaire