Tandis que Lamborghini fête à Genève ses 50 ans d’existence avec une Veneno extrémiste, Porsche fête elle les 60 ans de sa célèbre 911 en dévoilant la toute dernière GT3, un modèle finalement assez terre-à-terre. Car si derrière une robe bien connue nombre d’éléments technologiques nouveaux font leur apparition, ceux-ci se révèlent somme toute dans l’ère du temps.

Certains amoureux de la 911 GT3, souvent considérée comme l’une des meilleures sportives de la planète, vont toutefois peut-être vaciller. Les évolutions sont en effet multiples pour cette GT3 de type 991 : nouveau bloc, boîte à double embrayage, direction à assistance électrique, roues arrière directrices, et avec ceci, une prise de poids (de 35 kg)… Ça fait beaucoup pour une seule icône.
Sous le capot arrière, exit donc le fameux bloc dit ‘Metzger’ (du nom d’Hans Metzger qui l’a conçu au départ pour la 964, un bloc à l’époque refroidi par air) et place au 3.8 litres à injection directe issu de la 991 Carrera S. Ici, il s’offre toutefois un vilebrequin, une commande de soupapes, des bielles en titane ou des pistons forgés spécifiques. Résultat, ce nouveau moteur (25 kg plus léger) peut atteindre 9 000 tr/min (500 de plus que celui de l’ancienne GT3) et développe 475 ch (contre 435) pour un couple de 440 Nm atteint à 6 250 tr/min. Et grâce à la boîte PDK (aux rapports raccourcis), le 0 à 100 km/h chute de 0,7 sec face à l’ancien modèle, à seulement 3,5 sec. Quant à la vitesse de pointe, elle atteint désormais 315 km/h, tandis que le tour de Nordschleife passe théoriquement sous la barre des 7min30.

L’efficacité est là mais quid des sensations… On attendra les essais.

Car autres nouveautés, une direction à assistance électrique (pourtant critiquée sur les premières 991) fait son apparition, tout comme un système de direction des roues arrière motrices. Ainsi, en deça de 50 km/h, les roues arrières tourneront de quelques degrés dans le sens inverse de celles avant pour une meilleure agilité (ou manœuvrabilité en ville). Puis à l’inverse au-delà de 80 km/h, elles pivoteront dans le même sens que les roues avant pour plus de stabilité à grande vitesse. De quoi aussi justifier de meilleurs chronos sur le ‘Ring. Enfin, on retrouve un châssis tout aluminium 30 mm plus bas que celui d’une Carrera, un PASM, un dispositif de vectorisation du couple (avec autobloquant) ou des jantes 20 » à écrou central de série. Le tout pour un tarif proche des 140 000 € hors options.


18 Réponses

  1. Japman

    A force d’évoluer la 911 n’en sera bientôt plus une mis a part esthétiquement depuis 60 ans (youpi)
    Par contre je m’interroge sur le poids !
    La voiture fais 35Kg de plus alors que le bloc s’est allégé de 25 Kg !
    Alors pourquoi a elle pris 60 Kg sur la caisse ?
    C pas pour la sécurité (déjà bien notée) ou pour la rigidité (déjà très correcte, il me semble) , alors c quoi ?
    Et le prix hors option me laisse 0_0
    SVP les porcshistes j’acceptes les critiques mais pas les insultes merci d’avance ! (Ben Ui maintenant je fais attention quand je parke de sa majesté 911)

      • Japman

        Je vais y réfléchir !
        Sinon ça ne me dit pas comment mamy a pris 60 KG avec un moteur plus léger et une caisse alu ._o ?

    • superspeed

      En temps que très grand fan de Porsche, je suis assez sceptique….. Autant je trouve la puissance et les performances dignes d’une sportive de maintenant que la prise de poids (alors qu’elle devrait en perdre), la direction électrique et les roues arrières directrices me donne une sensation étrange pour ce que va être son comportement.

      • superspeed

        J’ai oublié toutes les assistantes électrique qui retirent l’identité de ce qui faisait de cette sportive à part (pour moi, à bon entendeur ;))

  2. Rom

    C’est la boîte à doubles embrayages. Et puis ils doivent garder les efforts supplémentaires pour la version RS. S’ils se donnent trop de mal maintenant, ils auront du mal à lui faire perdre plus de poids. Mais pour moi cette GT3 est une vraie pureté, sans filtre. J’ADORE

    • Japman

      Non c pas la boîte a elle seul qui lui a fait prendre 60Kg, alors certe le train arrière directionnel a dût en rajouter une louche mais quand même !
      Par contre je comprend les fans comme Superspeed qui s’interrogent !
      Car le train arrière directeur est certainement la pour compenser le défaut directionnel de la 911 induit par la position presque ( car il est désormais plus a cheval sur le train arrière) en porte a faux !

      • Japman

        Je voulais parler de la position du moteur , DSL 😉

      • Rom

        Le moteur en porte à faux n’est pas une tare, au contraire. Il faut juste garder du frein jusqu’au point de corde pour mettre du poids sur l’avant. C’est ce qui offre autant de grip et un aussi bon freinage à la 911. Mais de toute façon, les journalistes sont tous unanimes pour dire que les effets « porte-à-faux » ont completement disparus sur cette 991: le centre de gravité rabaissé, les portes à faux réduits, les voies élargies… L’effet sac à dos est un lointain souvenir.

  3. Gold Dracon

    À mon avis c’est clairement les roues arrières directrices qui rajoutent ces 60 kg.
    C’est comme si on mettait 2 trains avant quand même !
    Sinon bah c’est une Porsche…et une 911…et une GT3 !
    Donc c’est génial

  4. RB26DET

    Je pense que le poids supplémentaire proviens de tous les artifice de cette nouvelle GT3. Nissan disposait d’un système similaire sur la R34 GTR, le Super hichas, et ça pèse du poids. En tous cas, la pilule de la PDK passe bien, je suis complètement fan de cette GT3 991 :)

  5. flo

    Elle est tt simplement magnifique, déception pour la boîte, une boîte manuelle en option aurai pu être sympa .
    J espère qu elle gardera son caractère et son bruit si typique
    tt le monde l attend au tournant, elle va briller, j espère
    futur sportive de l année ?

  6. Speed

    C’est 50 ans cette année pour la 911 et pas 60 (c’est la Corvette qui est dans ce cas)!!!
    Pour le reste je rejoint la critique et reste septique jusqu’au essais!!!

Laisser un commentaire