Volkswagen annonce avoir trouvé avec sa nouvelle Polo Blue GT la formule parfaite qui permet de combiner une petite voiture essence sportive avec des consommations dignes d’un diesel. Est-ce que le mélange a bien pris ? Nous allons voir…
La Polo est la première dans la famille des Blue GT, une série « sprotivo-économique » appelée à se décliner chez Volkswagen. Elle utilise un 1.4L TSI Turbocompressé équipé d’une fonction permettant de désactiver certains cylindres. Au niveau du plumage, la Polo Blue GT joue les sportives avec un kit carrosserie « GTI », des suspensions abaissées et des sièges sport. Le ton est donné.

Technique

Comme dans le V8 Audi qui équipe les S6, S7 et S8, la Polo bénéficie d’un système de coupure de cylindre ACM (Active Cylinder Management). Ce système permet de désactiver les cames situées au-dessus des cylindres numéro deux et trois de façon à ce qu’elles n’agissent plus sur les soupapes. En cas d’accélérations modérées, et dans les régimes compris entre 1 400 et 4 000 tr/min, le moteur fonctionne en mode bicylindre grâce à la désactivation de ces cames qui peut s’opérer en 13 à 36 millisecondes. Volkswagen annonce qu’en conduite normale, le moteur fonctionne sur deux cylindres durant 70% du temps, comme en conduite en ville ou sur autoroute par exemple.
Combiné au système Stop and Start, au gain de poids du nouveau bloc 1.4L (-22 kg par rapport à l’ancienne version), la Blue GT annonce une consommation mixte de 4,6 l/100 km en moyenne et 105 g/km de CO2. Des chiffres impressionnants quand on voit que parallèlement, la Polo peut abattre le 0 à 100 km/h en 7,9 secondes.

Au volant

Un des points forts de ce moteur est qu’il est très difficile de dire lorsqu’il tourne sur deux cylindres ou quatre cylindres. Une oreille très attentive décèlera un changement de sonorité mineur lorsqu’il utilise deux cylindres, un son proche du TwinAir de Fiat. Mais la seule façon d’être parfaitement sûr est offerte par le biais d’un témoin lumineux au tableau de bord. Le système, qui a la capacité de changer très rapidement d’un mode à l’autre, n’est jamais pris en défaut s’il vous prend l’idée d’écraser la pédale d’accélérateur. Avec 250 Nm de couple disponible dès 1 500 tr/min, la Polo se montre très vive et rapide, pas au niveau d’une Polo GTI 180 chevaux, mais assez pour embarrasser une BMW 320d.
Si vous optez pour une boite DSG à 7 rapports en lieu et place de la manuelle, vous disposerez alors d’un panel de vitesses actionnables au volant qui vous permettront de choisir le rapport le plus approprié pour exploiter au mieux le 1.4L. La septième particulièrement longue permet de faire des économies sur autoroute.

L’amortissement est ferme avec les suspensions abaissées et les jantes de 17 pouces, mais on contrepartie, le comportement est très sain, la Polo virant bien à plat et disposant d’une direction assistée électrique bien calibrée. Pas de conduite très amusante à prévoir non plus, on est plutôt en présence d’une voiture efficace, mais pas sportive.
Le but de cette auto, c’est l’économie d’essence. Conduisez sur un parcours mixte conduite en ville à petite vitesse, route de campagne et autoroute à vitesse stabilisée (comme nous l’avons fait lors de notre essai) et vous obtiendrez un impressionnant 4,7 l/100km.

Face à la concurrence

Vous aurez la possibilité d’obtenir ce même moteur sur l’Audi A1, mais celle-ci vous coutera bien plus cher que la Polo. La Ford Fiesta Sport Platinium 1.6L de 134 chevaux peut constituer une sérieuse rivale. Sa puissance est un peu moins importante et sa consommation tourne autour des 4.9 l/100km, mais  à 19 550€, elle coutera moins que la Polo annoncée pour un tarif avoisinant 22 000€.
La Mini Cooper S offre également 184 chevaux pour un tarif à 24 500€ et une conduite beaucoup plus amusante.

Pour le reste

Volkswagen a fait un effort sur le look, avec des boucliers et spoilers empruntés à la GT, et une grille de calandre ainsi que des rétroviseurs peints en noir.  A l’intérieur on retrouvera un combiné instrumental issu de la GT, une sellerie bleue et argent et un volant cuir.

 

Edouard Alex

Essai : Volkswagen Polo Blue GT
Caractéristiques techniques Moteur : 4 cylindres 1395 cm3 turbocompressé Puissance : 140 chevaux à 5 600 tr/min Couple : 250 Nm à 1 500 – 5 000 tr/min CO2 : 105 g/km Boite automatique DSG à sept rapports Vitesse maxi : 209 km/h 0 à 100 km/h : 7,9 sec. Consommation moyenne : 4,6 l/100km Prix : Autour de 22 000€
Moteur85%
Comportement80%
Qualité & Design75%
Confort & Pratique65%
Emotion55%
LES +
  • Rapide
  • Economique
  • Agrément du moteur essence
LES -
  • Tarif élevé
  • Conduite pas si amusante que ça
72%Note Finale
Note des lecteurs: (19 Votes)
73%

4 Réponses

Laisser un commentaire