Opel reprend les recettes qui font le bonheur des DS3, Mini et autres Fiat 500 de ce monde pour les appliquer à sa nouvelle Adam. Au menu : personnalisation à foison, style recherché et joie de vivre à tous les étages. Nous l’avons essayée dans sa version 1.4L Slam.

Technique

Plus que de technique, la marque préfère parler des multiples possibilités de faire de votre Adam un modèle unique. Les combinaisons dont le nombre frise le ridicule, jouent sur la palette de teintes proposées, les finitions, jantes, et aménagements intérieurs étant prolifiques. Chaque couleur de carrosserie a le droit à un nom humoristique assez inhabituel dans l’industrie : « James Blonde » ou « Purple fiction » ne sont que deux exemples de coloris parmi d’autres.
Sous cet accoutrement « fashion », les choses sont un peu moins intéressantes : l’Adam utilise la même plate-forme que la Corsa en version raccourcie, employant des suspensions à jambes de force Mac Pherson à l’avant et une barre de torsion à l’arrière. On a le choix entre une version de base et une Sport, cette dernière étant plus rigide et équipée d’une direction plus incisive.

Au chapitre des motorisations, on retrouve trois versions, toutes des quatre cylindres essence : ça commence avec un 1.2L de 70 (118 g CO2/km) chevaux puis on enchaine avec un 1.4L de 87 chevaux ou 100 chevaux (119 g CO2/km avec l’option « Stop and Start »). L’écart de tarif est au maximum de 5 000€ entre la version de base 1.2L et le 1.4L dans sa version la plus puissante, qui semble donc représenter le meilleur choix. Il n’y aura pas de motorisation diesel pour cette citadine, au risque de décevoir les inconditionnels, et toutes les versions recevront une boite manuelle à cinq vitesses.

Au volant

L’Adam se montre amusante à conduire, elle résiste bien au sous virage et prend peu de roulis. Nous n’avons essayé que la version équipée du châssis Sport, qui peut se montrer un peu ferme en ville sur les pavés disjoints, mais qui fait merveille une fois lancée sur route. Un châssis normal (et pas « sport ») absorbera surement un peu mieux les irrégularités de la chaussée à basse vitesse, surtout que notre modèle d’essai était monté sur des jantes de 18 pouces.  Globalement l’Adam est une auto très agréable à conduire, avec une direction rapide et un comportement enthousiaste.
Le seul bémol vendrait des motorisations. La seule version disponible lors de notre essai est le « milieu de gamme » doté du 1.4L de 87 chevaux. Et ils sont bien à la peine pour mouvoir notre Adam dont le châssis supporterait aisément plus de puissance. Ce petit bloc ne démérite pas pour autant, offrant une linéarité intéressante lors des accélérations, mais il se montre un peu juste pour faire de l’Adam une voiture vraiment sympa à conduire. La version proposant 100 chevaux doit surement mieux remplir ce rôle. En attendant l’arrivée probable d’une version OPC…

Face à la concurrence

L’Adam n’est peut être pas aussi joueuse qu’une Mini mais sur ce point, elle surclasse néanmoins les DS3 et autres Fiat 500. Son tarif débutant à 14 100€ avec le 1.4L, la place en tête dans le peloton, face à une Fiat 500 affichée à 14 500€ avec le 1.3L multijet, une DS3 certes plus grande s’offrant à 15 700€ ou bien une bourgeoise Mini démarrant à 15 790€. Dans cette catégorie des citadines de luxe, la plupart des ventes se décident sur la base du style cependant et c’est donc selon les gouts de chacun que le choix se fera et dans ce domaine l’Adam excelle avec sa personnalisation à la carte.

Pour le reste

L’Adam offre des options assez originales pour ce gabarit comme le détecteur d’angle mort, l’attache vélo FlexFix ou bien encore le ciel de toit illuminé de 64 LED disposées aléatoirement, formant une vraie voie lactée au dessus de votre tête.

Edouard Alex

Essai: Opel Adam 1.4L
Caractéristiques techniques Moteur : 4 cylindre en ligne 1398 cm3 Puissance : 87 chevaux à 6 000 tr/min Couple : 130 Nm à 4 000 tr/min CO2 : 119 g/km Boite manuelle 5 rapports Vitesse maxi : 175 km/h 0 à 100 km/h : 12,5 sec. Consommation en cycle mixte : 5,1l/100km Prix : à partir de 14 100€ en version 1.4L
Moteur60%
Comportement80%
Qualité & Design75%
Confort & Pratique65%
Emotion70%
LES +
  • Une petite citadine sympa à conduire
  • Comportement sain
LES -
  • Pas (encore) de vraie version sportive
70%Note Finale
Note des lecteurs: (14 Votes)
34%

Laisser un commentaire