Manœuvre marketing savamment orchestrée ? Fuite malencontreuse ? Ou réel plan de communication ? Aucune réponse n’est encore officiellement apportées à ces différentes interrogations. C’est en effet sur la page Facebook Italie que la marque Aston Martin a officialisé la production de la V12 Zagato. Et c’est un doux euphémisme que de dire que le coupé ne s’échangera pas contre quelques euros. Très chère auto. Trop chère auto ?

Au terme de sa présentation au concours d’élégance de Villa d’Este sur les rives du lac de Côme, on se posait alors légitimement la question : allait-on assister à une concrétisation de la V12 Zagato fruit d’une collaboration entre la marque et le carrossier italien pour notamment saluer les 50 ans de la DB4 GT Zagato ?

Jusqu’ici, aucune information n’avait pointé. Hors depuis quelques jours, la toile s’agite, s’émeut. Sur la page italienne Facebook de la marque, on peut ainsi prendre note de la confirmation de la production de l’auto laquelle reprend alors le flambeau de la Vanquish DB AR1, autre collaboration entre les partenaires, ou de la DB7 Zagato.

L’auto, alignée depuis lors des 24 H du Nürburgring, serait alors produite à 150 exemplaires et s’échangerait contre une somme avoisinant les 450 000 euros ce prenant en compte les différentes taxes ! Indécent ?! Limite incroyable au sens premier du terme…

Oui, 450 000 euros contre une « classique » V12 proposée à environ 170 000 euros. Euh, est-ce une blague ? Si chère que cela la griffe Zagato et les menues spécificités apportées à ce modèle animé par le connu V12 6.0 de 517 chevaux et 570 Nm? A voir s’il s’agit d’une réelle information ou d’une rumeur.

Attendons désormais un communiqué clair livré par Aston Martin. Sinon avec 450 000 euros, on peut aussi acheter deux Mercedes SLS AMG et avoir encore de l’argent en rab pour régler l’assurance et alimenter en carburant l’énergivore V8 de 571 ch…

4 Réponses

Laisser un commentaire