La RS4 vous a manqué ? Nous aussi. Eh bien justement!, vient d’être aperçue pour la première fois sur la Nordschleife un mulet. Un mulet prenant vraisemblablement pour base une carrosserie d’Audi S4 Avant pourvu de jantes surdimensionnées issues de la RS5, d’ailes quelque peu boursouflées, ou bien encore d’un système de freinage volumineux badgé RS. Cela pourra peut-être corriger l’un des points faibles de la RS4 disparue en 2008, son freinage. Car effectivement, ce mulet pourrait bien s’apparenter à celui d’une future RS4 ; quoi d’autre ?
D’un V8 4.2 atmosphérique de 420 ch et 430 Nm, on pourrait ainsi passer à… un V8 4.2 atmosphérique de 450 ch et 430 Nm, celui de la RS5 (toujours acoquiné à la S-Tronic à double embrayage et 7 rapports). D’après les premières informations officieuses en circulation, cette nouvelle RS4 serait proposée – comme la première du nom – en version Avant uniquement, dans le rôle de variante familiale à la RS5 (à l’image de la RS3 Sportback vis à vis du TT RS). On rappellera que l’A5 prend pour base l’A4.
Un modèle qui pourrait être présenté l’année prochaine, en 2012. On devrait d’ici là entendre reparler de cette énième descendance de la RS2. Mais, également prévu l’an prochain, une S6 (berline et break). Tout comme les S7 et S8 attendues elles aussi, la grande routière devrait bénéficier du nouveau moteur de la famille Audi/Bentley, un V8 4.0 à simple turbo. Celui-ci apparaîtra pour la première fois sous le capot d’une nouvelle entrée de gamme Continental GT (prévue quant à elle fin 2011). A priori les trois, S6, 7 et 8 s’équiperont de ce bloc qui dans la Conti pourrait atteindre jusqu’à 560 ch. Ce devrait être moins chez Audi.
Mais ça n’est pas terminé puisqu’on parle également d’une RS6, qui n’attendrait pas la fin de carrière de la nouvelle A6 pour faire surface, histoire de contrer la M5 en approche. V10, V8… dans son cas, l’affiche est moins claire.
On sait simplement que les modèles Audi à vocation sportive n’auront jamais été aussi nombreux – alors que les modèles Audi n’ont jamais été aussi nombreux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire