Depuis que l’automobile existe, les records de vitesse aussi. L’automobile n’étant pas morte, les records de vitesse non plus. Et tandis que SSC vise les 442 km/h pour battre la Veyron Super Sport qui a battu les 412 km/h de l’ancienne SSC Aero TT qui elle-même battait en 2007 les 407 km/h de la Veyron… Bref, pour mettre tout le monde d’accord, la Dagger GT vise les 500 km/h et le titre suprême. Et nah !
Apparue pour la première fois en juillet 2010, cette supercar imaginée par l’américain TranStar Racing montre à nouveau son minois via de nouvelles images, et annonce déjà quelques évolutions techniques. Notamment, son châssis acier jusqu’alors pris pour base de travail va être remplacé par un nouveau en aluminium. Afin sans doute de gagner sur le rapport poids/puissance. On rappellera justement que ce sont 2 000 ch attendus dans le dos du pilote. Alors qu’une petite ‘prépa’ envisage les 2 500 canassons. Ne cherchez pas de subtilité, il n’y en a pas. L’auto se qualifie elle-même de dragster routier dont le seul but est le chronomètre, battre des records. Une puissance en provenance d’un V8 9.4 litres biturbo en aluminium, bloc ‘course’ multifuel concocté par le spécialiste Nelson Racing Engines. Mais pour les moins téméraires, une version à moteur V8 7.0 compressé d’à peine 850 ch serait également en cours d’évaluation.

Sans tourner autour du pot, TranStar Racing annonce : la Dagger GT est conçue dans l’unique but de battre des records. Et une flopée. 515 km/h en vitesse de pointe, 450 km/h pour le mile (1 609 m) départ arrêté, 6,7 sec aux 400 m d.a. à 320 km/h, 1,2 sec au 0 à 96 km/h, record du tour du Nürburgring – l’auto compte donc exceller aussi au-delà des lignes droites –, ou record du 0-96-0 km/h. Ainsi, contrairement à la Veyron et son ultime version Super Sport (aujourd’hui la plus rapide au monde) qui affirme à juste titre être aussi une vraie voiture, et non une simple briseuse de records, la Dagger GT vise simplement les titres.
Vraisemblablement développée en collaboration avec des aérodynamiciens de l’aérospatial et le concepteur de la Saleen S7, Phil Frank, la Dagger GT pourrait dans un premier temps n’être produite qu’en cinq exemplaires à prix cadeau (360 000 € environ) dès 2011 ?

 

Laisser un commentaire